Littérature comparée 3

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

Ce cours propose l’étude comparée d’un corpus constitué d’œuvres (entre 2 et 4) françaises et étrangères (en traduction), afin de faire apparaître des parentés génériques ou thématiques et d’analyser les interactions entre différentes aires culturelles et linguistiques. Le semestre permettra d’approfondir les enjeux et les méthodes de la littérature comparée.

Objectifs 

  • Savoir comparer : repérer les différents modes de transferts culturels et savoir les interpréter.
  • Construire une problématique, articuler l’idée et l’exemple, la thèse et l’argument, développer un raisonnement, combiner l’analyse et la synthèse.
  • Maîtriser la langue écrite à travers l’écriture critique, savoir argumenter de manière logique, s’exprimer de manière nuancée, illustrer.

Savoir utiliser une bibliographie, savoir lire la critique et l’exploiter.

Syllabus

*Programme 2022-2023 

Anne-Marie Monluçon


Thème : « De la nouvelle au recueil » : entre essai, autobiographie oblique et roman

 

Objectif :

-Renforcement des méthodes comparatistes : comparaison détaillée d’extraits courts, exemples de problèmes de traduction présentés par l’enseignant, dimension interculturelle de la lecture (connaissance du contexte de chaque œuvre) et intertextuelle.

-Comparaison à grande échelle et passage de l’analyse à la synthèse : Approfondissement de l’exercice de la dissertation de littérature comparée à l’écrit, découvert en L2 S4, à travers l’étude de deux œuvres contemporaines d’Europe de l’Ouest et d’Europe centrale.

-Découverte d’un genre littéraire peu étudié, la nouvelle, et d’une forme littéraire impliquant des modalités de lecture complexes, le recueil, qui concerne 4 genres littéraires fondamentaux : la nouvelle, le conte, la poésie et l’essai.

Programme :

Pierre Michon, Vies minuscules, (1984), édition Belin Gallimard, Classicolycee. Vous pouvez lire le recueil dans l’édition folio, Gallimard, mais durant le semestre, nous utiliserons l’édition Belin Gallimard parce qu’elle est annotée.

Andrzej Stasiuk, Contes de Galicie, (1995), trad. du polonais par A. Zuk et L. Alaux, 2004, éd. Bourgois. Une photocopie de ce livre qui est épuisé vous sera prêtée à la rentrée. En attendant, 1 ex à la BU et 1 à la Bulles + ex dans les BM de Grenoble. Vous pouvez aussi lire le très court recueil L’Hiver du même auteur.

Modalités d’évaluation : Contrôle continu (Différents exercices préparant à la dissertation de comparée, au moins 1 préparé à la maison et 1 sur table) et contrôle terminal (dissertation en 4H sur table en janvier)

Groupes 1 et 2 à Grenoble

 

Pré-requis recommandés

Niveau de français C1.

Compétences visées

  • Identifier et situer dans leur contexte des productions culturelles et artistiques diverses (littérature, beaux-arts, musique, théâtre, cinéma, multimédias) en lien avec les genres et grands courants littéraires, dans une perspective à la fois historique et comparatiste (les resituer à l’échelle de la France, de l’Europe et du monde).
  • Mobiliser des concepts et une culture au sujet des grands courants littéraires pour analyser des textes de natures, d’origines et d’époques diverses (de l’Antiquité classique à l’époque contemporaine).
  • Produire des synthèses critiques dans différentes perspectives (rédaction de synthèses, études stylistique, argumentative, d’histoire de la langue et/ou des idées).
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

Bibliographie

- Yves Chevrel et Danièle Chauvin, Introduction à la littérature comparée, 1996, Paris, Dunod.

- Yves Chevrel, Enseigner les œuvres littéraires en traduction, Actes du séminaire national organisé par la direction de l’enseignement scolaire, Les actes de la DGESCO, nov. 2007.

- Anne-Isabelle François, Yen-Maï Tran-Gervat, Guide pratique des exercices comparatistes, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, « Les fondamentaux de la Sorbonne Nouvelle », 2010.

Informations complémentaires

Lieu(x) : Grenoble
Langue(s) : Français