Master Sciences et génie des matériaux

Informations aux utilisateurs

Veuillez noter que vous consultez une page du catalogue de formation 2020-2021. Le recrutement est actuellement terminé pour les licences, licences professionnelles, masters, DUT et formations réglementées de santé. Pour consulter le catalogue des formations 2021-2022, cliquez sur le lien suivant.

Master Sciences et génie des matériaux

Parcours Bioraffinerie et biomatériaux 1re et 2e année

Présentation et objectifs

Le parcours Bioraffinerie et biomatériaux du master Science et génie des matériaux s'adresse aux étudiants désireux de s’orienter vers les métiers de valorisation de la biomasse végétale en produits chimiques, énergie et biomatériaux.
Cette formation est dispensée en français et anglais en 1re année et en anglais en 2e année de master.

La transformation de la biomasse végétale en énergie, produits chimiques et polymères est une composante importante de l’économie verte. Elle contribue à la réduction drastique des rejets de gaz à effet de serre, à l'intensification du recyclage et à la limitation des déchets.

La bioénergie, les biocarburants, les bioproduits et les biopolymères sont aujourd’hui des réalités. Cependant, la croissance de leur production doit être considérablement accélérée pour que leur contribution soit à la hauteur des enjeux. Ce développement fait appel à de nouvelles compétences.

La bioraffinerie est l’opération qui permet de passer de la ressource végétale à la production d’énergie et de produits chimiques. Bien que similaire dans sa définition à ce qu’est une raffinerie, la grande diversité des matières et la richesse de leur composition chimique font de la bioraffinerie une opération de génie des procédés aux conditions très particulières. La chimie qui y est associée est également différente de la pétrochimie :
♦ La structure des constituants des végétaux est construite avec trois atomes essentiels (C, H, O) – contre deux pour le pétrole (C,H) – ce qui est source de plus grande complexité ;
♦ Ces structures représentent des architectures organiques complexes, valorisables en tant que telles, ce qui peut être un atout pour la production de produits et matériaux aux propriétés nouvelles.

Présentation

Présentation

Informations complémentaires

Le parcours Bioraffinerie et Biomatériaux recouvre l’ensemble de la filière allant de l’approvisionnement en biomasse lignocellulosique, essentiellement le bois, jusqu’à la production de produits chimiques, biocarburants, synthons et biopolymères, en remplacement des produits d’origine fossile. L’accent est mis sur la connaissance des constituants de la biomasse lignocellulosique (lignine, hémicelluloses, celluloses, produits extractibles) et de leur chimie ainsi que des procédés chimiques, physico-chimiques et biotechnologiques permettant de les séparer, purifier ou modifier en vue de leur valorisation (bioraffinerie).  

L’industrie de la cellulose fait l'objet d'une attention particulière car elle présente aujourd’hui le plus fort potentiel de production de masse de bioproduits – incluant fibres, fibrilles, micro et nanocristaux cellulosiques – ainsi que de sucres, d'hydrates de carbone en général et de lignine, immédiatement disponibles pour une valorisation. Les connaissances portent également sur les transformations thermiques de la biomasse (torréfaction, pyrolyse, gazéification) et la synthèse de nouveaux polymères et composites pour la conception de biomatériaux aux propriétés spécifiques : nouvelles fonctions, biodégradabilité, contact alimentaire…

Les compétences acquises en chimie, procédés, biotechnologie, polymérisation, appliquées à la valorisation de la biomasse végétale, sont appréciées dans de nombreux secteurs industriels : cellulose, textile, cosmétique, détergence, peintures, plastiques, emballage, énergie, alimentaire, pharmacie…

Ce parcours multidisciplinaire comporte des enseignements de chimie, biologie, catalyse enzymatique, fermentation, génie des procédés, génie chimique et biotechnologique, polymérisation et résistance des matériaux. Il intègre également des notions de coûts de production, d’économie de filière et  d’impact environnemental.

Formation en collaboration avec

Laboratoire Génie des Procédés Papetiers

Tec21PolynatGlyco@AlpsIDEXAxeleraGrenoble INP-PhelmaINSA LyonIMT Mines AlbiIFP Energies nouvellesCEA Liten

Partenaires industriels

Fibre ExcellenceBahia Specialty CelluloseAir LiquideArkema
SEPPICRoquetteNOVASEPSolvay
SOPREMATotalCEASiegwerk
Schneider ElectricAhlstrom-MunksjöTetra PakL’Oréal

Programme

Programme

  • Un quart des unités d’enseignement (UE) commun avec le parcours Électrochimie et Procédés du master SGM
  • Volume horaire moyen : 60 h (master 1re année) et 50 h (master 2e année) pour une UE = 6 ECTS
  • Stage = 30 ECTS (thèse de master)
  • Enseignement d’anglais ou de français = 48
  • Enseignements liés à l’insertion professionnelle = 12 ECTS

Admission

Admission

Condition d'accès

  • Pour intégrer un master 1re année : être titulaire d'un niveau licence 3e année ou équivalent
  • Pour intégrer un master 2e année : être titulaire d'une 1re année de master ou équivalent

Candidature

Voir le site : candidature en ligne

Pré-requis

- Anglais : niveau B1 du CECR requis
- Français : niveau B1 du CECR recommandé

Public cible

Le parcours Bioraffinerie et biomatériaux est ouvert aux étudiants français et étrangers
→ Accès en 1re ou 2e année suivant le niveau, en formation initiale ou continue
→ Accès en 2e année ouvert aux titulaires d’un master 1 en chimie, biochimie, procédés, matériaux polymères ou thématiques équivalentes

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Doctorat en Ingénierie - matériaux, mécanique, environnement, energétique, procédés, production

Secteurs d'activité

Industrie chimique, production d'énergie, plastiques, cosmétiques, industrie de la cellulose

Métiers visés

Ingénieur de production, ingénieur R&D, ingénieur environnent, ingénieur développement ...