Diversité linguistique

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

Le cours Diversité linguistique aborde, à différents niveaux, la diversité les langues du monde, aux plans de leurs catégories et de leurs structures, de leurs statuts et de la considération dont elles sont l’objet. Il amène les étudiant·es à se questionner sur les rapports entre l’unité du langage humain et la diversité des langues.

Objectifs 

  • Connaitre la diversité linguistique en France et la situation de quelques langues de France et d’Italie
  • Connaitre, dans les sciences du langage, différentes façons de définir, d’appréhender et d’organiser la diversité linguistique (types et familles de langues, universaux linguistiques).
  • Avoir conscience de certains enjeux politiques et idéologiques autour des questions de description et de « gestion » de la diversité linguistique
  • Connaitre les notions de dialectalisation, vitalité ethnolinguistique

Compétences visées

La première partie du cours s’articule autour des deux axes suivants :

  1. Aménagement linguistique pour la valorisation de la diversité linguistique :

Charte Européenne des Langues Régionales et Minoritaires.

La diversité linguistique en France : Perception de la diversité pendant la Révolution et Valorisation des langues de France en époque contemporaine.

 Diversité linguistique et frontières politiques : questions générales et cas d’études (Provençal, Basque, Francoprovençal…)

La 2è partie du cours appréhende la diversité des langues du monde, en apportant des éléments de réponse à un certain nombre de questions, parmi lesquelles : qu’est-ce que la diversité linguistique, quelles en sont les définitions ; quels sont les facteurs de cette diversité, et les hypothèses sur ses origines ? Comment les sciences du langage analysent-elles et organisent-elles la diversité linguistique, et si celle-ci est menacée, pourquoi ?

La 3ème partie du cours porte sur des thématiques visant à compléter la réflexion sur la question de la diversité des langues. Des exemples de sujets traités dans cette troisième partie sont les suivants : le rapport « oralité-écriture », les langues des signes, la « superdiversité » des métropoles, …

Bibliographie

1è partie:

Bert, M. & Costa, J. (2009). FORA: Francoprovençal et occitan en Rhône-Alpes. Étude Pilotée par l’Institut Pierre Gardette. Lyon, Université catholique de Lyon.

Certeau M., Julia D. et Revel, J. ( 1975). Une politique de la langue: la révolution française et les patois. L’enquête de Grégoire. Paris, Gallimard.

Tuaillon, G. (2007). Le Francoprovençal. Tome Premier. Aosta, Musumeci.

 

2 è partie :

Languages of the world. Ethnologue.com : en ligne https://www.ethnologue.com/

Leclerc, J. 2018 L’aménagement linguistique dans le monde, http://www.axl.cefan.ulaval.ca

Ross, M 2006, 'Language Families and Linguistic Diversity', in Keith Brown (ed.), Encyclopedia of Language and Linguistics (2nd ed), Elsevier, Amsterdam, pp.499‐508 file:///Users/trimailc/Downloads/language%20families.pdf

Sknutnabb-Kangas, T. (2002). « Pourquoi préserver et favoriser la diversité linguistique en Europe ? Quelques arguments », Étude de référence, Strasbourg, conseil de l’Europe. https://rm.coe.int/pourquoi-preserver-et-favoriser-la-diversite-linguistique-en-europe-qu/1680887832

 

Informations complémentaires

Méthode d'enseignement : En présence
Lieu(x) : Grenoble
Langue(s) : Français