Diplôme inter-universitaire Prise en charge des violences faites aux femmes vers la bientraitance

Présentation et objectifs

Bande annonce de 2mn37

https://vimeo.com/208230439?ref=em-v-share

Les candidatures 2022/2023 seront ouvertes du 1er avril 2022 au 3 octobre 2022

 

POUR CANDIDATER, SUIVEZ LES INDICATIONS CI-DESSOUS :

Veuillez vous connecter sur le lien "candidature"dans la rubrique "SUR LE WEB"    A droite de votre écran, en-dessous de l'encadré "Contacts"

 

 Durée : 1 an - 108 h  

- 59 h de formation en présentiel

- 14 h d 'examen présentiel

- 35 h de formation à distance

 2 séminaires de 5 jours de cours et 1 séminaire obligatoire de 2 jours d'examen

 

Une pédagogie renforcée par l’utilisation d’une plate forme (documents et enregistrements)

Des modalités d’évaluation souples en lien avec la pratique : QCM,  récit de résolution d'une situation complexe tirée de la pratique et intégrant la mise en place de liens interprofessionnels.

 

Dates:

Séminaire à Paris (modules 1 à 4) :

Du 05 au 09 décembre 2022

Séminaire à Grenoble (modules 5 à 7) :

Du 13 au 17 mars 2023

Analyse de la pratique et évaluation à Grenoble (module 8) : 

05 et 06 juin 2023

 

Tarifs formation 2022/2023  

Formation initiale :  1210 €  (+ droits inter U)

Formation continue :  1710 € 

 Objectifs :

  • Connaître les différents types de maltraitances
  • Identifier les conséquences sur la santé globale des maltraitances
  • Aborder les maltraitances lors de l'anamnèse
  • Dépister les situations à risque et pressentir les maltraitances qui ne se disent pas
  • Savoir orienter et connaître les prises en charge : physique, psychique, juridique et sociale
  • Travailler en interdisciplinarité
  • Orienter et construire un parcours de soin centré sur la patiente

Présentation

Présentation

Partenariats:
Etablissement(s) partenaire(s)
  • Paris René Descartes

Programme

Programme

Coordinatrice : Docteur Perrine MILLET (PH en GO)

Comité pédagogique :

- Pre Hoffmann-Cucuz,  CHU Grenoble

- Pr Yves Ville,  CHU Necker Paris

- Dre Perrine Millet,  PH, CH Montélimar (coordonatrice)

- Dre Françoise Molenat,  AFRE, Montpellier

- Mme Sophie Guillaume, cadre supérieure SF, CHU Necker,présidente du Collège national des sages femmes

- Mme Mathilde Delespine, SF St Denis, chargée du programme de prévention des violences faites aux femmes au réseau périnatal NEF

- Mme Anne Evrard, usagère, Association Bien naitre , au sein de Collectif IterAssociatif autour de le Naissance (CIANE)

 

Module 1 : Contexte contemporain des maltraitances faites aux femmes, chiffres et cadre juridique

Module 2 :Toutes les formes des maltraitances envers les femmes : physiques, verbales, psychologiques, sexuelles

Module 3 : Réflexion éthique sur les soins : le consentement aux soins, les violences du soin

Module 4 :

- Mécanismes et conséquences des violences,

- Maltraitances et interculturalité : le point de vue d’un humaniste

Module 5 : Outils de dépistage et repérage systématique

Module 6 : Outils d'entretiens

- L'entretien prénatal précoce et l'entretien motivationnel

- La posture professionnelle, capacité d'écoute et empathie

Module 7 Outils de prise en charge

- Mesures médico-légales de protection

- Prise en charge aux urgences, EMDR, prise en charge centrée sur la patiente

- Retours d'expériences, bonnes pratiques et accompagnements des échecs

Module 8 : Analyse de la pratique – évaluation  

Récit de situation complexe authentique et mise en place d'un réseau inter-professionnel

Contrôle des connaissances

   Contrôle de la présence :          

   Contrôle  continu  Les notes argumentées sur les documents  proposés en e-Learning

   Examen final (écrit, oral) :  soutenance du RSCA  (récit de situation complexe authentique)

Pour  valider le diplôme le-la candidat-e devra avoir obtenu  :

1/ Une note supérieure à 10/20 à la soutenance orale de son travail - RSCA

2/ Avoir été présent-e à tous les cours présentiels.

3/ Une moyenne de 10/20 sur le travail noté et réalisé sur l'elearning

Ex : notes argumentées écrites

Admission

Admission

Pré-requis

Avoir déjà été confronté au cours de sa pratique professionnelle à une situation de maltraitance

Public cible

Médecins généralistes, gynécologues-obstétriciens, gynécologues médicaux, sages-femmes, kinésithérapeutes spécialisés en pelvipérinéologie, anesthésistes, échographistes, pédiatres, autres professionnels soignants sur étude de dossier.

Capacité d'accueil

45 stagiaires