Master Géographie, aménagement, environnement, développement

Master Géographie, aménagement, environnement, développement

Parcours Innovation et territoire (ITER)

Présentation et objectifs

L’objectif du parcours « innovation et territoire » est de former des chercheurs et des professionnels (responsable de projet, chargé de mission, chargé d’études, consultant, conseiller…) en aménagement, développement local, et urbanisme capables de répondre aux attentes des collectivités, des entreprises ou des associations qui cherchent à développer de nouvelles compétences et à disposer dans leurs équipes dirigeantes de professionnels – en recherche développement- capables de s’adapter aux nouveaux enjeux.

 A partir de conférences, cours, ateliers, débats et laboratoires de terrain, cette spécialité conçue comme une « plateforme d'innovation ouverte » avec des partenaires internationaux associés (artistes, entrepreneurs, chercheurs, enseignants, responsables...) impliquera une démarche réflexive sur les dimensions historiques, théoriques et stratégiques de l'action, de la créativité et de l'innovation territoriale. Les enseignements sont conçus sous forme d’UE (Majeure ITER) de 20 heures chacune liées aux thématiques de recherche du laboratoire Pacte et des chercheurs, professionnels et créatifs associés avec un responsable pédagogique et une organisation identique : des cours,  des TD avec des interventions de professionnels et chercheurs invités ;

Un atelier sur un sujet de recherche défini avec un organisme associé (collectivité, association, entreprise, laboratoire…), des conférences d’un spécialiste européen de la question, des tables rondes enseignants-étudiants de mise en perspective de la thématique abordée.

 -Appréhender les mutations complexes à l’œuvre ici et ailleurs, au nord comme dans les sud, dans le monde urbain comme dans le rural (mondialisation, métropolisation, mobilité....) à partir de nouvelles clés de lecture (temporelles, géographiques, sociales, sensibles...)

-Acquérir une bonne connaissance de l’innovation dans les dynamiques territoriales (ville créative, mobilités, temporalités, design, numérique, durabilité, art, imaginaire et utopie…) à l’échelle internationale ;

-Maîtriser les méthodes et outils pour produire et gérer l’innovation (dynamiques sociales, participation, processus collaboratifs, créativité, imagination, croisements de compétences et de réseaux…)

-Confronter les points de vue, développer d’autres outils d’exploration, d’autres concepts et méthodes d’analyse critique ;

- Passer de la connaissance des processus d’innovation à la production de l’innovation ;

-Développer des démarches stratégiques et participatives, projets, recherches ou politiques publiques ;

-Concevoir de nouveaux process de créativité et de design territorial qui misent notamment sur la transversalité, la participation, la collaboration et l'hybridation.

 

 

 

 

 

 

Programme

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

Pour un parcours de master qui ouvre dès le M1 :

Le parcours Innovation et territoire est ouvert aux titulaires d'un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du master ou via une validation d'acquis ou d'études.

L'accès en M2 est sélectif. Ce parcours est ouvert sur dossier aux candidats titulaires d'une première année de master dans le domaine ou via une validation d'acquis ou d'études.

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Public visé

 Niveaux de recrutement : Bac +3

 

Et après ?

Et après ?

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 14 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 64% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.