Master Physique

Master Physique

Parcours Astrophysique 2e année

Présentation et objectifs

Le parcours Astrophysique du master de physique offre une formation polyvalente en astrophysique dans un cadre scientifique et professionnel unique. Les enseignements couvrent tous les domaines de l’astrophysique moderne, de la planétologie à la cosmologie, et forment les étudiants à toutes les problématiques de recherche actuelles. Ce parcours leur permet de poursuivre en Doctorat d’astrophysique dans un laboratoire de recherche français ou international.

Une formation au cœur de la recherche

La majorité des cours a lieu à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG), un laboratoire reconnu au niveau national et international comme l’un des leaders en instrumentation à haute résolution angulaire, en observation et modélisation, en formation stellaire et planétaire, en planétologie et sciences planétaires et en théorie des processus de hautes énergies. Les étudiants ont ainsi un contact privilégié avec les chercheurs du laboratoire et assistent aux séminaires de recherche dans tous ces domaines.

De plus, au cours du dernier semestre du master les étudiants effectuent un stage de 4 mois minimum au sein d’un laboratoire de recherche français ou international. Ce stage permet aux étudiants de mener à bien leur premier projet de recherche et peut éventuellement servir d’introduction à leur futur travail de thèse.

La formation inclut également des stages d’initiation aux techniques d’observation modernes à l’Observatoire de Haute Provence (OHP) et à l’Institut de Radio-Astronomie Millimétrique (IRAM, Espagne).

Enfin, le laboratoire abrite un télescope optique de 40 cm de diamètre accessible aux étudiants pour des observations du ciel et le campus de Grenoble offre un accès à de nombreuses plateformes de recherche, dont le Centre Spatial Universitaire (CSUG).

Dimension internationale :

Grâce à l’implantation du master au sein d’un laboratoire de recherche, les étudiants ont la possibilité d’assister aux séminaires donnés en anglais par des chercheurs venant du monde entier. C’est pour eux l’opportunité de prendre contact afin de réaliser leur stage de M2 à l’étranger s’ils le souhaitent.

De plus, une semaine d’observation est proposée sur un radio-télescope international (IRAM, Espagne) et certains cours de master ont lieu en anglais. Des étudiants ERASMUS sont régulièrement inscrits aux cours du master.

Compétences :

A l'issue de cette formation, vous aurez développé les compétences suivantes:

  • Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés afin de modéliser, analyser et résoudre des problèmes complexes dans les domaines tels que l’astrophysique, la planétologie, la physique, l’instrumentation
  • Usages avancés et spécialisés des outils numériques afin de simuler un problème physique, analyser des données et les modéliser
  • Synthèse et communication spécialisée pour le transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et en anglais
  • Appui à la transformation en contexte professionnel permettant de mener des études complexes, non prévisibles, nécessitant des approches méthodologiques nouvelles et des compétences pluridisciplinaires dans un cadre international et collaboratif

Organisation

La formation repose sur trois piliers : la description de l’état actuel des connaissances sur les objets astrophysiques, une mise à niveau sur les processus physiques qui s’y déroulent et la description des techniques de pointe de l’observation astronomique d’aujourd’hui.

Semestre 9

UE Transfert radiatif 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Dynamique des plasmas astrophysiques 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Physico-chimie du milieu interstellaire 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Gravitation : systèmes planétaires et galaxies 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Structure et évolution stellaires 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Haute Résolution Angulaire 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Projet expérimental et formation à la recherche 22,5h et 40h de TP – 6 crédits ECTS

 

3 élément(s) au choix parmi 7

UE Astrophysique des hautes énergies 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Astroparticules 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Cosmologie 22,5h – 3 crédits ECTS

UE Évolution des galaxies 20h – 3 crédits ECTS

UE Disques circumstellaires et exoplanètes 22,5h - 3 crédits ECTS

UE Planétologie 22,5h - 3 crédits ECTS

UE Intérieurs (exo)-planétaires 22,5h – 3 crédits ECTS (non ouvert en 2021-2022)

 

Semestre 10

UE Stage - 27 crédits ECTS

Programme

Programme

Programme en cours de construction - en attente de vote CFVU

Admission

Admission

Condition d'accès

  • Accès en 2e année : étudiants ayant validé la 1re année d'un parcours compatible ou niveau équivalent

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien

Pré-requis

Outre les enseignements généraux attendus dans un M1 de Physique Fondamentale (mécanique quantique, physique statistique, mécanique des fluides, physique atomique, physique nucléaire, relativité générale) il est fortement recommandé d’avoir suivi en M1 RF les 2 UEs suivantes :

  • Astrophysique
  • Plasmas astrophysiques et fusion

Bien que non obligatoires, ces UEs offrent des connaissances qui permettront d’aborder l’année de M2 dans les meilleures conditions. En cas de doute, contacter le responsable du parcours.

Droits de scolarité

Droits de scolarité 2020 - 2021 : 243 €

Et après ?

Et après ?

Poursuites d'études

Doctorat en astrophysique, planétologie, cosmologie, instrumentation, dans un laboratoire de recherche en France ou à l'étranger

Insertion professionnelle

Recherche académique en astrophysique, planétologie, ou cosmologie en France (université/CNRS) ou à l'étranger; Instrumentation pour les grands télescopes sols/spatiaux (ESA/ESO/CNES); Médiation scientifique; Enseignement; Analyse de données (data scientist, data consultant, statisticien) en entreprise/banque; Modélisation/simulation numérique en entreprise; Traitement du signal; Optique