BUT Génie électrique et informatique industrielle

Présentation et objectifs

Les IUT transforment leur offre de formation en proposant un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) à partir de septembre 2021. Le BUT devient ainsi le nouveau diplôme de référence des IUT à la place du DUT. Les étudiants bénéficient d’un parcours intégré en 3 ans, sans sélection supplémentaire pour atteindre le grade licence. Le diplôme est aligné sur les standards internationaux et facilite les échanges avec les universités étrangères. Les attendus, les programmes et les référentiels de compétences seront progressivement mis en ligne. Dans l'attente, dans la mesure où les spécialités et les compétences visées sont les mêmes, pour la première année vous pouvez consultez le programme du DUT Génie électrique et informatique industrielle en cliquant sur le lien suivant

Technicien supérieur polyvalent, le titulaire du BUT peut travailler dans la conception, la production, le contrôle ou la maintenance dans de multiples secteurs : production, distribution et transport de l’énergie, réalisation de matériels électriques et électroniques, agroalimentaire, mécanique, transports électriques (vélo, voiture, tram, train, …), avionique, systèmes embarqués (robotique, drones), télécommunications, santé...

L’objectif est de former des techniciens supérieurs capables d’exercer leur activité dans des domaines liés à la conception, la fabrication et maintenance de systèmes électriques, d’ensembles électroniques et de systèmes automatisés dans de multiples secteurs : production, distribution et transport de l’énergie, agroalimentaire, mécanique, transports électriques, avionique, systèmes embarqués, santé,…

La spécialité propose plusieurs parcours :

  • Electricité et maitrise de l’énergie
    Ce parcours vous permettra d’intégrer les secteurs liés à la production et la distribution de l’énergie électrique, à l’installation électrique industrielle, aux transports urbains et ferroviaires, aux véhicules électrifiés, à la marine, à l’aéronautique et au spatial, … participer à la mutation numérique des entreprises et à la transition énergétique vers le monde de demain (smart grid, smart city).
    Métiers ciblés : cadre technique dans les domaines de l’électrotechnique et de l’énergie, chargé d’études en installations électriques, chef de projet,…
  • Automatisme & informatique industrielle
    Ce parcours met l’accent sur l‘automatisme et la robotique, domaines incontournables dans le secteur de la production industrielle. Avec la révolution numérique de l’industrie de futur, ce parcours vous rendra apte à installer et à programmer des systèmes automatisés qui assureront la conduite et le contrôle des procédés industriels. Ces outils communicants, grâce à l’essor des nouveaux réseaux informatiques industriels, vous apporteront des solutions pour mettre en place des systèmes de contrôle (supervision et interface Homme-Machine).
    Métiers ciblés : cadre technique dans les domaines de l’informatique industrielle et de l’automatisme, développeur en informatique industrielle, cadre d’étude et développement en automatismes industriels, roboticien/automaticien,…
  • Electronique et systèmes embarqués
    Ce parcours vous amènera à analyser, concevoir et réaliser des systèmes électroniques.  En entreprise, vous serez appelé à intégrer, programmer, installer, mettre en communication et maintenir tous ces équipements électroniques autour de thématiques liées à des domaines comme la domotique, la robotique, les transports, l’aéronautique et le spacial, l’audiovisuel, la santé,… Les systèmes embarqués sont présents dans de nombreux objets du quotidien comme dans de très nombreux pans de l’industrie.
    Métiers ciblés : cadre technique dans les domaines de l’électronique et des systèmes embarqués, développeur en système embarqué, technicien projeteur, cadre d’études et développement en systèmes embarqués.

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Axé sur l’innovation et le développement technologique, le B.U.T. Génie Électrique et Informatique Industrielle forme en trois ans les acteurs du monde de demain.

Il transmet des connaissances et permet de développer des compétences pour œuvrer dans les domaines de la ville et de l’industrie du futur, des réseaux intelligents et connectés, des transports et de l’électromobilité, de l’aéronautique, des énergies renouvelables, de la gestion et de la distribution de l’énergie, de la santé, de l’audiovisuel, de la robotique, du spatial, etc.

Diplôme polyvalent, le B.U.T. GEII a pour mission de vous former en tant que cadres intermédiaires capables de mettre en place et gérer des installations électriques, de concevoir, réaliser, programmer et maintenir des cartes électroniques fixes ou embarquées (automobile, avionique, robotique, etc.), d’automatiser et de contrôler des processus industriels.

Vous pourrez aussi gérer et maintenir des réseaux informatiques industriels, analyser et développer des systèmes de traitement et de transmission de l’information.

En complément d’un tronc commun, vous choisirez une spécialisation progressive à partir de la deuxième année, en adéquation avec vos compétences et aspirations :

  • Automatisme et Informatique Industrielle (AII): Supervision / interface Homme-Machine / robotique / visionique / production industrielle / industrie 4.0 / internet des objets / cybersécurité…
  • Électricité et Maîtrise de l’Énergie (EME): Production, distribution, installation, conversion, stockage des énergies / transport urbains, ferroviaires, aéronautiques / véhicules électrifiés/ sûreté des systèmes industriels / efficacité et transition énergétique…
  • Électronique et Systèmes Embarqués (ESE): Analyse, conception, réalisation, installation, maintenance de systèmes embarqués communicants, autonomes, électroniques et numériques / domotique / robotique / transports / audiovisuel / santé…

Nouveau : Alternance possible en 2ème et 3ème année de B.U.T.

Tous les étudiants de l'IUT 1 peuvent bénéficier d'une mobilité internationale sous la forme de stages ou de poursuites d'études à travers un large réseau de partenaires à l'étranger. Ces échanges s'inscrivent dans les programmes européens SOCRATES-ERASMUS, LEONARDO et sont soutenus par la Région Auvergne Rhône-Alpes. L'IUT met à disposition des étudiants un  service qui les aide à construire et à préparer leur projet. En moyenne depuis plusieurs années, 17 % d'entre eux participent aux échanges internationaux.

Témoignages

Présentation vidéo

Programme

Programme

Programme en cours de construction

Conçu sur 3 ans, le diplôme BUT est un cocktail :

  • de cours magistraux en amphithéâtre pour aborder les aspects théoriques de certaines matières,
  • de travaux dirigés pour transformer la théorie en application,
  • de travaux pratiques pour donner vie aux équations, aux théorèmes et mettre les mains dans le concret, tester, mesurer, produire, communiquer, programmer, construire son parcours professionnel,
  • de travaux d’«Étude et Réalisation », pour un premier passage à la conception, guidé par un cahier des charges et des méthodes, des étapes de validation, de tests,
  • de projets, tout au long des 3 années, qui permettent :
    • d’appréhender le travail en groupe de 3 à 6 étudiants et son organisation (planning, « qui fait quoi », budget, gestion d’équipe…),
    • de passer de la théorie à la réalisation concrète et complète d’un objet, d’un système fonctionnel.
    • de mettre en pratique les différents savoirs acquis au cours de la formation en BUT et souvent de comprendre la transversalité des matières,
    • d’approfondir des points, d’en découvrir de nouveaux, d’aller au delà du programme.
  • de stages (2 sur les 3 ans pour un total de 22 à 26 semaines) en entreprise, dans un laboratoire, un service public… Bref, le grand saut, le premier véritable contact avec le monde professionnel, ses exigences, ses codes. Le moment idéal pour mettre à l’épreuve les compétences et les savoirs acquis pendant la formation et les renforcer ou en acquérir de nouveaux. Le moment idéal pour, peut-être, découvrir un métier, découvrir de nouveaux gestes techniques, de nouveaux outils et comprendre l’utilité de votre parcours.

Stages, projets et missions

Stage: Obligatoire
Durée : 22 à 26 semaines réparties en plusieurs séquences sur les 6 semestres du Bachelor
Période : mi avril - fin juin
Stage à l'étranger : En France ou à l'étranger

Projets tutorés  - stage de fin d'études

Contrôle des connaissances

Contrôle continu et devoirs surveillés

Admission

Admission

Condition d'accès

  • Pour s'inscrire en BUT, suivre la procédure https://www.parcoursup.fr. Dans ce dossier seront étudiées vos notes de 1re et de terminale ainsi que les appréciations de vos enseignants. Vous devrez également fournir un projet formation, une fiche Avenir. Chaque candidature sera examinée par une commission
  • Mi-mai : consulter les propositions d'admission sur la plateforme  https://parcoursup.fr. Répondre dans les délais indiqués par la plateforme. Attention : procédure suspendue pendant la durée des épreuves écrites du baccalauréat

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Candidature

Candidature en BUT 2021-2022 - Saisie de vos candidatures sur le portail www.parcoursup.fr

Public cible

  • Titulaires d'un baccalauréat général, technologique ou professionnel, d'un niveau d'études équivalent ou d'une validation d'acquis
  • Pour les candidats à contraintes fortes (sportifs et artistes de haut niveau, personnes en situation handicap) possibilité d'un aménagement pédagogique : Plus d'infos
  • Pour les bacheliers professionnels : École Nationale de l'Enseignement Professionnel Supérieur -- ENEPS (réservée aux bacheliers professionnels des secteurs : énergie, électronique, informatique embarquée ouvrant des perspectives jusqu'au niveau master). Pour en savoir plus : https://eneps.univ-grenoble-alpes.fr

Droits de scolarité

Pour information : montant pour 2020-2021

  • Frais pour non boursiers : 170 €
  • Frais pour les boursiers : 0 €

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

85% des étudiants du département poursuivent leurs études (licence professionnelle, 3e année de licence, école d'ingénieurs).

Après l'obtention du BUT, les étudiants :

  • peuvent poursuivre sur une 3e année de licence ou master dans le domaine du GEII,
  • d'intégrer une école d'ingénieur dans le domaine du GEII (Polytech UGA, Phelma, Ense3, INSA...).

L'IUT 1 de Grenoble propose 3 licences professionnelles dans le domaine du Génie électrique :

De nombreuses possibilités de poursuites d'études à l'étranger sont également proposées. Possibilité de poursuite en école d'ingénieurs à l'étranger.

Passerelle avec la 3e année de licence de Génie électrique de l'UFR PHITEM (accès facilité à la 3e année de licence) - Réorientation possibles au sein de l'IUT ou l'Université.

Secteurs d'activité

Le titulaire du BUT GEII peut travailler dans des secteurs très divers : toutes les entreprises de service et de production industrielle confrontées aux automatismes, à l’informatique industrielle, à l’électronique ou à l’électrotechnique, sont susceptibles de l’employer. Tout l’éventail de la production de biens d’équipements et de consommation est ainsi couvert : transport (automobile, aéronautique, chemins de fer, métro), communications (téléphonie, réseaux, radio, TV), chimie, agro-alimentaire, composants électroniques, composants d’automatismes, gestion et transport de l’énergie, santé etc.

Métiers visés

Le titulaire du BUT GEII peut travailler dans des secteurs très divers : toutes les entreprises de service et de production industrielle confrontées aux automatismes, à l’informatique industrielle, à l’électronique ou à l’électrotechnique, sont susceptibles de l’employer. Tout l’éventail de la production de biens d’équipements et de consommation est ainsi couvert : transport (automobile, aéronautique, chemins de fer, métro), communications (téléphonie, réseaux, radio, TV), chimie, agro-alimentaire, composants électroniques, composants d’automatismes, gestion et transport de l’énergie, santé etc.