Master Économie du développement

Master Économie du développement

Parcours Économie du développement 1ère année Régime Présentiel / A distance

Présentation et objectifs

Il s'agit de former des professionnels (dont des chercheurs) à des fonctions de responsabilité dans les domaines du développement territorial (pour les collectivités en France et dans le monde, mais aussi pour les organisations internationales) et du développement international (pour les organisations internationales publiques et privées, pour les banques et agences de développement). La formation prépare les étudiants à occuper des postes de chefs de projets, de consultants (nationaux et internationaux) ainsi que d’analystes capables à terme de piloter des équipes sur des programmes internationaux, nationaux, ou locaux dans des domaines comme les réformes et la mise à niveau des institutions, la lutte contre la pauvreté et l’inclusion sociale, l’ingénierie de politiques d’infrastructures ou de développement durable, l’appropriation de normes et standards internationaux de RSE, la construction d’espaces politiques sur le commerce, l’investissement et le financement, etc.

Le diplôme de master se prépare en 2 ans. Dès la première année de master, l'étudiant doit choisir le séminaire et le parcours qui décidera de son positionnement sur le M2 GODI ou sur le M2 ETD. Cette première année de master approfondit les fondamentaux en économie et intègre des enseignements préparatoires aux parcours Économie du développement. Les étudiants disposent de supports pédagogiques réalisés par les enseignants de la Faculté d’économie et, selon les matières, d’exercices ou de tests. Ils ont accès à une plateforme pédagogique.

  • Former des professionnels et des chercheurs en économie et pratique du développement territorial et international
  • Former des consultants et analystes dans les domaines du développement territorial (collectivités en France et dans le monde, organisations internationales) et du développement international (organisations internationales publiques et privées, banques et agences de développement)
  • Acquérir les capacités de piloter des équipes sur des programmes internationaux, nationaux, ou locaux portant sur le développement territorial et international
  • Approfondissement des notions fondamentales et politiques et stratégies de développement territorial et international
  • Préparer à la seconde année du Master Économie du Développement

Présentation

Présentation

Dimension internationale :

Formation ayant des partenariats formalisés à l’international, Formation tournée vers l’international

Dans le cadre de cette formation, vous avez la possibilité de partir étudier durant un semestre ou une année dans un établissement partenaire de l’UGA à l’international. Plus d’informations sur: https://international.univ-grenoble-alpes.fr/partir/

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Stage: Facultatif
Durée : 8 à 10 semaines
Stage à l'étranger : En France ou à l'étranger

Admission

Admission

Condition d'accès

Être titulaire d'une licence française d’Économie - Gestion ou, par validation, d'un titre étranger équivalent et/ou d'une expérience professionnelle adéquate.

Si vous avez un autre niveau d’étude en relation avec l’économie (école de commerce etc.) ou bien que vous avez une licence française dans une autre domaine que l’économie et la gestion, il faudra faire une demande de Validation d’études (VE).

Si vous possédez des diplômes étrangers, il faudra également faire une demande de Validation d’études (VE).

Candidats français ou étrangers, si vous avez un niveau inférieur à bac+3 et une expérience professionnelle en relation avec l'économie ou la gestion, il faudra faire une demande de Validation des acquis professionnels (VAP).

Les demandes de Validation d’Études (VE) et les Validation des acquis professionnels (VAP) sont examinées par une commission qui peut décider de vous admettre en master 1re année ou, si vous n’avez pas le niveau suffisant en économie, de vous proposer une réorientation en 2e ou 3e année de licence ou bien refuser votre demande.

ATTENTION: si vous résidez dans certains pays étrangers une procédure CEF peut être obligatoire.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

- si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études

- ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes

- ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire à cette formation ? Rendez-vous sur le site internet de l'UGA, rubrique Candidater et s'inscrire.

Retrouvez toutes les dates sur le site web de la faculté d'économie :

https://economie.univ-grenoble-alpes.fr/formations/candidater/

Pré-requis

Connaissances des fondamentaux en économie et gestion

Diplôme de Licence, 3ème année ou équivalent.

Public cible

Publics concernés

Les formations à distance s'adressent aux étudiants qui se trouvent dans une des situations suivantes :

  • étudiants exerçant une activité professionnelle
  • étudiants faisant des études parallèles dans une autre université, dans une autre faculté
  • étudiants résidant à l'étranger
  • étudiants empêchés (raisons de santé, détenus), etc.

Capacité d'accueil

En régime présentiel  : 46 étudiants

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Master 2 en économie du développement, économie internationale, économie territoriale.

M2 Gouvernance des Organisations pour le Développement International (GODI)
et M2 Economie territoriale et développement (ETD)

A la fin du M1 l’étudiant a la possibilité de s’inscrire dans une autre formation, sous réserve que celle-ci l’accepte.

Secteurs d'activité

Analyse et conseils, consulting, fonction publique (territoriale, nationale, internationale), bureaux d’études nationaux et internationaux.

Métiers visés

  • Fonctions de chargé de développement, de recherche, de projet
  • Collectivités territoriales, cabinets de conseils
  • ONG, agences et banques de développement