Master Informatique

Master Informatique

Parcours Operations research, combinatorics and optimization (ORCO) 2e année

Présentation et objectifs

Le semestre 9 correspond à la formation de spécialisation, le semestre 10 est constitué d'un stage en entreprise ou en laboratoire de 5 à 7 mois qui représente 27 ECTS.

Les objectifs scientifiques affichés sont de former les étudiants aux fondements et méthodes de la recherche opérationnelle (programmation mathématique, théorie des graphes, complexité, programmation stochastique, heuristiques, algorithmes d’approximation etc) et de préparer les étudiants à l’utilisation et au développement de ces méthodes pour résoudre des applications industrielles complexes (supply chain, ordonnancement, transport, revenue management etc) et implémenter les solutions logicielles correspondantes.

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Ce parcours est aussi intéressant pour des étudiants ayant un diplôme d’ingénieur généraliste (ex : écoles centrales) et souhaitant acquérir une compétence complémentaire en optimisation. Il accueille aussi des étudiants des 1re années de master Informatique et Mathématiques et applications et des étudiants en dernière année de Grenoble INP ou de Polytech. Ces derniers peuvent faire ce parcours à la place de leur dernière année.

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international
Partenariats:
Etablissement(s) co-accrédité(s)
  • Institut Polytechnique de Grenoble
Autres(s) structure(s) partenaire(s)

    Programme

    Programme

    Programme en cours de construction - en attente de vote CFVU

    Stages, projets et missions

    Stage: Obligatoire
    Durée : 5 à 7 mois

    Un stage ou projet de recherche de 5 à 7 mois est effectué au deuxième semestre. Il peut se faire en laboratoire de recherche mais aussi dans un service R&D en entreprise. Dans ce cas, un enseignant-chercheur de la formation s’assure de la qualité de la formation à la recherche dispensée. Ce projet de recherche permet une bonne immersion dans le monde de la recherche, la découverte du métier de la recherche et les premiers contacts pour une poursuite éventuelle en thèse ou pour une intégration dans un service R&D.

    Admission

    Admission

    Condition d'accès

    La deuxième année est accessible sur dossier (et / ou entretien) aux candidats ayant validé la 1re année d'un parcours compatible ou bien via une validation d'études ou d'acquis selon les conditions déterminées par l’université ou la formation. 

    Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

    • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
    • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
    • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

    Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

    Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

    Candidature

    Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers.

    Connaître la procédure qui me concerne et candidater

    Et après ?

    Et après ?

    Poursuite d'études

    Ce parcours permet une poursuite en thèse. Son fort encrage industriel permet en particulier aux étudiants de trouver dans de très bonnes conditions des thèses industrielles (Cifre, contrat…)

    Secteurs d'activité

    • Ingénieur consultant recherche opérationnelle
    • Ingénieur technico-commercial en logistique
    • Ingénieur développement en optimisation
    • Enseignant/chercheur en recherche opérationnelle et combinatoire

    Métiers visés

    Les étudiants sortant de ce parcours ont vocation à, en fonction de leurs préférences :
    - S’orienter vers les métiers de la recherche (thèse académique ou industrielle)
    - Intégrer, en tant qu’ingénieur spécialiste, des grands services de R&D en optimisation (SNCF, IBM, Air France, Amadeus etc)
    - Intégrer des cabinets de conseil en optimisation (Eurodécision, Artelys etc)

    Ils pourront aussi intégrer des entreprises moins spécialisées en mettant en avant leur capacité à analyser méthodologiquement les problèmes opérationnels et en s’affichant ainsi comme des éléments potentiels clefs dans l’amélioration des performances de l’entreprise (en faisant le lien avec les cabinets spécialisés ou en développant des méthodes en interne). A plus long terme, les étudiants qui s’orientent vers le monde industriel devraient pouvoir, fort de leur expérience dans l’amélioration des performances de l’entreprise et d’une bonne connaissance « métier », accéder naturellement à des postes de décideurs à haut niveau de responsabilité.