Master Urbanisme et aménagement

Master Urbanisme et aménagement

Parcours International cooperation in urban planning (ICUP) 2e année

Présentation et objectifs

Le master International cooperation in urban planning (ICUP) vise à la préparation au métier d'urbaniste en France ou à l’international. L’objectif de la formation est de préparer les étudiants à de nouvelles opportunités professionnelles dans les contextes de la globalisation et de l’évolution urbaine, économique et sociale des villes mondiales.

Il s’agit de permettre aux étudiants d’acquérir une solide culture de la ville et la maîtrise des outils techniques nécessaires au pilotage de projets complexes. Ainsi, la formation vise à sensibiliser et former les étudiants à l’exercice de la profession d’urbaniste dans des contextes différenciés : les modes d’urbanisation globalisés, les processus de planification et les méthodologies d’intervention, le développement et la gestion urbaine, l’accessibilité aux espaces et aux réseaux, l’habitat, la marginalité urbaine et la lutte contre la pauvreté. Les étudiants sont formés à comprendre et s’adapter à des territoires et des enjeux diversifiés.

Compétences visées

A l’issue de la formation proposée au sein du parcours ICUP, les étudiants développent plusieurs champs de  compétences propres aux activités de l’urbaniste dans un contexte international. Celles-ci relèvent de la connaissance des territoires, de la planification et de la mise en projet des orientations stratégiques (observation, étude, analyse et évaluation, prospective et diagnostic de territoire, spatialisation des projets de territoire et planification stratégique, aide et préparation des politiques publiques urbaines et territoriales), de la programmation et de la composition urbaine, de l’aménagement et du projet urbain (mise en œuvre et conduite d’opérations) et de la gestion territoriale (droit du sol, politique de la ville, gestion d’opération).

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Le parcours International cooperation in urban planning (ICUP) est cohabilité avec l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble et fait partie des diplômes reconnus pour l’obtention de la qualification aux métiers de l’urbanisme, qualification délivrée par l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU) et reconnu par l’Ordre des Urbanistes du Québec. Il est labellisé par AESOP, l’association des écoles d’urbanisme en Europe.

Ce parcours est délivré intégralement en langue anglaise. Les étudiants reçoivent cependant 40 heures de cours et ateliers de français langue étrangère (FLE).

Le parcours International cooperation in urban planning (ICUP) a une sœur jumelle francophone au sein de l’IUG : le master Urbanisme et coopération internationale (UCI) avec qui les étudiants mutualisent un certain nombre de cours et de projets.

Dimension internationale :

Doubles diplômes, diplômes conjoints, Erasmus Mundus

Le parcours International cooperation in urban planning (ICUP) est partie prenante d’un Master Erasmus Mundus de l’Union Européenne : le Master of Sciences International cooperation in urban development dit Mundus Urbano. Ce master est délivré conjointement par quatre universités : la Technische Universität Darmstadt (Allemagne), l’Universitat Internacional de Catalunya (Barcelone), l’Università « Tor Vergata » de Rome (Italie) et l’Université Grenoble-Alpes. Les étudiants faisant ce Master of Sciences peuvent venir suivre leur deuxième année à Grenoble et obtenir le Master 2 International cooperation in urban planning (ICUP). Les étudiants du seul master ICUP bénéficient du réseau Mundus Urbano : professeurs invités, ateliers internationaux, cours de FLE (français langue étrangère), accès aux opportunités de stage ou de thèse, etc.

Les étudiants anglophones de niveau master de nos universités partenaires peuvent venir effectuer le premier semestre du parcours International cooperation in urban planning (ICUP) en échange (Université Economique de Cracovie, Université de Bratislava, University of Adelaïde, etc.).

Les étudiants français de la première année de master Urbanisme et aménagement (parcours UCI - Urbanisme et coopération internationale) ont la possibilité de suivre un semestre de cours au sein du Master of Sciences International cooperation in urban development dispensé à la TU Darmstadt en Allemagne.

Chiffres clés

Le parcours International cooperation in urban planning (ICUP) forme chaque année entre douze et quinze d'étudiants et enregistre plus de 95% de réussite. Au cours de l'année qui suit l'obtention de leur diplôme, une large partie des étudiants trouve un emploi dans le champs de l'urbanisme, de l'aménagement, du développement, de la coopération internationale tandis qu’une minorité importante poursuit en thèse de doctorat, souvent en co-tutelle ou co-supervision avec l’une de nos universités partenaires (par exemple : TU Darmstadt, UIC Barcelone, Université de Belgrade, University of St-Andrew).

Programme

Programme

Le Master 2 International cooperation in urban panning (ICUP) constitue un parcours du Master Urbanisme et aménagement.

Les étudiants suivent plusieurs Unités d’Enseignement qui leur permettent d’approfondir savoir-être, savoir-faire et faire-savoir du métier d’urbaniste:

  • Tools & Methods (2 ECTS) les préparent à la recherche du stage et à rédiger le mémoire de fin d’étude
  • Urban planning technics (8 ECTS) approfondit les savoirs techniques en terme de morphologie urbaine, de projet de construction avec les populations et matériaux locaux, la cartographie collaborative, le développement social urbain et l’intervention urbaine en situation post-crise ou conflit,
  • Urban planning policies and studies (6 ECTS) explorent les nouvelles théories en matière de politique de l’habitat, de politique des mobilités et des transport, de ville inclusive et de tourisme et dynamiques territoriales,
  • Urban project management and kkills (12 ECTS) développent les capacités à piloter ou réaliser un projet d’urbanisme,
  • French language (2 ECTS) leur permet de développer leur pratique du français.

L’enseignement se déroule sous la forme de cours, de travaux dirigés, de séminaires de recherche et d’ateliers de projet permettant d’allier théorie et mise en pratique.

La formation favorise la pratique du travail en équipe et valorise l’apprentissage par les pairs (peer learning). La moitié des enseignements est dédiée à la formation, l’autre est mutualisée avec différents parcours de Master de la Cité des Territoires ou du Master Mundus Urbano :

  • l’atelier en France avec les étudiants du Master 1 UCI,
  • l’atelier international avec les étudiants du Master Mundus Urbano,
  • quatre cours avec les étudiants du Master 2 UCI
  • deux cours avec les étudiants du Master 2 International Development Studies de l’Institut de Géographie Alpine

Les étudiants terminent leur formation par la soutenance d’un mémoire de fin d’étude, rédigé en anglais et présenté devant un jury universitaire.

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 3 à 6 mois
Lieu : A l'étranger

Les étudiants relèvent de la « formation initiale ». Ils suivent des cours de septembre à février et effectuent ensuite un stage professionnel ou de recherche de 3 à 6 mois dans un pays étranger à celui dans lequel ils ont grandi ou fait leurs études. Ce stage fait l’objet d'une convention qui lie l'entreprise ou la collectivité publique et l'Institut d'Urbanisme de Grenoble.

Admission

Admission

Conditions d’admission

En Master 2

Il est proposé de droit aux étudiants ayant effectué le Master of Sciences International Cooperation in Urban Development,(Master labellisé Erasmus Mundus par l’Union Européenne) dispensé à la Technische Universität Darmstadt (TUD) en Allemagne

L’accès au master 2 est aussi possible de manière sélective pour :

  • des étudiants ayant effectué le Master 1 Urbanisme et Aménagement (parcours UCI - Urbanisme et coopération internationale) de l’IUG,
  • des étudiants en provenance d'autres masters français ou étranger dans le champ de l'urbanisme,
  • les titulaires d’un diplôme de niveau bac plus 5 obtenu en France ou à l’étranger dans une discipline liée à l’aménagement du territoire (géographie, architecture, sociologie urbaine, paysage, sciences de l'ingénieur, science économique, histoire, droit, science politique, etc.).
  • les titulaires d’un diplôme de niveau bac plus 3 ou 4 obtenu en France ou à l’étranger dans une discipline liée à l’aménagement du territoire (cf ci-dessus) et ayant une expérience professionnelle d’au-moins 2 ans.

Un examen sur dossier ainsi qu’un éventuel entretien permettront de vérifier s'ils ont acquis les compétences linguistiques et/ou en urbanisme nécessaires pour un accès direct en 2ème année.

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Public visé

Les étudiants du parcours International cooperation in urban planning (ICUP) proviennent de formations diversifiées (niveau Bac + 3 minimum). Les champs disciplinaires d'origine les plus fréquemment retenus sont : l’urbanisme, l’aménagement, l'architecture, la sociologie, le paysage, le management, les sciences de l'ingénieur, la science économique, la géographie, l'histoire, le droit et la science politique.

Capacité d'accueil

20 étudiants

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

A l’issue de la formation, certains étudiants commencent une thèse de doctorat ou un Ph.D.

Secteurs d'activité

A l’issue de la formation proposée au sein du parcours International cooperation in urban planning (ICUP), les étudiants développent plusieurs champs de  compétences propres aux activités de l’urbaniste dans un contexte international. Celles-ci relèvent :

  • de la connaissance des territoires, de la planification et de la mise en projet des orientations stratégiques : observation, étude, analyse et évaluation, prospective et diagnostic de territoire, spatialisation des projets de territoire et planification stratégique, aide et préparation des politiques publiques urbaines et territoriales,
  • de la programmation et de la composition urbaine, de l’aménagement et du projet urbain : mise en œuvre et conduite d’opérations
  • et de la gestion territoriale : droit du sol, politique de la ville, gestion d’opération

Métiers visés

Les diplômés se placent dans les collectivités territoriales, les agences d’urbanisme et d’architecture publiques ou privées, les sociétés de conseil et d’expertise internationale, les ONG, les organismes internationaux, etc.

Exemples de postes occupés par les diplômés :

- Chefs de projet/programmes pilotés par des ONG, Agences des Nations Unies (UN-Habitat, PNUD, Banque Mondiale, etc…), l’Union Européenne ou la Coopération française (AFD notamment)

- Urbanistes et aménageurs de bureaux d’étude développant leurs activités à l’international

- Consultants / experts auprès des opérateurs internationaux du développement

- Responsables de services de coopération décentralisée au sein des collectivités locales françaises

- Responsables de service au sein de collectivités locales ou d’administrations étrangères

-  Chargé d’étude/mission pour le compte d’acteurs publics, privés ou associatifs œuvrant dans le domaine du développement, de l’urbanisme et de l’aménagement

- Enseignant-Chercheurs