Master Génie civil

Master Génie civil

Parcours Geomechanics, Civil Engineering and Risks (GCER)

Présentation et objectifs

Le parcours international GCER, co-accrédité avec G-INP, s’appuie sur :

  • le M1 international totalement commun aux deux mentions Génie Civil et Mécanique et qui ouvre sur trois parcours internationaux, dont GCER.

  • au niveau M2, 3 cours spécialisés de 3ECTS sont communs avec le parcours HCE et l’ENSE3, 1 UE de 3CTS est commune avec HCE, 1 cours spécialisé est mutualisé avec la mention STE. Plus de 80% des cours dispensés dans ce parcours au niveau M2 font partie du parcours Earthquake Engineering du master Erasmus Mundus MEEES (Master Earthquake Engineering and Engineering Seismology).

Le parcours Geomechanics, Civil Engineering and Risks (GCER) est un parcours international principalement destinée aux étudiants souhaitant s’orienter vers la recherche (thèse de doctorat) dans le domaine de la géomécanique et du génie civil en France ou bien à l’étranger, en vue d’une carrière d’enseignant chercheur à l’université, de chercheur dans des grands organismes publics (CNRS...) ou d’ingénieur R&D au sein d’une entreprise.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Tous les cours sont en anglais.

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international

Programme

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

Accès en 1ère année : être titulaire d’une Licence scientifique généraliste mention Mécanique ou diplôme équivalent.
Accès en 2ème année : étudiants ayant validé la 1ère année d'un parcours compatible ou niveau équivalent.

Pour les candidats dont le pays de résidence ne relève pas du dispositif "Portail Etudes en France" (PEF), le planning des campagnes de candidatures pour l'application eCandidat est disponible ici.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Et après ?

Et après ?

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 3 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 67% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.