Master Sciences et génie des matériaux

Master Sciences et génie des matériaux

Parcours Electrochimie et procédés 1re et 2e année

Présentation et objectifs

Formation co-accréditée par Institut polytechnique de Grenoble (Grenoble INP) et l'Université Grenoble Alpes

Cette formation est orientée vers les aspects fondamentaux de l'électrochimie et du génie des procédés tout en s'ouvrant sur des domaines de recherche finalisée. L'un de ses objectifs est d'offrir aux étudiants des compétences scientifiques dans des domaines porteurs sur le plan scientifique et technologique.

L'enseignement proposé est fondé sur l’élaboration, la mise en forme, l’utilisation, la caractérisation et la valorisation (recyclage) des matériaux (électrolytes liquides et solides, électrodes inorganiques, électrocatalyseurs, couches minces, etc.), l'étude des mécanismes réactionnels de l'interface et de sa modification (électrodéposition, corrosion, électrocatalyse et électrodes composites), et sur l'étude des systèmes (électro)chimiques (piles et accumulateurs, capteurs, électrolyseurs, réacteurs...).

Les grandes orientations sont prises en symbiose avec celles des laboratoires d'accueil des Universités co-habilitées, le CEA de Grenoble et les industriels partenaires. La place importante des cours optionnels permet de réaliser un parcours adapté à chaque projet professionnel.

Le cursus de formation contient un ensemble de cours obligatoires (niveau M1), d’autres optionnels (niveau M1 et M2) et un stage d'initiation à la recherche de 5 mois minimum (M2). Les débouchés concernent la recherche publique et la recherche/développement industrielle, dans les secteurs de l'industrie des traitements de surface et revêtements, de la conversion et du stockage de l'énergie, de l’environnement, de la chimie, de la micro-électronique, des bio-technologies et de l'industrie pétrolière.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Formation en collaboration avec

Entreprises partenaires (liste non-exhaustive)

  • Energie : Air Liquide, Areva, Boloré, CEA, EdF, Engie, GdF-Suez, IFP, Paxitech, SAFT, Total

  • Chimie de l'élaboration des matériaux : Alcan-Rio Tinto, ArcelorMittal, Areva, Arkema, Rhodia, Saint-Gobain, Technip, Solvay

  • Micro-électronique : CEA, NXP, Onyx, Philips, Schlumberger, ST Microelectronics

  • Environnement : ADEME, Bureau Veritas, Recupyl, Suez, Veolia

  • Automobile et transport : PSA, Renault, EADS, Valéo, IFP

Langue(s) d'enseignement : Français 60%, anglais 40%

Compétences visées

Compétences : • Elaboration des matériaux • Méthodes de caractérisations électrochimiques et physicochimiques • Opérations unitaires de séparation • Echange de matière et de chaleur • Plan d'expérience • Simulation et modélisation des procédés électrochimiques • Cinétique électrochimique et électrocatalyse • Electrochimie des matériaux et matériaux pour l’électrochimie (semi-conducteur, métaux, oxydes, ....)

Partenariats:
Etablissement(s) co-accrédité(s)
  • Université Grenoble Alpes

Programme

Programme

Semestre 3

Semestre 4

Semestre 5

Semestre 6

Stages, projets et missions

Le stage d'application à la recherche peut s'effectuer dans un laboratoire de recherche du secteur public ou privé (CNRS, CEA, SAFT, Philips, Batscap) éventuellement à l'international (U. C. Berkeley, Virginia Tech, Arkema-King of Prussia, Fraunhoffer, etc.). Un avis favorable du responsable du Master doit être acquis.
Noter que de nombreux stages sont également proposés par d'autres laboratoires, par exemple au CEA Grenoble, dans des centres de recherche industriels et à l'international.

Admission

Admission

Conditions d’admission

Accessible en double-diplôme ingénieur/master pour les étudiants du cycle ingénieur Phelma ayant validé leur deuxième année de la filière EPEE.

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

 

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

  • Doctorat en électrochimie
  • Doctorat en génie des procédés
  • Doctorat en science et génie des matériaux

Ecole doctorale Ingéniérie – Matériaux, Mécanique, Energétique, environnement, Procédés, Production (IMEP2), spécialité Matériaux, Mécanique, Génie civil, Electrochimie (2MGE) ou Mécanique des fluides, Energétique, Procédés (MEP).

Secteurs d'activité

  • Recherche et enseignement académique
  • Ingénieur R&D en entreprise
  • Cadre technique
  • Management