Master Ingénierie de la santé

Master Ingénierie de la santé

Parcours Contrôle qualité, assurance qualité, méthodes de validation 2e année

Présentation et objectifs

Le Master « Contrôle Qualité, Assurance Qualité, Méthodes de Validation » a pour objectif de former des cadres aux métiers de la Qualité dans les entreprises des produits de santé : Assurance qualité, Contrôle qualité et maîtrise des outils statistiques de traitement nécessaires dans le cadre de validations de méthodes. Il s’articule autour de ces 3 axes et laisse également une large part à l’acquisition des compétences utiles pour la gestion de projets.

A l’issue de la formation, le diplômé aura acquis des compétences scientifiques spécifiques et générales :

-        Connaître les principes de mise en place et le management de l’Assurance Qualité dans une entreprise ou un laboratoire en s’appuyant sur les référentiels et normes applicables aux industries de la Santé.

-        Etre capable de mettre en œuvre les techniques de l’analyse instrumentalenécessaires au contrôle qualité des matières premières, des produits finis tout au long de la chaine de production.

-        Savoir organiser la validation des procédés utilisés (qualification d’appareillage, métrologie…).

-        Maîtriser le traitement statistique des données expérimentales et des résultats pour le contrôle qualité.

-        Maîtriser les différentes procédures à mettre en œuvre pour garantir la qualité des produits de santé.

-        Savoir rédiger des documents qualité et coordonner un projet dans sa globalité.

 

Une part importante est donnée à la formation par l’expérimentation et aux stages en entreprises afin que l’étudiant sache adopter une approche scientifique pluridisciplinaire pour résoudre un problème touchant à la Qualité. 

Avec la participation de nombreux intervenants du monde industriel…

Ce parcours a pour objectif de former, conformément aux besoins actuels des employeurs :

  • Ingénieurs responsables en Assurance Qualité ou Contrôle Qualité
  • Cadres en développement analytique, en qualification ou en métrologie
  • Chefs de projets en qualité
  • Cadres responsables de Management de la Qualité
  • Ingénieurs statisticiens en validation de méthodes ou en maîtrise statistique des procédés
  • Auditeurs qualité

    

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 6 mois
Lieu : En France ou à l'étranger

Au 2nd semestre du M2 : stage obligatoire de 6 mois en entreprise.

Admission

Admission

Conditions d’admission

Pour le Master 2 : Master 1 ou diplôme équivalent après étude par l'UniversitéPour le Master 1 : étudiants issus d'une L3 du secteur concerné.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Public visé

Etudiants issus du parcours de M1 "Sciences et Ingénierie du Médicament" ou de M1 dans le secteur de la chimie ou de la chimie-biologie. Etudiants en pharmacie, plus particulièrement de la filière industrie. Elèves ingénieurs souhaitant se spécialiser dans le secteur de la qualité.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Cette formation est destinée à insérer les étudiants directement sur le marché de l'emploi.

Secteurs d'activité

Les secteurs d'activité concernés sont :           

  • Les industries de la santé et des produits de santé : produits pharmaceutiques, dispositifs médicaux, cosmétologie
  • Les industries chimiques
  • Les laboratoires d’analyse publics, le milieu hospitalier
  • Les cabinets d’audit ou de consultant, les organismes de certification

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 13 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 77% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.