Master Nanosciences et nanotechnologies

Master Nanosciences et nanotechnologies

Parcours Nano-chemistry

Présentation et objectifs

For more informations on this track: https://master-nanosciences.ujf-grenoble.fr/academic-program-nanosciences

 Le parcours est ouvert à un public international. Tous les enseignements se déroulent en anglais.

Deux domaines fortement interconnectés sont abordés dans le parcours nano-chimie : construction des nano-objets et nanosystèmes (approche « bottom-up »), reconnaissance moléculaire et forces intermoléculaires, activation et contrôle des molécules et assemblages, fonctionnalisation de surfaces et transducteurs ; caractérisation des assemblages, objets, matériaux et dispositifs moléculaires par les principales méthodes analytiques physiques.

Le parcours est structuré de la manière suivante :

  • un tronc commun de 27 ETCS (15 crédits en M1, 12 en M2, 2x3 ECTS de langue vivante) offrant une large place à la formation expérimentale sur plateformes dédiées
  • des UEs spécifiques de nano-chimie (30 ECTS sur M1 et M2)
  • des UEs électives permettant l'approfondissement et l'ouverture aux autres disciplines des nanosciences (33 ECTS)
  • deux stages en laboratoire de recherche, de huit semaines en M1 et 5 mois en M2 (30 ECTS)

Le principal objectif de ce parcours est de former des cadres ayant de solides compétences scientifiques et techniques dans le domaine des nano-matériaux, en offrant une vision exhaustive couvrant l'élaboration, la caractérisation des propriétés physiques, mécaniques, chimiques, biologiques, et les applications d'une large variété de nano-matériaux et nano-objets.

 Ce parcours recherche offre deux grands débouchés :

  • doctorat dans le domaine des nanosciences et de la chimie des matériaux, en France ou bien à l’étranger, en vue d’une carrière d’enseignant-chercheur à l’université ou de chercheur dans des grands organismes publics (CNRS, CEA…) ;
  • ingénieur au sein d’une entreprise ou d’un organisme dans le secteur de la chimie et des matériaux

Présentation

Présentation

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international, Doubles diplômes, diplômes conjoints, Erasmus Mundus

Grenoble est pôle de compétitivité à vocation mondiale dans le domaine des nanotechnologies. Les étudiants sont mis au contact de la dimension internationale des nanosciences et des nanotechnologies et, à travers des partenariats internationaux avec des universités et des collaborations avec de nombreux laboratoires. Les stages à l'étranger sont possibles et même encouragés. - Ce parcours fait partie du consortium Erasmus Plus master EMM in NAnosciences and NAnotechnologies. LEs étudiants EMM Nano rejoignent le parcours nano-chimie en 2ème année.

Programme

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

Formation(s) requise(s) :
    •    Entrée en 1re année (M1) : licence mention chimie ou physique ou diplôme équivalent.
    •    Entrée en 2e année (M2) : étudiants ayant validé la 1re année de master d'un parcours compatible ou niveau équivalent.

Conditions d'admission :
    •    Voir rubrique candidatures et inscriptions.

 

Pour les candidats dont le pays de résidence ne relève pas du dispositif "Portail Etudes en France" (PEF), le planning des campagnes de candidatures pour l'application eCandidat est disponible ici.

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).


   

Public visé

Étudiants licenciés en sciences physique, chimie, chimie-biologie.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Ce parcours recherche offre deux grands débouchés :

  • doctorat dans le domaine des nanosciences et de la chimie des matériaux, en France ou bien à l’étranger, en vue d’une carrière d’enseignant-chercheur à l’université ou de chercheur dans des grands organismes publics (CNRS, CEA…) ;
  • ingénieur au sein d’une entreprise ou d’un organisme dans le secteur de la chimie et des matériaux