Licence Musicologie

Licence Musicologie

Parcours Musicologie

Présentation et objectifs

La licence de Musicologie offre la possibilité d'acquérir simultanément une bonne culture générale, musicale et une solide formation technique.

Outre la formation classique en musicologie, un certain nombre de parcours sont proposés aux étudiants inscrits dans la filière.

En 1e année, la majeure partie des enseignements dispensés concerne la musique et de la musicologie. Plusieurs cours fondamentaux d’Histoire de l’art sont en outre intégrés à l’emploi du temps. Ce dispositif permet aux étudiants qui le souhaiteraient de se réorienter au second semestre de la première année ou en deuxième année vers une licence d'Histoire de l'art et archéologie. 

En 2e et 3e années, le formation a pour objectif de préparer les étudiants qui souhaitent se diriger vers un master recherche, en particulier grâce à une UE « Introduction à la recherche ».

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Grâce à plusieurs dispositifs : cours de soutien en 1e année, système de tutorat, possibilités d’étalement d’études, aménagements pour les artistes de haut niveau, aide à la réussite,aide à l'orientation grâce à des parcours passerelles entre différents départements,large ouverture à un public diversifié en formation permanente ou reprise d'étude, possibilité de partir un semestre ou une année dans une université partenaire à l’étranger

Programme

Programme

Programme en cours de construction - en attente de vote CFVU

Admission

Admission

Condition d'accès

Public formation initiale :

  • La première année de licence est accessible de droit aux candidats titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent reconnu par l'université (capacité en droit, DAEU…) ou bien sur dossier via une validation d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation. Elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de demande d’admission préalable)
  • En 2e et 3e années : admission de droit pour les titulaires d'une 1re année de licence de Musicologie ou sur dossier via une validation d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation (identique à celui indiqué pour le public de formation initiale), vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien

Pré-requis

Le niveau recommandé en formation musicale doit permettre un déchiffrage vocal aisé en clé de sol et clé de fa, une dictée à une voix et deux voix tonales, une dictée de rythme, et des accords de 3 et 4 sons. De plus, la pratique sérieuse d'un instrument de musique ou du chant est indispensable. La maîtrise élémentaire du clavier pour les non pianistes s'imposera dès le début des études et devra être poursuivie pour préparer les épreuves de déchiffrage et d'accompagnement de la licence, du CAPES ou de l'agrégation d'Éducation musicale.

Il est attendu des candidats en licence Musicologie :

  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement : cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés
  • Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B) : cette mention comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes. La maîtrise d’au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable
  • Pouvoir travailler de façon autonome, organiser son travail et faire preuve de curiosité intellectuelle : cet attendu marque l’importance, pour la formation, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence de musicologie laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. Elle suppose également une ouverture au monde et plus particulièrement au monde de l’art
  • Etre sensibilisé aux pratiques de la discipline artistique visée  

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

  • A l'issue de la 1re année de licence validée, il est possible de poursuivre en Musicologie ou de bifurquer vers l'Histoire de l'art et archéologie
  • Après la licence de musicologie, il est possible de poursuivre en master professionnel ou recherche dans le domaine de la musique ou des arts et de la culture, de passer les concours de l’enseignement général et musical ou d'intégrer un CFMI

Secteurs d'activité

Avec une poursuite d'études adaptée, divers métiers sont possibles :

  • Enseignement : CAPES et agrégation de musique, musicien intervenant dans les écoles primaires, professorat des écoles, diplôme pour enseigner dans conservatoires et les écoles de musique (DE - CA)
  • Métiers orientés vers la documentation musicale et les médiathèques
  • Métiers de la culture musicale : associations musicale, direction de salle de spectacle, services culturels de collectivités territoriales...

Pour plus d'informations sur les métiers liés à la musique, vous pouvez consulter le site de la Cité de la musique, rubrique Guide pratique de la musique, puis fiches pratiques et métiers de la musique : Philharmonie de Paris