Master Biodiversité, écologie, évolution

Master Biodiversité, écologie, évolution

Parcours Dynamique et modélisation de la biodiversité (DynaMO)

Présentation et objectifs

 Le Master 2 BEE - Dynamique et Modélisation de la Biodiversité vise à former par la recherche une quinzaine d’étudiants chaque année pour obtenir un diplôme leur permettant de se positionner sur les postes de Doctorant contractuel ou ingénieur d’étude dans un des nombreux organismes de recherche développant des thématiques en lien avec la biodiversité (Universités, CNRS, INRA, IRSTEA, CIRAD, IFREMER…) ou sur les postes de chargés de mission en bureau d’étude, conservatoires des espaces naturels, Parcs et réserves Naturels, Associations…

Les 4 mois de formation sont assurés par des intervenants (chercheurs, ingénieurs de recherche, chargés de mission) à la pointe de la recherche en analyse, modélisation et gestion de la biodiversité, du gène au paysage. Les origines diverses (CNRS, Université, ONCFS, Conservatoire, IRSTEA…) et les expériences multiples (locales, nationales et internationales, Chercheurs, Experts, Consultants, Gestionnaires, …) des encadrants offrent aux étudiants un accès unique à un très large éventail de compétences qui se révèle précieux au cours de la recherche de stage et lors de son déroulement.

Le stage de 6 mois se déroule en immersion dans une structure d’accueil professionnelle (laboratoire de recherche ou structure de gestion de la biodiversité) et permet à l’étudiant de développer son savoir-faire et de produire un travail dont la qualité et la rigueur doivent lui servir de point de départ dans la poursuite de sa carrière (thèse, ingénieur d’étude ou chargé de mission).

Présentation

Présentation

Compétences visées

Biologie évolutive, écologie, génomique des populations

Compétences : - Mise en place d'un protocole scientifique, de sa conception à sa réalisation - Analyse des données - Montage, conduite et suivi de projet - Communication, rédactionnel, synthèse

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 6 mois
Lieu : En France ou à l'étranger

M2 Dynamique et Modélisation de la Biodiversité :

Le stage de 6 mois se déroule en immersion dans une structure d’accueil professionnelle (laboratoire de recherche ou structure de gestion de la biodiversité) et permet à l’étudiant de développer son savoir-faire et de produire un travail dont la qualité et la rigueur doivent lui servir de point de départ dans la poursuite de sa carrière (thèse, ingénieur d’étude ou chargé de mission).

Admission

Admission

Conditions d’admission

 L'entrée en M2 est sélective sur dossier et entretien. Elle est ouverte aux candidats titulaires d'une première année de Master dans le domaine.

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Candidature

1 campagne de candidature est organisée pour le Master mention Biodiversité Ecologie Evolution

du 2 mai 2017 au 28 mai 2017 inclus

IMPORTANT - PROLONGATION DES CANDIDATURES JUSQU'AU 2 JUIN INCLUS

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Le Master 2 BEE – Dynamique et Modélisation de la Biodiversité se poursuit généralement par une thèse, mais une partie des étudiants obtiennent un poste après leur M2 (enseignement, ingénieur d’étude, chargé de mission…), ou complètent leur formation par une poursuite d’étude (eg, double compétence informatique).

Secteurs d'activité

Métiers visés par le M2 BEE - Dynamique et Modélisation de la Biodiversité :

Doctorant, chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur d'études ou de recherche, chargé de mission

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 13 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 77% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.