UE Base de données 1

Informations aux utilisateurs

Veuillez noter que vous consultez une page du catalogue de formation 2020-2021. Le recrutement est actuellement terminé pour les licences, licences professionnelles, masters, DUT et formations réglementées de santé. Pour consulter le catalogue des formations 2021-2022, cliquez sur le lien suivant.

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

Le cours est structuré en trois parties. Tout d’abord une introduction retrace l’histoire des Bases de Données, l’avènement des Systèmes de Gestion de Bases de Données, les différents modèles de données proposés et l’architecture standard adoptée. Dans une seconde partie est présentée l’algèbre relationnelle introduite par Edgar Frank Codd en 1970. Les définitions et les effets de l’application des principaux opérateurs - ensemblistes et relationnels - de cette algèbre sont pas- sés en revue. La troisième partie est consacrée à l’étude du langage standard SQL. Les principales instructions permettant d’interroger et de modifier une Base de Données relationnelle sont présentées. Egalement, les instructions SQL permettant de construire ou modi- fier le schéma (ou ensemble des relations) d’une Base de Données relationnelle sont introduites. A ce stade, les outils permettant, ex- nihilo, de construire, instancier et manipuler une Base de Données relationnelle à partir de commandes SQL sont maîtrisés. Enfin, les instructions SQL permettant d’administrer une Base de Données relationnelle en termes d’assignation de droits en lecture, modifica- tion ou construction à différents utilisateurs ou groupes d’utilisateurs d’une Base de Données relationnelle sont exposées.

Pré-requis recommandés

Aucun

Compétences visées

Les étudiants se  familiariseront  tout  d’abord  avec  les  opérations de l’algèbre relationnelle, base théorique du langage SQL. Puis, ils apprendront à maîtriser les instructions des trois principaux sous- langages qui forment SQL : le Langage de Manipulation de Données (LMD) qui permet d’interroger et de modifier une Base de Données relationnelle, le Langage de Définition de Données (LDD) qui permet de définir et modifier le schéma ou la structure d’une Base de Don- nées relationnelle, et enfin le Langage de Contrôle des Données qui permet de contrôler la sécurité et l’intégrité d’une Base de Données relationnelle.

Informations complémentaires

Méthode d'enseignement : En présence
Lieu(x) : Grenoble
Langue(s) : Français