Licence professionnelle Métiers de la protection et de la gestion de l'environnement

Licence professionnelle Métiers de la protection et de la gestion de l'environnement

Parcours Economie et gestion de l'eau et des ressources / Valence

Présentation et objectifs

Doté.e. d’un profil interdisciplinaire, le/la titulaire de cette licence disposera de compétences diversifiées afin d’élaborer des diagnostics et mettre en œuvre des projets hydrauliques complets : il pourra en effet faire prévaloir ses compétences, au titre de la prestation de services ou de la maîtrise d’ouvrage, à la fois dans la compréhension  de la diversité des enjeux hydriques (eaux urbaine, agricole, énergétique, environnementale…) mais aussi dans la conception, la réalisation et l’évaluation de projets hydrauliques eux-mêmes (transitions socio-écologiques)

En plaçant « l'économie au service de l’eau » mais aussi « l’eau au service de l’économie», ce parcours se donne pour objectif de former des acteurs du développement territorial œuvrant, tant sur le plan national qu’international, à une gestion soutenable de l’eau, appréhendée à travers ses différents usages. Face aux multiples contraintes (notamment climatiques), il s’agit d’interroger le potentiel transformateur des transitions hydriques (agroécologie, ingénierie aquatique, gestion patrimoniale des infrastructures, innovations socio-techniques…)

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

De nature interdisciplinaire (co-portage « sciences de l’environnement » et « sciences sociales »), ce diplôme articule de manière étroite des problématiques souvent dissociées : conception et gestion de projets, infrastructures techniques et naturelles, environnement et société... Ouvert à l'apprentissage, il s'appuie sur un large volant d'acteurs professionnels afin de former à la conduite de projets hydrauliques étendus et complets (conception, réalisation, surveillance, évaluation). Il contribue enfin au développement de diagnostics, d’études et de travaux cherchant explicitement à intégrer le petit et le grand cycle de l’eau.

Programme

Programme

Admission

Admission

Condition d'accès

Cette formation peut être accessible sur dossier (et / ou entretien) aux candidats justifiant d'un diplôme de niveau bac + 2 dans le domaine, d'un diplôme ou titre homologué par l’État au niveau III ou reconnu au même niveau, par une règlementation nationale, ou par une validation d’acquis ou d’études.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire à cette formation ? Rendez-vous sur le site internet de l'UGA, rubrique Candidater et s'inscrire.

Retrouvez toutes les dates sur le site web de la faculté d'économie :

https://economie.univ-grenoble-alpes.fr/formations/candidater/

Et après ?

Et après ?

Secteurs d'activité

  • Assistants d'ingénieur dans les domaines de l'hydraulique urbaine, d'entretien de cours d'eau et de gestion des eaux pluviales et des ruissellements
  • Techniciens dans les collectivités territoriales, les administrations, les organismes chargés de la gestion de l'eau, de l'aménagement du territoire et de la protection de l'environnement
  • Assistants de chargé de mission au sein d'agences de l'eau, de l'ONEMA et d'ONG oeuvrant à l'international (pouvant évoluer vers un poste de chargé d'études économiques)

Métiers visés

Les techniciens diplômés pourront exercer leur activité dans les domaines de l’hydraulique urbaine, rurale et de la protection de environnement et ainsi contribuer à l’élaboration et à la réalisation de politiques durables de l’eau dans une diversité de structures organisationnelles et territoriales.