Licence Sciences de l'éducation

Présentation et objectifs

La licence des sciences de l’éducation est une formation pluridisciplinaire qui se prépare en 3 ans. Les sciences de l’éducation étudient les faits éducatifs, leur cadre et les conditions de transmission de connaissances et savoir-faire. Les situations et faits d’éducation ne concernent pas seulement des relations maîtres-élèves dans un cadre scolaire. La formation professionnelle et technique, la formation continue, l’enseignement supérieur, l’éducation tout au long de la vie (valeurs morales, normes, etc.)... sont également étudiés par les sciences de l’éducation.

 

Au sein des disciplines qui s’intéressent aux faits d’éducation, la licence propose :

- des enseignements fondamentaux pour se construire de solides bases dans les domaines suivants : psychologie de l’éducation (cognitive et sociale) ; éducation comparée ; sociologie de l’école ; histoire de la pensée en éducation ; théories de la justice et inégalités scolaires ; économie de l’éducation ; philosophie de l’éducation ; pragmatisme et pratiques formatives ; introduction aux sciences et techniques de la formation ; dispositifs de formation professionnelle ; environnements informatiques pour les apprentissages ; méthodes quantitatives et qualitatives en sciences sociales ; statistiques...

- des options pour approfondir ses centres d’intérêt : didactique de la lecture, de l’écriture et des langues, des mathématiques ; planification et organisation de l’enseignement ; éducation en sciences et techniques, éducation inclusive ; sociologie des organisations ; gestion prévisionnelle de l’emploi et de la formation ; analyse des manuels scolaires...

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Organisation de la licence :

La 1re année (L1) propose :

- une orientation progressive avec deux parcours bi-disciplinaires : dispositif majeure Sciences de l’éducation / mineure Sociologie ou mineure Psychologie.

 

Les enseignements de la majeure incluent tous les enseignements fondamentaux en Sciences de l’éducation, auxquels s’associent des enseignements de la mineure soit en Sociologie soit en Psychologie. Le choix de ces mineures permet des passerelles directes vers la L2 Sociologie ou la L2 Psychologie respectivement.

 

- un parcours professionnalisant en alternance entre le lycée et l’université : le Parcours Préparatoire au Professorat des Écoles (PPPE) Les mineures en L1, ainsi que le parcours PPPE sont des formations non-sélectives.

 

Dès la deuxième année (L2), au semestre 4, et par la suite en troisième année (L3) deux unités d’enseignement (UE) optionnelles sont proposés pour compléter la formation des étudiant.e.s :

- école et encadrement éducatif

- formation professionnelle

 

CONSTRUCTION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉTUDIANT, PLURIDISCIPINARITÉ ET RENFORCEMENT MÉTHODOLOGIQUE

 

Dès la première année et jusqu’à la fin de la troisième année de la licence, les étudiant.e.s mèneront dans le cadre d’une UE obligatoire à chaque deuxième semestre plusieurs travaux de recherche sur une ou des professions des domaines de l’éducation et la formation. En mobilisant des cadres théoriques et méthodologiques de recherche issus de disciplines variées auxquels ils/elles ont été préalablement formé.e.s, les étudiant.e.s pourront élaborer progressivement leurs choix d’orientation.Les étudiant.e.s peuvent par ailleurs réaliser un ou plusieurs stages dès la L1 avec attribution ou non de crédits européens (ECTS) sous certaines conditions.

Chiffres clés

En 1re année (2019-2020), sur 152 bacheliers de l'année 2019 :

  • Bacs généraux : 73,7% ont validé la 1re année
  • Bacs technologiques : sur 9 inscrits, 5 ont validé la 1re année
  • Bacs professionnels : sur 2 inscrits, 1 ont validé la 1re année
  • Obtention de la licence en 3 ou 4 ans, 125 bacheliers 2015 présent au moins 2 ans : taux de réussite de 62.4%

Programme

Programme

Programme en cours de construction - en attente de vote CFVU

Admission

Admission

Condition d'accès

  • Public de formation initiale 

La première année de licence est accessible de droit aux candidats titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent reconnu par l'université (capacité en droit, DAEU…) ou bien sur dossier via une validation d'études selon les conditions déterminées par l'université ou la formation. Elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de demande d’admission préalable).

La deuxième année et la troisième année sont accessibles de droit aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits.

  • Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :
  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour accéder à la formation (identique à celui indiqué pour le public de formation initiale), la licence est accessible par une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lienhttps://www.univ-grenoble-alpes.fr/formation/admissions-et-inscriptions/candidater-et-s-inscrire/candidater-et-s-inscrire-574538.kjsp 

Pré-requis

Il est attendu des candidats en licence Mention Sciences de l'éducation de :

  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement. Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
  • Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau C1). Cette mention comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes. La maîtrise d’au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable.

  • Etre intéressé par la démarche scientifique : Cette mention requiert la capacité à comprendre et produire des raisonnements logiques et argumentés à partir de données et de concepts issus de différentes disciplines.
  • Avoir un intérêt pour les questions d’apprentissage et d’éducation / Avoir été engagé dans une action éducative et/ou sociale. La licence Sciences de l’éducation suppose un intérêt pour l’étude des processus d’apprentissage et des problématiques d’éducation et de formation, intérêt qui a pu se concrétiser dans la participation à des actions éducatives.
  • Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe. Cet attendu marque l’importance, pour la formation, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence Sciences de l’éducation laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Outre la possibilité de valider les 3 années de licence de sciences de l’éducation, vous pouvez envisager, à l’issue du 1er semestre ou de la 1re année validée, de vous réorienter vers la licence de sociologie ou de psychologie, selon les enseignements que vous avez choisis ; à l’issue de la 2e année validée, vous pouvez également choisir des licences professionnelles dans les domaines de la formation ou de l’insertion professionnelle notamment, pour accéder rapidement au marché de l’emploi.

 

Après la validation de votre licence, vous pouvez accéder aux masters proposés à Grenoble :

- Master Sciences de l’éducation orienté vers l’ingénierie de formation ou la recherche en éducation

- Master des Métiers du livre et de l’édition

- Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) 1er degré ou encadrement éducatif (vers le métier de professeur des écoles ou de conseiller principal d’éducation) proposés à l’INSPÉ (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation).

Secteurs d'activité

On trouve dans les débouchés principaux :

  • Encadrement des activités scolaires et périscolaires (animateur socio-culturel, accompagnant éducatif)
  • Conseil en formation ou formation d’adultes dans des organismes publics ou privés
  • Fonctions d’assistant au sein de services formations d’entreprises ou autres organismes
  • Fonctions de prise en charge socio-éducative de l'enfance, de l'adolescence ou de publics ayant des difficultés d'insertion
  • Concepteurs de formation et de supports pédagogiques en entreprises ou centres de formation

Métiers visés

Insertion professionnelle

 

Sans poursuite d’étude

- Fonctions de prise en charge socio-éducative de l’enfance, de l’adolescence ou de publics ayant des difficultés d’insertion dans les collectivités territoriales ;

- Métiers liés à l’enseignement et à l’encadrement des activités scolaires ;

- Métiers d’assistants concepteurs ou de concepteurs de formation dans les organismes de formation publics (GRETA, AFPA...), dans les entreprises offrant des prestations de service en formation d’adultes, dans le domaine de la publication d’outils pédagogiques (éditeurs de logiciels éducatifs, centres de création multimédia pour l’éducation et la formation, formateur-trice de formateur-trice), dans les services des ressources humaines des entreprises...

 

Avec poursuite d’études (master)

- Métiers de l’enseignement et de l’encadrement des activités scolaires : professorat des écoles, conseiller principal d’éducation, documentaliste...

- Métiers de la formation : responsable formation dans le cadre de la gestion des ressources humaines, consultant en formation, chargé de mission... dans des organismes publics ou privés.

- Métiers du livre et de l’édition : responsable d’édition / éditorial, assistant d’édition, chef de fabrication édition, chargé de communication, webmestre, animateur de communauté web, bibliothécaire spécialisé, documentaliste, responsable ou chargé de veille, gestionnaire de base de données, gestionnaire de système d’information, bibliothécaire d’État / territorial.

- Métiers de la recherche en éducation...