Ingénieur de Polytech Grenoble spécialité Technologies de l'information pour la santé

Présentation et objectifs

Pionnier dans le domaine, la formation Technologies de l’information pour la santé de Polytech Grenoble diplôme des ingénieurs depuis 2003. L’ingénieur en technologies de l'information pour la santé est un intégrateur de projets dédiés santé et multi-disciplinaires (informatique et instrumentation). Véritable analyste des besoins médicaux et des systèmes de soins, il est capable de gérer une équipe pluridisciplinaire, de concevoir des systèmes d’information dédiés à la santé, des logiciels et dispositifs médicaux.

La formation propose un contenu multidisciplinaire autour de 3 pôles :

  • L’informatique comprend la maîtrise d’œuvre et l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en informatique et système d’information
  • L'information de santé (signal, physiologique, image médicale) comprend la maîtrise d’œuvre et l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en traitement du signal, image, acquisition et données biomédicales.
  • La biologie/santé concerne la médecine, biologie mais aussi les systèmes de soins (organisation et réglementation)

D’autres enseignements couvrent aussi l’anglais, la communication, le développement personnel ainsi que l’économie, la gestion et le droit.  De plus il y a de nombreuses interventions ciblées des professionnels de la santé au cours de ces enseignements. Depuis la rentrée 2015, une partie du premier semestre de la 5e année se fait dans l’une des deux options :

  • Option système d’information santé
  • Option dispositif médical intelligent et innovant

Cette formation permet à l’ingénieur TIS d’occuper une place spécifique dans l’entreprise (consulter la plaquette destinée aux entreprises) : spécialiste de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage dans l’information de santé et intégrateur de l’informatique et de l’instrumentation dédiées aux usages de la santé. Il devra résoudre des problèmes de nature technologique liés :

  1. A la mise en œuvre de produits du génie biologique médical et des dispositifs médicaux
  2. A la conception, la réalisation ou la mise en œuvre de systèmes d’information hospitaliers ou de services dédiés aux soins et à l’organisation du système sanitaire

Il sera amené à assurer la maîtrise d’œuvre de ces projets.

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Le bassin Grenoblois possède un environnement de recherche et d’industries innovantes, dont de nombreux acteurs sont partenaires de la filière :

  • Le laboratoire TIMC-IMAG (Techniques de l’ingénierie médicale et de la complexité informatique-mathématiques et applications Grenoble)
  • Le Centre hospitalier universitaire de Grenoble Alpes (CHUGA)
  • Le laboratoire GIPSA (Grenoble images parole signal automatique)
  • Le laboratoire LIG (Laboratoire d’informatique de Grenoble)
  • Le réseau ECCAMI (Excellence center for computer assisted medical interventions
  • Le cluster MEDICALPS (Cluster de la filière des technologies de la santé de Grenoble/Isère)

Le département fait partie du Groupe des formations d’ingénieurs en génie bio médical (GFIGBM), réseau qui regroupe les 8 écoles proposant une formation complète en génie biomédical habilitée par la CTI (Commission des titres d’ingénieur).

Les élèves sont encouragés à effectuer une partie de leur scolarité à l’étranger, soit sous la forme de semestres d’études, soit de stages. Polytech Grenoble a développé plus d’une centaine de collaborations dans le monde entier pour mettre en œuvre ces mobilités. Les principaux pays d’accueil des stages effectués à ce jour sont le Canada, le Royaume-Uni, la République Tchèque, l’Allemagne, le Japon, les Pays-Bas. Certains élèves ont validé un semestre dans une université au Royaume-Uni, au Japon ou au Canada.  Il y a deux stages obligatoires au cours de la formation : en année 4 - 12 semaines minimum (3 mois) ; en année 5 - 22 semaines minimum (5 mois 1/2). Les projets en groupe sont à la base de la formation au travail en équipe et à la pratique de la gestion de projet. Les deux séjours au Centre hospitalier universitaire de Grenoble Alpes (CHUGA) se font en contact direct avec les patients comme avec les soignants et les médecins : en 3e année - 2 semaines de découverte du monde de la santé ; en 4e année - 2 semaines d’immersion dans la pratique clinique. Au total sur les trois ans, c’est environ 50% de la formation qui se fait au travers de projets ou de stages. Cette pratique dans la formation se traduit aussi par des projets d’élèves innovants et des prix industriels :

  • AmiWheelChair primé plusieurs fois en 2012
  • Armind primé en 2013
  • Startair
  • T-Jack primé plusieurs fois en 2016

Plus d'infos sur http://www.polytech-grenoble.fr/tis.html

Dimension internationale :

Doubles diplômes, diplômes conjoints, Erasmus Mundus, Formation ayant des partenariats formalisés à l’international

Tous les diplômes d’ingénieurs incluent une forte dimension internationale avec l’obligation d’une mobilité à l’étranger pour l’ensemble des cursus que ce soit pour un stage ou une période d’étude. L’école a développé des partenariats d’échanges académiques ou de doubles diplômes avec la plupart des continents ainsi que des possibilités de stages en entreprises ou en laboratoires de recherche. Au sein même de l’école, des étudiants de divers horizons et cultures sont présents avec une politique de recrutement à l’international et d’accueil d’étudiants en semestres d'échanges.

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Stage: Obligatoire
Stage à l'étranger : En France ou à l'étranger

Les élèves ingénieurs Polytech effectuent pendant leur cycle ingénieur, au moins 32 semaines de stage. Ces stages, effectués principalement en entreprise, se répartissent en un stage de découverte de l’entreprise en 3e année, un stage technique de type assistant ingénieur en 4e année et un stage Ingénieur en 5e année. L’un de ces stages pourra se faire à l’étranger, une occasion de vivre une expérience à l’international, de s’intégrer et de découvrir un pays non francophone tout en améliorant son niveau de langue.

Admission

Admission

Condition d'accès

Cliquez ici pour obtenir des informations sur les conditions d'admission pour intégrer Polytech Grenoble

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien 

Public cible

Polytech Grenoble recrute chaque année près de 400 candidats issus de différentes formations (classes préparatoires aux grandes écoles, DUT, 2e année de licence, BTS, diplômes étrangers...)

Droits de scolarité

  • Droits de scolarité 2019-2020 : 601 €

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

  • Soit une préparation de doctorat
  • Soit une année de spécialisation dans une autre formation (en management, en gestion d'entreprise...)

A l’issue de leur scolarité à Polytech Grenoble, il est possible pour les diplômés de faire un PHD.

Secteurs d'activité

Secteurs d'activité des jeunes diplômés :

  • Technologies de l'information pour la santé (éditeurs de logiciels pour la santé, SSII ou cabinets de conseil)
  • Administration d'État, territoriale, hospitalière (hôpitaux publics, cliniques, organismes, réseaux de soins)
  • Industriel biomédical (dispositifs médicaux, industrie chimique, parachimique, pharmaceutique)

Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :  Les diplômés occupent les types de postes suivants :

  • Développement informatique
  • Ingénieur consultant
  • Management et encadrement (service informatique hospitalier)
  • Ingénieur R&D
  • Responsable qualité
  • Conduite du changement

Métiers visés

Dans les entreprises éditrices de logiciel et/ou concevant et distribuant des dispositifs médicaux, l’ingénieur biomédical prend en charge les fonctions d'études et de R&D, de développement, de distribution ou de maintenance, ainsi que la formation des utilisateurs.
Il assure l’interface entre le monde de la santé d’une part (professionnels de santé) et le milieu industriel biomédical et/ou des technologies pour la santé d’autre part (distributeurs et fabricants de dispositifs médicaux)
Il pilote les activités nécessaires aux autorisations de mise sur le marché (AMM). Il met en place un système de management de la qualité et garantit son fonctionnement
- Il élabore des systèmes d'information dans le but d'améliorer la qualité des soins au patient et leur prise en charge
- En établissement de soins public ou privé, il assure la responsabilité de l’achat, de la maintenance et de la matériovigilance des appareils et dispositifs médicaux

Il participe aux activités de recherche et aux évaluations cliniques dans les services R&D et recherche, y compris les centres d’investigation cliniques
L’insertion professionnelle est un point fort de la formation, des chiffres actualisés peuvent être fournis sur demande. À la sortie de l’école, les ingénieurs TIS occupent principalement des postes d’ingénieur consultant en système d’information santé, d’ingénieur développement SI Santé, d’ingénieur R&D Medtech ou d’ingénieur responsable informatique dans les établissements de soins