Master Urbanisme et aménagement

Master Urbanisme et aménagement

Parcours Transformative urban studies (TRUST)

Présentation et objectifs

Le parcours TRUST vise à la préparation au métier d'urbaniste en France et à l’international et à fournir aux étudiant·es intéressé·es aux questions urbaines les outils à la fois théoriques et empiriques nécessaires à la compréhension et à la mise en œuvre de stratégies urbaines transformatrices.
Les approches transformatives ambitionnent à déclencher et accompagner, dans les territoires, des processus de changement auxquels les crises économiques, sociales, politiques et écologiques systémiques de notre planète nous confrontent. Ces transformations impliquent un changement des pratiques dans le champ de l’urbanisme et dans les politiques publiques, ainsi qu’un renouvellement des rôles des acteurs publics, privés, associatifs, et citoyens.

Bénéficiant d'un large réseau de partenaires, le Master permet le travailler en immersion dans différents contextes géographiques, en France, dans des villes d’Europe de l’Ouest et d’Europe Centrale et de l’Est, ou encore en Tunisie et dans d'autres contextes extra-européens. Ces coopérations avec des acteurs de la production de l’urbain et des territoires permettent aux étudiant·es de se confronter aux enjeux actuels en situation professionnelle et d’accompagner l’adaptation permanente des professions de l’urbain aux grandes mutations économiques, écologiques et politiques internationales.

Le programme du Master TRUST vise à :

  • fournir aux étudiant·es des outils pour comprendre les transitions et les transformations urbaines à l'échelle mondiale et pour mettre en œuvre des stratégies urbaines transformatrices dans différents contextes géographiques,
  • permettre aux étudiant·es d’acquérir une solide culture de la ville et la maîtrise des outils techniques nécessaires à l’analyse des contextes locaux et au pilotage de projets complexes,
  • former des étudiant·es capables de transcender les clivages urbains-ruraux et Nord-Sud afin de mieux comprendre et agir face à la complexité de la production contemporaine de l'urbain,
  • promouvoir l'autonomie et l'adaptation à des contextes différents à l'international, par des expériences d'apprentissage immersives, par la promotion du bilinguisme et du plurilinguisme
  • former les étudiant·es à développer et à articuler des compétences théoriques et pratiques, orientées à la fois vers la pratique professionnelle dans les champs de l'urbanisme, du développement et de la coopération internationale, ou encore vers la recherche.

 

Quelques liens utiles sur le site de l'Institut d'Urbanisme et de Géographie Alpine (IUGA) :

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Le parcours TRUST est un parcours international qui bénéficie d'un large réseau de partenaires dans le monde professionnel de l'urbain et du développement territorial, ainsi que dans le monde académique et de la recherche.

Parmi ses partenaires se trouvent des acteurs publics et institutionnels, des organisations internationales, des associations, ONGs et collectifs citoyens qui sont associés au choix des thématiques et des terrains d'étude, notamment dans le cadre des ateliers de projet: en France, Europe de l'Ouest (Barcelone, Rome), Europe Centrale et de l'Est (Pologne, Roumanie), Maghreb (Tunisie), etc.

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international

Le parcours TRUST est international aussi bien par son contenu que par son organisation. Il est dispensé en français et en anglais et favorise la réflexion autour du polyglottisme, porte sur des thématiques internationales et a vocation à offrir une ouverture sur l’international pour les étudiant·es : ateliers internationaux, mixité de publics français et étranger, possibilité d’effectuer un stage dans un pays différent du pays d’origine de l’étudiant·e en Master 2 (FI).

En 2e année, le parcours intègre des étudiants ayant réalisé une premier année du MSc "International Cooperation in urban development" à TU Darmstadt, dans le cadre du consortium Mundus Urbano qui permet l'obtention d'un double diplôme.

Partenariats:
Etablissement(s) partenaire(s)
Laboratoire(s) partenaire(s)
Autres(s) structure(s) partenaire(s)

    Programme

    Programme

    Le parcours TRUST est billingue (français - anglais). La première année est presque exclusivement enseignée en français, alors que la deuxième année, labellisée "Master interntational" par l'UGA est principalement enseignée en anglais.

    Programme en cours de construction - en attente de vote CFVU

      Master 1re année

      • Semestre 7
      • Semestre 8

      Master 2e année

      • Semestre 9
      • Semestre 10

    Stages, projets et missions

    Stage: Obligatoire
    Durée : 3 à 5 mois

    Un stage de 3 à 5 mois minimum est obligatoire en 2e année de Master pour la formation intiale (FI).

    Admission

    Admission

    Condition d'accès

    Public formation initiale :

    • Accès en 1re année  : ouvert sur dossier aux candidats titulaires d'un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du master
    • Accès en 2e année : ouvert sur dossier aux candidats titulaires d'une première année de master dans un domaine compatible

    Public formation continue :  Vous relevez de la formation continue :

    • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
    • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
    • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

    Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

    Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

    Candidature

    Vous souhaitez candidater à l'une de nos formations, veuillez consulter les modalités d'admission selon votre profil :

    • Les candidats hors Union Européenne dont le pays de résidence relève du dispositif "Etudes en France" doivent candidater sur l'application "Etudes en France" uniquement
    • Pour tous les autres candidats, vous devez candidater sur l'application e-candidat. Le planning des campagnes de candidatures est disponible sur le site de l'Institut d'Urbanisme et de Géographie Alpine

    Pré-requis

    Pré-requis de langue :

    • M1 : C1 en français et B2 en anglais
    • M2 en formation initiale (stage) : B1 en français et C1 en anglais
    • M2 en alternance : C1 en français et B2 en anglais

    Public cible

    Etudiant·es ayant obtenu une Licence (niveau bac + 3 min.) dans une discipline des sciences sociales (urbanisme, aménagement, géographie, sociologie, science économique, histoire, droit, science politique) ou encore, en architecture, avec un intérêt pour les sciences sociales.

    Les candidat·es doivent démontrer un intérêt pour les questions urbaines et l'urbanisme à l'international, les transitions et les transformations urbaines.

    Et après ?

    Et après ?

    Poursuite d'études

    Les étudiant·es intéréssé·es par la poursuite vers la recherche seront accompagné·es dans la construction d'un projet de thèse de doctorat pendant la 2e année de Master et pourront participer à des activités de recherche des laboratoires partenaires du Master. Ces étudiant·es s'orienteront vers un stage et un mémoire de recherche.

    Secteurs d'activité

    Le diplôme est reconnu par l’APEREAU (Association pour la Promotion de l'Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme) permet l’inscription de droit sur la liste de l’OPQU (Office Professionnel de Qualification des Urbanistes), qui amène à la qualification après deux ans d’exercice.

    En complément des métiers dans le champ de l'urbanisme au sein des bureaux d'études, collectivités territoriales, sociétés d'aménagement, de conseil et d'expertise, organismes de logement social, etc.) les diplômé·es peuvent s'orienter vers les métiers de la coopération internationale et du développement, dans des structures et agences gouvernementales, des organisations internationales, des ONGs, etc.

    Enfin, une partie des diplômé·es s'orientent vers la recherche et l'enseignement.

    Métiers visés

    Les métiers visés à terme sont celles de : chargé·e d’études, chargé·e de projet, consultant·e, chargé de la mise en œuvre des actions de coopération internationale, assistant·e à maîtrise d’ouvrage, chercheur·e, etc.