Ingénieur de Polytech Grenoble spécialité Informatique (RICM)

Présentation et objectifs

La spécialité Réseaux informatiques et communication multimédia forme des ingénieurs informaticiens, qualifiés dans les domaines des technologies de l’information et de la communication. Ils doivent donc s’appuyer sur un ensemble de compétences de base, complété par une spécialisation technique leur donnant les outils et méthodes nécessaires pour s’adapter à l’évolution des techniques et des métiers comme l’informatique mobile, l’informatique ambiante, l’internet des choses et l’informatique en nuage.

Les thématiques abordées seront les suivantes : Logiciel (informatique fondamentale, algorithmique et programmation, génie logiciel et bases de données), matériel (architecture matérielle, traitement du signal et communications, informatique mobile, ubiquitaire et enfouie, Internet des choses), systèmes et réseaux (réseaux et protocoles, intergiciels et systèmes répartis, architecture de service Web et des services Cloud), multimédia (interactions homme-machine, communication langagière, recherche d’informations, synthèse d’images)

Les compétences de base comportent une forte culture générale en informatique, une solide formation générale et un savoir-faire développé en logiciel, gestion de données, interaction homme-machine, intergiciels, systèmes, réseaux et applications réparties et multimédia. S’ajoutent des compétences plus spécialisées acquises dans l’une des deux options.

  • Pour l’option Architecture de réseaux, ce sont les principes et techniques de réseaux actuels (haut débit, mobiles, capteurs sans fil), les fonctions liées à l’administration et à la sécurité ainsi que les techniques d’intégration d’applications d’entreprises sur les infrastructures en nuage (cloud computing) et durable (green computing).
  • Pour l’option Communication multimédia, ces compétences sont les principes et techniques de l’interaction personne-systèmes (mobile, gestuelle, naturelle), le génie logiciel des applications multimédias, l’analyse et la recherche d’informations multimédias.

 

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

La formation bénéficie d’un environnement scientifique très riche dans le domaine des technologies de l’information et des communications. Les étudiants peuvent être accueillis dans les organismes de recherche du campus grenoblois pour réaliser ou poursuivre des études doctorales à l’issue de leur dernière année. Ces laboratoires sont le LIG (Informatique), VERIMAG (Systèmes critiques), TIMC (Ingénierie Médicale), LJK (Images), GIPSA, G-SCOP (Optimisation), INRIA Rhône-Alpes au sein du pôle PILSI, éventuellement en partenariat avec des laboratoires de R&D industriels grenoblois. On peut noter que la grande majorité des membres de l’équipe pédagogique de la spécialité poursuivent leurs recherches dans ces laboratoires. Les élèves sont encouragés à effectuer une partie de leur scolarité à l’étranger, sous la forme soit de deux semestres d’études, soit d’un stage. A ce jour, les pays d’accueil sont : États-Unis, Canada, Japon, Singapour, Suède, Espagne, Royaume-Uni, Irlande et Suisse.

Dimension internationale :

Doubles diplômes, diplômes conjoints, Erasmus Mundus, Formation ayant des partenariats formalisés à l’international

Tous les diplômes d’ingénieurs incluent une forte dimension internationale avec l’obligation d’une mobilité à l’étranger pour l’ensemble des cursus que ce soit pour un stage ou une période d’étude. L’école a développé des partenariats d’échanges académiques ou de doubles diplômes avec la plupart des continents ainsi que des possibilités de stages en entreprises ou en laboratoires de recherche. Au sein même de l’école, des étudiants de divers horizons et cultures sont présents avec une politique de recrutement à l’international et d’accueil d’étudiants en semestres d'échanges.

Chiffres clés

 

Programme

Programme

 

Stages, projets et missions

Stage: Obligatoire
Stage à l'étranger : En France ou à l'étranger

Les élèves ingénieurs Polytech effectuent pendant leur cycle ingénieur, au moins 32 semaines de stage. Ces stages, effectués principalement en entreprise, se répartissent en un stage de découverte de l’entreprise en 3e année, un stage technique de type assistant ingénieur en 4e année et un stage Ingénieur en 5e année. L’un de ces stages pourra se faire à l’étranger, une occasion de vivre une expérience à l’international, de s’intégrer et de découvrir un pays non francophone tout en améliorant son niveau de langue.

Contrôle des connaissances

 

Admission

Admission

Condition d'accès

Cliquez ici pour obtenir des informations sur les conditions d'admission pour intégrer Polytech Grenoble

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien 

Public cible

Polytech Grenoble recrute chaque année près de 400 candidats issus de différentes formations (classes préparatoires aux grandes écoles, DUT/BUT, 2e année de licence, BTS, diplômes étrangers, ...).

Droits de scolarité

  • Droits de scolarité 2019-2020 : 601 €

Capacité d'accueil

 

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

A l’issue de leur scolarité à Polytech Grenoble, il est possible pour les diplômés :

  • Soit de préparer un doctorat
  • Soit d'effectuer une année de spécialisation dans une autre formation (en management, en gestion d'entreprise...)

A l’issue de leur scolarité à Polytech Grenoble, il est possible pour les diplômés de faire un PHD.

Secteurs d'activité

Secteurs d'activité des jeunes diplômés : Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que les sociétés de service en informatique (SSII), les éditeurs de logiciels, les équipementiers informatiques et les services informatiques et aussi bien dans des grands groupes comme dans des jeunes pousses (startups).
Répartition :

  • SSII : 50%
  • PME - PMI : 21%
  • Constructeurs : 11,4%
  • Sociétés à l'étranger : 10%
  • Institutions : 5,6%
  • Autres : 2%

Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé : Les types d’emplois se concentrent autour du métier d’ingénieur développeur de systèmes spécifiques soit en tant qu’ingénieur de développement ou de conception ou dans une responsabilité de chef de projet ou de chercheur R&D. Certains peuvent assurer des fonctions dans l’exploitation de systèmes informatiques en tant que chef d’exploitation

Métiers visés

L'ingénieur Réseaux informatiques et communication multimédia (RICM) participe à l'ensemble des tâches de développement de systèmes logiciels complexes modernes, de l'élaboration du cahier des charges et de la conception à la réalisation, l'intégration et la maintenance. Son activité s'exerce dans des entreprises de toutes tailles, dédiées soit à un domaine d'application industrielle, soit à l'édition de logiciels plus particulièrement dans deux grandes orientations actuelles de l’informatique correspondant chacune à une des options d'approfondissement de RICM :

  • Infrastructures de support (réseaux et systèmes répartis)
  • Contenus (gestion et communication d’informations multimédia)

Plus précisément en liaison avec les professionnels du domaine d'application, il analyse les besoins et établit les caractéristiques du logiciel souhaité ; en fonction du problème posé et de la maturité des solutions offertes, il choisit la ou les technologies à mettre en oeuvre, par exemple dans le cloud computing, la manipulation de grandes masses des données, l'internet des choses, l'informatique mobile, les objets connectés ou l'informatique ambiante ; avec l'aide éventuelle d'experts de ces technologies, il intègre des composants logiciels existants ou en développe de nouveaux.
Le profil visé est celui d'un ingénieur intégrateur de systèmes. Ce type d'ingénieur, capable de concevoir des ensembles informatiques complexes à haut degré de qualité et de dialoguer avec des ingénieurs spécialistes des domaines d'application concernés, est très recherché par les entreprises. Il exerce des responsabilités dans des équipes de développement, voire crée une entreprise adaptée aux besoins du marché.

Grands domaines techniques de la certification :
• Informatique, systèmes d’information, mathématiques, modélisation
• Télécoms et réseaux