Master Géographie, aménagement, environnement, développement

La formation propose le ou les parcours suivants :

Présentation

Le master Sciences Humaines et Sociales mention Géographie, Aménagement, Environnement, Développement est une formation qui se décline en 6 parcours portés par des équipes pédagogiques et scientifiques mobilisées autour de projets portant sur des enjeux de qualification et de professionnalisation :

  •     1re et 2e années : GEOÏDES (Géographie, informations, interfaces, durabilité, environnements) - (reconduction des 2 années à la rentrée 2021)
  •     1re et 2e années : GEOMAS (Géomatique et analyse spatiale) - (ouverture du M1 à la rentrée 2021 et du M2 à la rentrée 2022)
  •     1re et 2e années : GEOPOESICE (Géographie, pouvoir, espaces, justice, environnements) - (ouverture du M1 à la rentrée 2021 et du M2 à la rentrée 2022)
  •     2e année : GEOSPHERES (GEOgraphies, eSPaces, Homme / Environnement, rEssources, Systèmes) (reconduction du M2 à la rentrée 2021)
  •     2e année : TIT (Tourisme, innovation, transition) (reconduction du M2 à la rentrée 2021)
  •     2e année : IDT² (Ingénierie du développement territorial et de la transition) - (reconduction du M2 uniquement en 2021-2022, puis fermeture)


Un tronc commun de formation est mis en place en master 1re et 2e années, et des UE sont mutualisées entre les parcours selon les besoins pédagogiques. Les UE composant le tronc commun ont été sélectionnées sur la base de 3 critères :
- Un intérêt pédagogique partagé entre les étudiants des différents parcours de la mention, afin de développer durablement une culture commune entre les différentes orientations thématiques constitutives de l’offre de compétences ;
- Une cohérence pédagogique, méthodologique et technique à l’échelle de la mention ;
- Une capacité d’accueil élargie pour optimiser les coûts de formation.

Les intervenants de ces UE seront mandatés pour concevoir et transmettre un socle commun de connaissances et de compétences sur des thématiques géographiques transversales aux parcours, de manière à assurer le renforcement de l’interdisciplinarité et une meilleure articulation des parcours de formation.

Le tronc commun d’enseignement partagé entre tous les parcours représente 30 ECTS (25 % du total), dont 24 ECTS en M1 et 6 ECTS en M2.

   


   

La mention de master GAED propose des parcours de formation qui préparent à une insertion professionnelle dans le champ des métiers de la géographie et du territoire, dans leurs dimensions environnementales, socio-économiques, culturelles et politiques, ainsi que géonumérique. Elle se positionne sur plusieurs finalités pédagogiques : i) former en géographie physique sur des approches naturalistes, en gestion des systèmes environnementaux et en ingénierie environnementale, avec l’appui des compétences numériques et géomatiques ; ii) former sur des compétences méthodologiques, systémiques et géomatiques expertes, en s’appuyant sur une large palette d’usages thématiques en géographie, notamment autour de la gestion des ressources naturelles et anthropiques, ainsi qu’autour de l’aménagement et du projet territorial, en lien avec les grandes thématiques sociétales ; iii) former en géographie humaine, culturelle et politique, avec notamment certaines spécificités en sciences sociales, sur le thème des controverses liées aux transitions, ou encore du tourisme alternatif ; iv) former aux méthodes et techniques innovantes dans le domaine de la géomatique et  des sciences de l'information géographique pour répondre  aux enjeux sociétaux liés à la révolution numérique des territoires, à la massification et la diversification  des données géospatiales.

Les parcours proposés préparent aux types de métiers et d'emplois suivants :
- GEOÏDES : métiers actuels ou émergeant dans le champ du diagnostic, des services et de la transition environnementale, climatique et énergétique ; métiers de l’évaluation des risques et de la géomatique. Exemples : chargé de mission (développement local), chargé d’analyses et de développement, chargé de mission climat et territoire, chargé de la protection du patrimoine naturel, chargé d’affaires, chargé de communication scientifique, ingénieur environnement, ingénieur R&D, responsable environnement, ingénieur en géomatique ; métiers de la recherche et / ou de l’enseignement (enseignant, chercheur, chercheur en géographie, enseignant d’enseignement général)
- GEOMAS : métiers émergeants dans le domaine du traitement, de l'analyse, de la gestion, du partage et de la visualisation de données spatialisées, des sciences de l'information géographique et de la géomatique, de l'analyse spatiale et territorale : administrateur de bases de données géographiques et de systèmes d'information territoriaux, ingénieur-chef de projet SIG et webmapping, Ingénieur cartographe, geodata scientist et gestionnaires de données spatiales, chargé d'études territoriales.
- GEOPOESICE : postes à responsabilités dans tous les domaines classiques de la recherche, de l’enseignement supérieur, du développement, du consulting, de l’animation, du tourisme et de l’aménagement du territoire mais aussi dans les secteurs des collectivités, des associations culturelles et artistiques où l’on réclame de plus en plus des professionnels  autonomes, avec une grande capacité d’initiative, de la créativité, de l’ouverture d’esprit, un goût pour le travail en réseau, pour la recherche et le développement en plus des savoirs techniques et scientifiques classiques du géographe, de l’urbaniste, de l’aménageur et du développeur ou du responsable culturel.
- GEOSPHERES : thèse de doctorat, métiers de l’ingénierie environnementale et territoriale, de la géomatique, de la médiation scientifique et de l’enseignement. Exemples : chargé de mission (développement local), chargé d’analyses et de développement, chargé de mission Climat et Territoire, chargé de la protection du patrimoine naturel, chargé de communication scientifique, ingénieur environnement, Ingénieur R&D, responsable environnement, Ingénieur en géomatique ; métiers émergeants dans le champ de la transition environnementale, climatique et énergétique.
- TIT : études doctorales, métiers de l’étude et du conseil dans le domaine de l’aménagement et du développement territorial, du tourisme et des loisirs, dans le secteur associatif, privé et public (associations de développement, ONG et organisations intergouvernementales, bureaux d’étude, collectivités territoriales, services de l’État, structures intercommunales). Fonctions concernées : agent de développement, chargés d’étude, chargé de mission, consultant, entrepreneur.
- IDT² : métiers de l’observation territoriale, de la transition énergétique, des études et de la prospective ; métiers de la conception, de l’animation et de l’évaluation de projets de territoires (attention, ce parcours ferme à la rentrée 2022).
    


Stages, projets et missions

Stage: Obligatoire
Durée : voir selon le parcours
Période : voir selon le parcours
Stage à l'étranger : En France ou à l'étranger

La politique des stages au sein de l’Institut d'urbanisme et de géographie alpine, bénéficie de plus de 20 ans d’expérience de mise en réseau avec les milieux institutionnels, professionnels et associatifs, étoffée et consolidée au fil de l’évolution du dispositif de formation. La base de données des organismes accueillant nos étudiants en stage compte à l’échelle nationale plus de 700 adresses : communes, communautés de communes, départements et régions, bureaux études, entreprises, structures syndicales, espaces protégés, associations, ONG, OIG…). Chaque année plus de 160 étudiants de master effectuent un stage en situation professionnelle, dont 10 % à l’étranger. Les maîtres de stage sont systématiquement associés aux soutenances des mémoires réalisées dans le cadre de formation à orientation professionnelle.

Partenariats:

Etablissement(s) partenaire(s)

  • Ecole Nationale Supérieure des Mines de St-Etienne et de Alès (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)

Laboratoire(s) partenaire(s)

  • EVS (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)
  • EDYTEM - UMR 5204 (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)
  • LIG
  • SEPIT (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)
  • IGE - UMR 5001 (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)
  • IRSTEA Grenoble (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)
  • ESPACE (pour GEOÏDES et GEOSPHERES)

Autre(s) structure(s) partenaire(s)

    Conditions d'accès

    Public formation initiale

    • 1ère année de master : ouvert sur dossier aux candidats titulaires d'un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du master.
    • 2e année de master : ouvert sur dossier aux candidats titulaires d'une première année de master dans un domaine compatible

    Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

    • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
    • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
    • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

    Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

    Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

    Contacts

    Secrétariat de scolarité

    Gestionnaire IUGA

    iuga-scolarite @ univ-grenoble-alpes.fr

    Responsable pédagogique

    Sylvain Bigot

    Sylvain.Bigot @ univ-grenoble-alpes.fr

    Nathalie Dubus

    Nathalie.Dubus @ univ-grenoble-alpes.fr