Master Droit pénal et sciences criminelles

Master Droit pénal et sciences criminelles

Parcours Droit pénal et sciences criminelles

Présentation et objectifs

Le master Droit pénal et sciences criminelles permet aux étudiants une spécialisation progressive dans les différents domaines de la matière répressive, tout en préservant un caractère généraliste nécessaire à une formation juridique complète. En 1ère année, les matières pénales fondamentales (droit pénal spécial des personnes, des biens et des affaires, droit de la sanction pénale, droit pénal des mineurs…) ou complémentaires (droit international pénal, criminologie, histoire du droit pénal…) côtoient ainsi les matières juridiques complémentaires (droit processuel, droit de la CEDH, droit des contrats spéciaux, droit international privé… ) pour offrir aux étudiants la meilleure couverture des programmes des épreuves des principaux concours et examens juridiques et judiciaires. En 2ème année, les différentes disciplines de droit pénal font l’objet d’approfondissements et d’une mise en pratique accrue. La spécialisation se poursuit ainsi, tout en favorisant l’acquisition de connaissances techniques dans des domaines aux frontières du droit et de la science.

La formation offre aux étudiants l’ensemble des prérequis pour se présenter aux épreuves des examens ou concours d’accès à la magistrature, au barreau, ainsi qu’aux divers métiers de la police, de la gendarmerie, de l’administration pénitentiaire ou de la protection de la jeunesse notamment. Elle permet également aux étudiants qui souhaitent faire une carrière universitaire d’avoir une première expérience de la recherche à travers la rédaction d’un mémoire. Dans ce dessein, la formation mêle exercices classiques (dissertation juridique, commentaires de textes, cas pratiques...) et travaux à visée professionnalisante (étude de dossiers judiciaires, élaboration de veilles documentaires ou rédaction de rapports, présentation orale, participation à des reconstitution de procès). L’accent est mis sur les interactions avec les milieux professionnels afin de permettre aux étudiants de préparer au mieux leur insertion future. Les deux années de master tendent en outre à assurer la continuité de l’apprentissage d’une langue vivante étrangère pour offrir aux étudiants un niveau satisfaisant d’anglais juridique.

A l’issue de leur formation, les étudiants auront acquis les compétences suivantes :

  • Bon niveau de culture juridique générale
  • Connaissances approfondies en droit pénal et sciences criminelles
  • Maîtrise de la recherche documentaire et de l’exercice de veille juridique
  • Capacité à conduire et à développer une analyse juridique
  • Aptitude à mener une réflexion critique et prospective
  • Capacité de synthèse
  • Maîtrise des méthodes d’exposé écrit et oral
  • Niveau satisfaisant en anglais

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Partenariat avec Grenoble École de Management :

La Faculté de droit propose à tous les étudiant(e)s inscrit(e)s dans l’un quelconque de ses masters 2 la possibilité de bénéficier d’une double diplomation avec GEM.  Ce cursus de deux années durant lesquelles l’étudiant(e) suivra des enseignements délivrés à la Faculté de droit et à GEM, débouche sur la délivrance du diplôme de master dans la mention choisie et du diplôme de GEM. Des informations détaillées incluant les modalités de sélection figurent sur le site internet de la Faculté de droit, rubrique Masters.

Préparation aux concours et examens :

Plusieurs préparations aux concours/examens sont proposées en complément des formations en master.

  • Préparation à l’examen d’entrée au Centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA) - proposée par l'IEJ
  • Préparation au Concours d’entrée à l’École nationale de la magistrature - proposée par l'IEJ
  • Préparation aux concours administratifs
  • Préparation au concours de l’École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale (EN3S)

Pour plus de renseignements, consultez le site de la Faculté de droit, rubrique Préparations aux concours et examens.

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international

Partir dans le cadre d'un échange :

Au sein de la Faculté de droit, les étudiants partent prioritairement en échange au titre de leur 1re année de master.

Partir dans le cadre d'un double diplôme :

Ce master peut être suivi, sous conditions d’acceptation par un jury, dans le cadre du double diplôme délivré avec la Faculté de droit de Sherbrook au Canada. Dans ce cas, les étudiants font leur M1 à Sherbrook et leur M2 à Grenoble et obtiennent à l’issue des deux années un double diplôme franco-canadien.

Témoignages

Frédéric Lestang

« Suivre le master 2 droit pénal et sciences criminelles m'a permis de renforcer les acquis dans les matières pénales fondamentales et de découvrir de nouvelles disciplines qui sont des atouts supplémentaires et valorisés dans la sphère professionnelle. Par ailleurs, la proximité des enseignants et les effectifs réduits favorisent la communication ainsi que le travail de groupe. L'intervention de nombreux professionnels de qualité permet également de créer des contacts et ouvre des opportunités de stage. Enfin, l'élaboration d'un mémoire et la réalisation d'un stage complètent la préparation aux différents concours et constituent une transition parfaite vers le monde professionnel ».

Elise Barret

« Le master 2 droit pénal et sciences criminelles permet à la fois d’approfondir les connaissances acquises les années précédentes, mais également de découvrir de nouvelles matières (droit pénal comparé, droit de la preuve pénale…). De plus, les rencontres avec les professionnels ainsi que le stage permettent, pour ceux qui s’orientent notamment vers la magistrature ou la profession d’avocat, d’envisager plus concrètement leur avenir professionnel. Et pour ceux intéressés par une carrière universitaire, l’emploi du temps permet de consacrer du temps à la préparation du mémoire et ainsi de s’initier au travail de recherche ; exercice qui m’a confortée dans mon envie de me consacrer à la préparation d’une thèse en droit pénal. »

Programme

Programme

Le programme de cette formation est en cours de saisie. Pour plus d'information, veuillez télécharger la fiche du master Droit pénal et sciences criminelles (encadré "Télécharger" sur la droite). Veuillez noter que le programme présenté dans ce document est en attente de vote CFVU. Des modifications peuvent y être apportées.

    Master 1re année

    • Semestre 7
    • Semestre 8

    Master 2e année

    • Semestre 9
    • Semestre 10

Stages, projets et missions

Stage: Obligatoire
Durée : 6 semaines minimum

Admission

Admission

Condition d'accès

Pour tout étudiant titulaire d’une licence en droit (ou diplôme équivalent), l’admission dans un parcours de master en deux ans est prononcée, après examen des dossiers de candidature, par une commission. Des entretiens auront lieu, le cas échéant.

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire à cette formation ?

Rendez-vous sur le site internet de l'UGA, rubrique candidatures et inscriptions.

Public cible

1. Public en formation initiale

2. Public en formation continue

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Capacité d'accueil

22 étudiants par promotion

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Les étudiants sortant du master peuvent poursuivre leurs études en s’inscrivant en doctorat.

Secteurs d'activité

Les débouchés professionnels offerts par ce master sont nombreux :

  • Métiers du droit et de la justice accessibles directement : juriste d’entreprise, juriste «recherche et développement», consultant, assistant juridique, métiers de l’aide aux victimes.
  • Métiers du droit et de la justice accessibles après un concours ou un examen : magistrat, avocat, métiers de la police nationale, de la gendarmerie nationale, de l’administration pénitentiaire (AP ou SPIP) et de la protection judiciaire de la jeunesse.
  • Recherche : enseignement-recherche (thèse et concours de recrutement), carrières de la recherche dans les instituts spécialisés.