Master Physique

Master Physique

Parcours Energétique Nucléaire (EN)

Présentation et objectifs

Parmi les principaux thèmes abordés au cours de la formation figurent la neutronique des réacteurs, la physique de l’aval du cycle, la détection nucléaire, la simulation des réacteurs, la thermohydraulique, la structure nucléaire et la physique nucléaire avancée, l’énergie solaire avec intégration au bâti, les plasmas chauds pour la problématique de la fusion, et les matériaux basses températures. La diversité des sujets abordés et leur présentation détaillée permettent aux étudiants d'envisager un début de carrière allant de la recherche de base à la recherche à finalité industrielle.

Pour plus d'informations : http://phelma.grenoble-inp.fr/cursus-ingenieur/filiere-genie-energetique-et-nucleaire-gen--345572.kjsp

Le parcours Energétique Nucléaire a été créé pour former des chercheurs et des ingénieurs ayant des connaissances approfondies en énergétique et en nucléaire, tant fondamentales qu’appliquées notamment aux réacteurs nucléaires de fission.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Avec plus de 30 ans d'expérience depuis sa création en 1982 par l'Institut polytechnique de Grenoble, la filière apporte à l'étudiant les compétences en physique et ingénierie nécessaires à la maîtrise des systèmes de production d'énergie, avec une spécialisation sur l'énergie d'origine nucléaire, y compris les outils de modélisation et de simulation des processus couplés au cœur de tels systèmes et les outils d'analyse de sûreté.

Partenariats:
Etablissement(s) co-accrédité(s)
  • Institut Polytechnique de Grenoble
Laboratoire(s) partenaire(s)

Programme

Programme

Stages, projets et missions

- 2ème semestre : Stage de Recherche / R&D. Avant le départ en stage, les étudiants prennent contact avec les laboratoires ou les entreprises d'accueil de stage sous le contrôle desquels ils commencent une étude bibliographique de leur sujet de stage master.
- A partir de février et jusqu'à juillet/septembre au moins, les étudiants complètent leur formation théorique par un stage de recherche à plein temps d'une durée de 4 à 6 mois. Ce stage se déroule dans un des départements industriels de recherche et développement ou un des laboratoires d'accueil du master. Le travail effectué fait l'objet d'un rapport écrit donnant lieu à une soutenance devant un jury.
 L'organisation de l'année de master 2 réservant une grande période au stage master offre la possibilité aux étudiants d'effectuer ce travail dans des laboratoires ou entreprises extérieurs à l'agglomération grenobloise, voire à l'international (Suède, Etats-Unis, Australie, Italie, Allemagne...).

Admission

Admission

Conditions d’admission

Accès en 2ème année de master : ingénieur diplômé, master 1 mention Physique-Chimie, Physique. Le master est accessible pour les salariés en formation continue. L’admission se fait sur dossier et entretien. La sélection des candidats, effectuée par l'équipe pédagogique de la spécialité, est fondée sur la qualité du dossier fourni par le candidat en particulier les résultats académiques antérieurs et les capacités d'accueil des laboratoires associés à la formation.
Pour les étudiants titulaires de diplômes étrangers, leur inscription définitive au master 2 est prononcée par la Commission de Validation des Acquis Académiques (CVAA) de Grenoble INP qui se réunit deux fois par an, en juin et septembre.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

See the website : http://phelma.grenoble-inp.fr/fr/formation/admission-sur-titre-master

Et après ?

Et après ?

Secteurs d'activité

La diversité des sujets abordés et leur présentation détaillée permettent aux étudiants d'envisager un début de carrière allant de la recherche de base à la recherche à finalité industrielle dans les domaines suivants :
 - Domaine électronucléaire : recherche ou R&D industrielle
- Recherche plus fondamentale en physique nucléaire, fusion
- Energies renouvelables : solaire, piles à combustible...
- Conversion et transferts de l'énergie, thermique
- Dans l'enseignement supérieur et la recherche : les thèmes concernés sont portés principalement par la section 29 du CNU / section 01 du CNRS (Physique Subatomique et Nucléaire), ainsi que la section 62 du CNU (Energétique et Génie des Procédés).
- Dans les secteurs industriels :
* L'industrie nucléaire, en particulier la conception, le fonctionnement, le démantèlement des centrales et le cycle du combustible (enrichissement et retraitement)
* Les industries mécaniques, aéronautiques, aérospatiales, chimiques et du bâtiment où l'énergétique constitue une discipline diffusante souvent associée à des problèmes de thermique et énergétique.