Lire à haute voix

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

Nos usages modernes de la lecture ont le plus souvent privilégié la lecture « pour soi », silencieuse et intime. Lecture adulte, maîtrisée et intériorisée au rebours par exemple des premières lectures d’enfant, oralisées et hésitantes. La lecture à haute voix est pourtant un puissant moyen pour communiquer l’expérience d’un texte, en façonner le sens ou l’ouvrir aux interprétations. Associée aux outils universitaires d’analyse du texte littéraire, la lecture à voix haute permet de rendre sensible le rythme de l’écriture, sa puissance d’évocation, sa densité sonore. Elle permet aussi d’appréhender la part de jeu et de rhétorique mobilisée dans toute prise de parole et de mieux saisir le rôle du lecteur.

Le cours consistera en l’étude contextualisée de textes appartenant à des genres, des esthétiques et des époques variées et combinera l’explication littéraire et la mise en voix conçue comme interprétation et partage.

Objectifs 

- Étudier et analyser des textes littéraires de genres, d’esthétiques et d’époques variées.

- Appréhender le sens du texte par sa mise en voix.

- Comprendre les enjeux de la lecture à voix haute.

Pré-requis recommandés

Pas de prérequis, mais, pour les étudiants étrangers en échange, une bonne maîtrise du français est nécessaire

Compétences visées

- Apprentissage de l’explication de texte.

- Maîtrise des outils d’analyse du texte littéraire.

- Découverte de la lecture à haute voix.

Bibliographie

- Cavallo Guglielmo et Chartier Roger, Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, éditions du Seuil, 1997.

- Le lecteur, introd., choix de textes, commentaires, vade-mecum et bibliogr. par Nathalie Piégay-Gros, Paris, Flammarion, 2002

- L’exposition Choses vues, choses lues à la Bibliothèque nationale de France http://expositions.bnf.fr/lecture/index_html.htm

Informations complémentaires

Lieu(x) : Valence
Langue(s) : Français