Master Sciences de la terre et des planètes, environnement

Master Sciences de la terre et des planètes, environnement

Parcours Système Climatique : Atmosphère, Hydrosphère, Cryosphère 1re et 2e années

Présentation et objectifs

Ouverture prévue à partir de la rentrée universitaire 2022-2023

Le parcours Parcours Système Climatique : Atmosphère, Hydrosphère, Cryosphère vise à étudier les processus opérant dans le système climatique et leurs interactions. Comprendre le climat passé et présent et prévoir les changements futurs impliquent une connaissance précise de ces processus. Ce parcours s’intéresse à toutes les composantes superficielles de la Terre, l’atmosphère, les surfaces continentales (l’eau, la cryosphère, la biosphère) et l’océan. Il fait appel à une variété de disciplines et de compétences, en physique, chimie, mathématiques, géosciences, géographie, et informatique.

Le parcours forme des experts généralistes et a une finalité recherche mais répond aussi aux besoins grandissant des collectivité locale et des entreprises dans le domaine de l’environnement, comme par exemple en qualité de l’air, en hydrologie, ou en télédétection spatiale. L’enseignement s'appuie fortement sur les spécificités des laboratoires de recherche grenoblois dans le domaine du climat, de l'atmosphère et de la cryosphère / glaciologie (IGE, LEGI, INRAE, CEN). Le constat fait aujourd'hui est celui d'une poursuite en thèse pour 70% des étudiants (reflet du choix individuel plus que d’une sélection). Les outils utilisés dans le cadre des cours, ateliers, projets sont de fait aussi les outils utilisés dans le monde professionnel, ou en passe de l'être. L'ouverture plus grande vers le monde professionnel du parcours est menée à travers l'introduction d'UE professionnalisantes, ainsi qu'en prenant soin dans les modules généraux de faire systématiquement les liens nécessaires avec les applications « métiers » : variabilité climatique et intermittence des ressources en énergie renouvelable.

Le parcours comprend des stages terrain (1 semaine obligatoire + 1 optionelle + des journées ponctuelles), de nombreux travaux pratiques (e.g. 1 semaine en chimie atmosphère) qui permettent de mettre en pratique les connaissances théoriques.

Enfin, la formation comprend deux stages en laboratoire ou en entreprise, au choix, ont une place importante dans la formation. Ils se déroulent entre le M1 et le M2 (2 mois minimum) et à la fin du M2 (5 mois minimum). Pour ceux intéressés par une implication encore plus forte en recherche (2 stages de 5 mois sur les deux années), le parcours Research Intensive Track adossé au parcours Système Climatique peut être une option.

A noter qu'au premier semestre, il y a 30 ECTS de cours obligatoires, ce qui normalement est suffisant pour obtenir valider le semestre, les deux options proposées sont pour les cas particuliers. Au second semestre, le cours de télédétection et SIG est optionel mais fortement recommandé sauf si vous avez déjà une forte compétence dans le domaine ou un projet professionel précis qui justifie d'autres choix de modules.

Présentation

Programme

Programme

Programme en cours de construction - en attente de vote CFVU

Admission

Admission

Condition d'accès

La 1re année de master est ouverte aux personnes qui ont obtenu un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du master ou via une validation d’études ou d’acquis.

L’entrée en 2e année de master peut être sélective. Elle est ouverte sur dossier aux candidats titulaires d'une première année de master dans le domaine.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien

Plus d'information sur les dates et procédures d'inscription sur le site de l'UFR PhITEM.

Et après ?

Et après ?

Poursuites d'études

Thèse de doctorat, dans le domaine des Sciences de la terre, des planètes et de l'environnement.

PhD dans une université étrangère

Une réorientation vers le parcours Hydroressources est possible en fin de la 1re année de master. 

Secteurs d'activité

  • Concours métiers de la recherche (chercheurs) et enseignement-recherche (enseignant-chercheur) (CNRS, Université, CNAP, IRD et organismes de recherche à l’étranger) après une poursuite en thèse
  • Avec ou sans poursuite en thèse, les métiers visés par ce parcours concernent le suivi et la prévision environnementale dans des cadres variés (association de surveillance de la qualité de l'air, collectivités locales, bureaux d'études)

Métiers visés

Le suivi et la prévision environnementale nécessitent des cadres bien formés. Associations de surveillance de la qualité de l'Air, bureaux d'ingénieur-conseil, cabinets d'expertises, collectivités territoriales, administrations et entreprises sont concernées par l’utilisation de nouveaux outils pour la mesure, le contrôle et la prévision dans l’environnement.