Le dialogue des arts

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

Étude comparative d'œuvres littéraires et artistiques appartenant à un même contexte historique, esthétique ou générique afin d'approfondir la compréhension des interactions réciproques et des transferts sémiotiques entre la littérature et les autres formes de création artistique.

 

Programme en 2020-21 : groupe du lundi 17h30-19h30 : L’invention des loisirs (XIXe-XXIe siècles)

Le cours s’attachera à étudier, à travers les arts (littérature, peinture, photographie, cinéma) l’émergence d’une société des loisirs, depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours. Il analysera la façon dont les arts reflètent les mutations sociologiques et économiques occasionnées par ce changement de paradigme, tout en envisageant la manière dont les arts participent à ces bouleversements : émergence des nouvelles valeurs du spectacle, manifestations de masse, ouverture à d’autres sujets d’inspiration et d’autres techniques de représentation.

L’ensemble des documents (textes, images, vidéos) mis à disposition pour le cours est accessible via la plateforme Moodle : groupe « Dialogue des arts TD ».

 

Programme en 2020-21 : groupe du mercredi : De la Perse à l’Iran et l’Afghanistan : Les arts dans deux récits de voyage contemporains   

Corpus à acheter neuf ou d’occasion et à lire obligatoirement :

- Robert Byron, La Route d’Oxiane, (1937), trad. de l’anglais par Michel Pétris (1990), Petite bibliothèque Payot, 2000. Sous réserve de confirmation.

- Nicolas Bouvier, L’Usage du monde, (1963), Paris, La découverte, collection « la découverte Poche/Littérature et voyages », N 402.

En 2020-21, notre programme porte sur La Route d’Oxiane de l’Anglais Robert Byron, historien de l’art, parti étudier en Iran et Afghanistan, en 1933-34, l’architecture religieuse islamique persane. Il a publié son récit en 1937. L’Usage du monde est le récit de voyage d’un auteur suisse francophone, Nicolas Bouvier. Celui-ci a effectué son voyage en 1953-54 (de la Yougoslavie à l’Afghanistan). Mais son manuscrit, terminé en 1961, n’a été publié qu’en 1963. Ce dernier suit sur la route des Tziganes à l’envers, celle de la musique, accompagné dans son voyage du peintre Thierry Vernet, auteur des dessins du livre. On abordera, entre autres, la question de l’ekphrasis, de ses moyens esthétiques et de ses enjeux critiques :  concrètement, comment nos auteurs relèvent-ils le défi de restituer l’architecture ou la musique par les mots? de communiquer l’émotion esthétique qu’elles procurent? de quelle réflexion sur l’art ou sur telle réalisation artistique la représentation littéraire de ces œuvres d’arts, savantes ou populaires, sacrées ou profanes sont-elles porteuses?  Il s’agit ici de comprendre le “goût des autres”, pour reprendre le titre d’un film récent, la combinaison de l’Art avec l’Altérité.

contact : anne-marie.monlucon@univ-grenoble-alpes.fr

Pré-requis recommandés

Aucun prérequis particulier.

Compétences visées

 

Consolider l’aptitude à utiliser les outils numériques de présentation, et à sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.

Identifier et situer dans leur contexte des productions intellectuelles, culturelles et artistiques diverses en lien avec les genres et grands courants littéraires français ou étrangers

Problématiser et développer une argumentation sur les rapports entre ces diverses productions

Savoir combiner analyse de détail et analyse d’ensemble puis comparatiste, en sachant circuler dans et entre les œuvres

 

Informations complémentaires

Méthode d'enseignement : En présence
Lieu(x) : Grenoble
Langue(s) : Français