Licence professionnelle Agronomie

Licence professionnelle Agronomie

Parcours Eco-conseiller en production agricole (agroécologie)

Présentation et objectifs

Les métiers de l’éco conseil représentent un segment de plus en plus stratégique pour l’agriculture. Les futurs conseillers en production agricole au sens large (élevage, grandes cultures, horticulture etc), tout comme les agriculteurs, sont et seront en effet de plus en plus tenus de respecter les règlementations concernant les applications de produits phytosanitaires et pourront ainsi répondre à l’aspiration des consommateurs à consommer des produits « sains » et répondant à plusieurs critères environnementaux. Ils seront de ce fait amenés à mettre en place des itinéraires techniques préservant les sols et la biodiversité, intégrant la problématique du changement climatique et conduits à mettre en marché des produits correspondants aux attentes des consommateurs et aux consignes règlementaires.


L’objectif de cette formation est de développer une approche pragmatique des questions  environnementales et des solutions adaptées  aux exploitations agricoles.


Ces « nouveaux conseillers et producteurs » doivent en effet être en capacité :

  • de raisonner en terme de biodiversité fonctionnelle,
  • d’identifier et mettre en œuvre des solutions alternatives aux produits phytosanitaires chimiques dont l’usage sera limité,
  • d’étudier et maîtriser les coûts énergétiques des exploitations agricoles,
  • de mettre en œuvre des techniques pour valoriser la biomasse
  • ou encore pouvoir s’engager à développer les circuits courts.

Témoignages d’étudiants :

« La formation m’a beaucoup apporté. Je me sens plus compétente pour m’insérer dans le monde agricole et échanger avec les agriculteurs. Je me projette bien dans la posture de conseiller. .. »

« Ce que j'ai le plus apprécié au cours de mon année, c'est les interventions qui sortent du cadre conventionnel. Celles qui nous amène à penser et à voir des systèmes différents, et ce qui selon moi participe grandement à notre culture générale et renforce l'intérêt à porter à cette formation. J'ai ressenti, notamment avec l'organisation des sorties, votre très forte implication au sein de la formation et je vous en remercie. »

 « Je suis satisfaite de la formation, et je ressors avec des bases plus solides.  Je vais maintenant continuer à pratiquer pour encore gagner en légitimité pour conseiller les agriculteurs. Les sorties organisées en fin d’année permettent de revoir les notions abordées tout au long de l’année. Elles sont utiles et nécessaires. »

« Je suis globalement satisfaite de la formation, qui a selon moi tenu ses promesses en termes de formation au métier / à la posture de conseiller. »

« Bons formateurs et bon suivi de formation. Bonnes salles pour les TP »

« Personnellement, j'ai pu découvrir pas mal de nouvelles choses grâce à cette Licence, et surtout apprendre à être ouverte d'esprit sur les différents points de vue sur les systèmes agricoles »

 

Compétences

- Etre capable d’effectuer des diagnostics d’exploitations agricoles aussi bien sur les aspects techniques, énergétiques, environnementaux et économiques
- Etre capable d’intervenir et de conseiller les agriculteurs au niveau de leurs pratiques agricoles dans le sens d’une agriculture éco compétitive
- Etre capable de produire des denrées alimentaires de qualité et en rendements suffisants tout en préservant l’environnement, la biodiversité et de gérer au mieux la biomasse issue de leurs ateliers de production
- Etre capable d’intervenir sur des questions environnementales pour le compte de collectivités territoriales sur des projets collectifs en territoires ruraux en concertation avec les acteurs concernés de ce même territoire

Présentation

Présentation

Partenariats:
Établissement(s) partenaire(s)

Programme

Admission

Admission

Condition d'accès

Formation accessible aux titulaires de :

  • 2e année de licence Sciences, technologies, santé mention Sciences de la Vie parcours SVT
  • BTS Agricole : BTSA Analyse et conduite de systèmes d'exploitation (ACSE) - Technologies végétales - Horticulture - Production forestière - Gestion et protection de la nature
  • DUT / BUT Génie biologique et environnement

En fonction du cursus de l'étudiant, 28 h d'enseignements complémentaires seront dispensés en début d'année.

  • Admissibilité sur dossier et entretien
  • Recherche d'une entreprise d'accueil pour l'apprentissage à effectuer dès que possible
  • Admission définitive après signature du contrat d'apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

4 campagnes de candidature sont organisées pour la licence professionnelle : 

  • Campagne 1 : Ouverture de campagne sur e-candidat du 4 au 27 mars 2024 inclus
  • Campagne 2 : Ouverture de campagne sur e-candidat du 25 mars au 15 avril 2024 inclus
  • Campagne 3 : Ouverture de campagne sur e-candidat du 29 avril au 15 mai 2024 inclus
  • Campagne 4 : Ouverture de campagne sur e-candidat du 3 juin au 21 juin 2024 inclus

=> Prendre connaissance des différentes étapes et accéder à l'application E-candidat

Droits de scolarité

Droits de Scolarité 2024 / 2025 : 170 € + 100 € CVEC (Contribution à la Vie Étudiante et de Campus)

Et après ?

Et après ?

Secteurs d'activité

La formation a pour but de former des professionnels exerçant leur activité dans des productions agricoles (végétale, animale, horticole, arboricole et maraîchère, gestion des entreprises agricoles, etc.) ainsi que les collectivités territoriales  (entretien des espaces ruraux, développement d’unités de traitement de déchets verts, etc) sur des métiers de :

  • Techniciens agricoles dans les domaines de la production (végétale, animale, horticole, arboricole et maraîchère, gestion d’entreprise)
  • Techniciens de coopérative d’approvisionnement en produits phytosanitaires, engrais et matériels agricoles
  • Techniciens de chambres consulaires
  • Techniciens de collectivités locales et territoriales
  • Techniciens d’instituts techniques et de bureaux d’études
  • Formateurs techniques dans les métiers de la production agricole
  • Agriculteurs performants dans une agriculture écologiquement intensive