Master Ingénierie de la santé

Master Ingénierie de la santé

Parcours Radioprotection 2e année

Présentation et objectifs

Les sources de rayonnements ionisants et les matières radioactives utilisées abondamment dans l'industrie, la médecine et la recherche scientifique peuvent exposer les travailleurs, le public et les patients à des risques qu'il faut maitriser. La Radioprotection représente l'ensemble des moyens techniques, des procédures et des contrôles permettant l'utilisation fiable et sécurisée des sources de radiations ionisantes. La radioprotection s'applique dans le respect d'un cadre réglementaire évolutif pour la protection de l'Homme et de l'Environnement dans un esprit de développement durable. La radioprotection est un maillon indispensable de la sécurité d'une société développée. L'étendue des connaissances par les responsabilités engagées nécessitent la formation de professionnels spécialisés. Le master de radioprotection Grenoblois, organisé avec le CEA-INSTN, existe depuis 1995.

Il permet d'acquérir toutes les notions théoriques, réglementaires et opérationnelles de la radioprotection de l’Homme et de l’Environnement en accord avec les objectifs nationaux et européens caractérisé par un nouvel acteur : le RPE (Radiation Protection Expert)  défini dans la Directive européenne 59/2013 Euratom. Au plan professionnel, il prépare aux responsabilités de cadre et de chef d’équipe en accord avec la position règlementaire des responsables de la radioprotection en établissement public, privé, industriel, scientifique ou sanitaire.

Ce parcours est le seul master européen entièrement dédié à la radioprotection.
Il permet l’acquisition de toutes les notions théoriques, réglementaires et opérationnelles de la radioprotection de l’homme et de l’environnement en accord avec les objectifs nationaux et européens définis dans la directive européenne 59/2013 Euratom.
Les radioprotectionnistes diplômés occupent des postes de cadres spécialisés et polyvalents dans des domaines variés tels que :
    Métrologie des rayonnements ionisants.
    Contrôle et conception des installations.
    Surveillance du personnel exposé.
    Inspection par l’organisme national de contrôle.
    Encadrement réglementaire, contrôle et expertise.
    Surveillance de l’environnement.
    Gestion de la radioprotection en milieu médical.
    Gestion des déchets radioactifs.
    Évaluation des risques professionnels, …

Présentation

Présentation

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international

Depuis 2008, sous l'impulsion du projet européen ENETRAP, le master est devenu Master Européen de Radioprotection en association avec d'autres universités européennes. Ce parcours de master accueille de plus des professionnels venant de l'étranger via des organismes internationaux tels que l'Agence Internationale à l'Energie Atomique (AIEA, Nations Unies).

Partenariats:
Etablissement(s) partenaire(s)
  • CEA - INSTN

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

La deuxième année de master est accessible sur dossier (et / ou entretien) aux candidats ayant validé la 1ère année d'un parcours compatible ou bien via une validation d'études ou d'acquis selon les conditions déterminées par l’université ou la formation.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Les modalités de candidature dépendent de votre profil.Vous êtes étudiant.e de nationalité française, ou vous résidez en UE, ou vous résidez dans un pays ne relevant pas de la procédure Etudes en France (voir ci-dessous), vous devez candidater via l'application ecandidat aux dates ci-dessous :Pour la 2ème année du Master Ingénierie de la Santé - quels que soient votre mention et votre parcours de M1 (les M1 IS sont donc aussi concernés) : saisie des candidatures en ligne entre le 01/04/2019 et le 30/05/2019Pour le parcours Healthy Living technologies (International): saisie des candidatures en ligne entre le 04/03/2019 et le 30/04/2019 Vous résidez dans un des pays ci-dessous. Vous relevez donc de la procédure Etudes en France : saisie des candidatures en ligne sur le site Campus France Les dates de candidatures sont précisées sur ce site.La procédure "Études en France" concerne uniquement les étudiants résidant dans l’un des 41 pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Pérou, République du Congo Démocratique, Russie, Sénégal, Singapour, Taiwan, Togo, Tunisie, Turquie et Vietnam. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le site du Master Ingénierie de la santé ou le catalogue des formations

Public visé

Etudiants du parcours de M1 "Méthodes et Technologies pour la Santé" ou d'autres M1 dans le secteur de la physique ou de la physique appliquée à la santé. Etudiants issus de cursus ingénieur ou d'écoles d'électroradiologie médicale avec un bon niveau en physique.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Formation professionnalisante ne nécessitant pas de poursuite d'études.

Secteurs d'activité

Industrie du nucléaire

Etablissements de santé ou de recherche utilisant des rayonnements ionisants

Sociétés de service spécialisées dans la radioprotection

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 12 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 92% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.