UE Indicateurs et observations territoriales

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

Face à la nécessité d’appréhender des problématiques et/ou des cadres d’intervention inédits, mais également de mettre en œuvre une pédagogie du diagnostic et du projet partagés adaptée à des acteurs diversifiés, les structures territoriales sont de plus en plus fréquemment amenées à produire des indicateurs tirant parti des données génériques produites par les grands dispositifs nationaux (INSEE, IFEN, CAF…) mais également des données spécifiques produites dans le cadre des observatoires mis en place par, sur et pour les territoires eux-mêmes. Le processus d’ouverture des données publiques et plus généralement les mutations en matière d’outils et d’usages induites par l’Open Data contribuent par ailleurs à une évolution qualitative et quantitative des ressources et des attentes. Dans ce contexte, l’ingénierie de territoire est sollicitée en vue de concevoir des indicateurs simples mais pertinents, voire percutants, qui fassent sens pour les acteurs décisionnels.
Cette compétence requiert d’articuler trois registres de savoir-faire méthodologique :
- connaître, comprendre et mobiliser à bon escient les données disponibles,
- savoir tirer parti de notions, d’outils et de techniques courants et, autant que possible, simples pour produire des indicateurs ou des méthodes  explicables,
- mettre ces productions au service du processus décisionnel en leur associant  une dimension pédagogique et communicationnelle.
Dans cette perspective, ce cours se propose de donner des éléments de connaissance et de méthode mais surtout, au travers d’applications concrètes, de développer la capacité à concevoir, mettre à l’épreuve puis mettre à l’œuvre des indicateurs adaptés à des problématiques ou à des situations particulières.
Le cours présente les sources de données disponibles en ligne gratuitement à l’échelle communale ou infra-communale (pour pouvoir travailler ensuite à toutes les échelles supra-communales) ; chemins d’accès évidemment, mais surtout description de ces données (utilité, limite… exemples d’utilisation).  
Quelques méthodes clés de l’analyse territoriale sont également enseignées : des outils simples à mobiliser dans vos travaux de diagnostic, d’atelier, de mémoire… :
Raisonner en dynamiques territoriales et comparaisons spatiales :
o Prendre la mesure des évolutions… une mesure plus complexe qu’il n’y paraît ;
o Prendre la mesure des spécificités locales (indice de spécialisation) ;
o Prendre la mesure des performances territoriales (analyse shift-share) ;
o Prendre la mesure des inégalités territoriales.
Les indicateurs composites : un outil de gouvernance ?
o Quelques exemples d’indicateurs composites ;
o Principe pour la réalisation d’un indicateur de performance ;
Les TD viseront à mettre en application les différentes techniques présentées. Ces applications seront, en partie et selon les problématiques, adossés aux ateliers ainsi qu’au territoire choisi pour la réalisation du diagnostic dans l’UE IDT, mais serviront également pour la réalisation du mémoire.

Compétences visées

 - aptitude à décrypter les tenants et aboutissants d'indicateurs préétablis et à les mobiliser à bon escient;
- capacité à produire des indicateurs originaux à partir de problématiques et/ou de données spécifiques;
- concevoir et mettre en œuvre une pédagogie et une communication intégrant la mobilisation d'indicateurs.

Bibliographie

- Actes du Colloque Indicateurs de développement durable : jeux et enjeux (Lyon, 2002) :
http://www.millenaire3.com/content/download/2072/32623/version/2/file/Colloque_indicateurs_DD_PR.pdf
- « Excel pour les nuls », Guide (poche), Ed. Harvey
- "Statistiques pour statophobes", Université Rennes 1,
https://perso.univ-rennes1.fr/denis.poinsot/Statistiques_%20pour_statophobes/STATISTIQUES%20POUR%20STATOPHOBES.pdf

Informations complémentaires

Méthode d'enseignement : En présence
Lieu(x) : Grenoble - Vigny Musset
Langue(s) : Français