Master Urbanisme et aménagement

Master Urbanisme et aménagement

Parcours formation continue

Présentation et objectifs

Le Master "Urbanisme et Aménagement" en formation continue vise à former des  personnes qui souhaitent acquérir de solides compétences dans les domaines de l’urbanisme, de l’architecture, de l’aménagement ou de la gestion des collectivités locales et qui pourront notamment prétendre à la qualification organisée par l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes et se présenter à certains concours de la fonction publique territoriale.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Dans le cadre de la première année de master, un cycle de formation est organisé exclusivement à destination des personnes en formation continue. Il se compose d'une semaine de formation par mois et donne accès aux différents parcours de M2.

Chiffres clés

Chaque année, le master 1 Urbanisme et aménagement en formation continue accueille une dizaine de personnes aux statuts professionnels variés : à la recherche d’un emploi, en reconversion professionnelle dans le champs de l’urbanisme ou en situation d’approfondissement des compétences en urbanisme.

Programme

Programme

En première année de master,  la formation est organisée, à raison d’une session de formation par mois, de façon à ce que les participants puissent poursuivre leur activité professionnelle et assister aux enseignements.

8 sessions de formation sont proposées :

  • Cultures urbaines, histoire et doctrines de l'urbanisme
  • Systèmes d’Informations Géographiques
  • Dynamiques urbaines et internationales
  • Droit de l'urbanisme et aménagement
  • Politiques habitat, de la ville et de Renouvellement Urbain
  • Projet urbain
  • Ecologie  territoriale et impacts des activités urbaines
  • Graphisme, infographie

Dans le cadre de la deuxième année de master,  les étudiants choisissent un des trois parcours :

Dans le cadre des parcours UPU et UCI, les étudiants peuvent effectuer de manière facultative une alternance d’un an dans le cadre d’une convention (contrat de professionnalisation)  qui lie l’entreprise ou la collectivité et l’Institut d’Urbanisme de Grenoble.

Le rythme de l’alternance est d’1 semaine de cours et de 3 semaines en entreprise.

Stages, projets et missions

Nature : Facultatif
Durée : 6 mois maximum
Période : octobre à fin mai
Lieu : En France ou à l'étranger

En Master 1 "Urbanisme et Aménagement" ne prévoit pas de stage obligatoire en entreprise ou en collectivité durant la formation. Toutefois, les étudiants qui le souhaitent peuvent effectuer un stage dit « volontaire », de 6 mois maximum au prorata de la présence effective en stage, d’octobre à fin mai, sous réserve du respect des conditions suivantes :

  • Ce stage doit être effectué dans le champ de l’urbanisme.
  • L’accord préalable de l’enseignant responsable de la formation est indispensable.
  • Ce stage doit s’effectuer en dehors des périodes de cours et aucune « dispense d’assiduité » ne sera accordée pour cause de stage.
  • La réalisation du stage est subordonnée à la signature d’une convention de stage entre l’Université Grenoble Alpes et l’organisme qui accueille l’étudiant.
  • Ce stage ne donne pas lieu à une note ou à une évaluation particulière.

Tout stage fait l’objet d’une convention. En fonction de la durée, du lieu de stage et de la nature de l’établissement, il donne éventuellement lieu à gratification par application des dispositions légales et réglementaires en vigueur.
Des stages non crédités peuvent, sous condition, être envisagés dans le cadre de la formation en plus des stages prévus au programme, sous réserve qu'ils ne se déroulent pas pendant les heures d'enseignement et qu'ils fassent l'objet d'une restitution et d’une évaluation.               
En aucun cas, un stage ne devra se poursuivre après le 30 août de l’année universitaire en cours.

En Master 2, les étudiants inscrits dans les parcours Urbanisme et projet urbain (UPU) et Urbanisme et coopération internationale (UCI) peuvent également effectuer de manière facultative un stage de 6 mois au maximum dans le cadre d’une convention qui lie l’entreprise ou la collectivité et l’Institut d’Urbanisme de Grenoble.

Le rythme de stage est d’1 semaine de cours et de 3 semaines en entreprise.

En revanche, pour les étudiants inscrits dans le parcours Design urbain, le stage est obligatoire (voir le parcours design urbain).

Admission

Admission

Conditions d’admission

En Master 1

L’accès en première année de Master "Urbanisme et Aménagement", en  « formation continue » est ouverte aux personnes titulaires d’un diplôme de licence (ou équivalent) et ayant une expérience professionnelle d’au moins cinq années. L’accès est possible pour les personnes titulaires d’un BTS ou DUT, à condition de justifier d’une expérience professionnelle de plus de 5 années dans le domaine de l’urbanisme et de l’aménagement.

L’admission se fait  par validation  des études et/ou des acquis professionnels, après examen du dossier de candidature et entretien individuel visant à cerner les compétences et les motivations des candidats par une commission de validation présidée par le responsable de la Formation Continue.

En Master 2

L’admission en seconde année de master est proposée dans trois parcours :

  • Urbanisme et projet urbain
  • Urbanisme et coopération internationale
  • Design urbain

L'accès à l'un de ces trois parcours est ouvert :

  • aux étudiants ayant validé une première année de master urbanisme et aménagement  en formation continue.
  • mais également, pour le régime « formation continue », aux personnes titulaires d’un  master 1 des diverses disciplines des sciences humaines et sociales, aux titulaires d’un master 1 d’aménagement et développement territorial, aux diplômés des écoles d’architecture, d’ingénieur,  des écoles d’art, spécialité « environnement » ou « design » (équivalent au niveau master 1) et ayant une expérience professionnelle dans ce domaine.

 L’admission de ces candidatures se fait par validation  des études et/ou des acquis professionnels après examen du dossier de candidature et entretien individuel visant à cerner les compétences et les motivations des candidats par une commission de validation présidée par le responsable de la Formation Continue.

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Public visé

Le master Urbanisme et aménagement s’adresse à des professionnels de l’organisation spatiale du territoire (chargés d’étude et de planification, architecte, ingénieur…), aux administrations et aux gestionnaires de l’aménagement et de l’espace urbain (cadres administratifs des collectivités territoriales, chefs de projet opérationnel, aménageurs, cadres de chambres consulaires…), ainsi qu’à des spécialistes disciplinaires (juristes, économistes, sociologues…) ou de divers secteurs d’activité (praticiens de la culture, du logement…), souhaitant intervenir dans la conception ou la gestion de la ville et du territoire en France et à l’international.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

A l’issue du master Urbanisme et Aménagement  en formation continue, rares sont les étudiants qui poursuivent des études.

Toutefois, certains s’inscrivent en doctorat d’urbanisme, tout en exerçant leur activité professionnelle.

Secteurs d'activité

A l’issue de leur formation, les étudiants se dirigent vers les métiers tels que :

  • chargés d’études, chargés de mission pour le compte d’acteurs publics, privés ou associatifs œuvrant dans les domaines du développement, de l’urbanisme et de l’aménagement,
  • urbanistes et aménageurs dans des bureaux d’études développant leur activité en France ou à l’international,
  • responsables de services dans collectivités locales ou administrations française et étrangères,
  • chefs de projets/programmes pilotés par les ONG, les Agences des Nations Unies (UN-Habitat, PNUD, Banque Mondiale…), l’Union Européenne ou la coopération française.

Le diplôme reconnu par l’APEREAU (Association pour la Promotion de l'Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme) permet l’inscription de droit sur la liste de l’OPQU (Office Professionnel de Qualification des Urbanistes), qui amène à la qualification après deux ans d’exercice.

Les diplômés se placent en France ou à l'étranger, dans les cabinets d’architecture et d’urbanisme, les bureaux d’études privés, les agences d’urbanisme, les sociétés de conseil et d'expertise, les Conseils d’architecture d’urbanisme et d’environnement, les sociétés d’économie mixte, dans les services des collectivités territoriales et chez les promoteurs publics ou privés.