Master Economie de l'environnement, de l'energie et des transports

Master Economie de l'environnement, de l'energie et des transports

Parcours Économie de l'énergie et développement durable 2e année

Présentation et objectifs

Le parcours de master 2e année « Économie de l’énergie et du développement durable » est  un parcours indifférencié professionnel / recherche : il vise à former à la fois des cadres spécialistes des questions économiques liées à l’énergie et des enseignants-chercheurs académiques. Il est proposé en régime présentiel et en enseignement à distance. ˽ Les compétences sont  acquises au travers des enseignements dispensés par des  enseignants-chercheurs spécialisés dans le domaine de l’énergie. ˽ En régime présentiel, les étudiants bénéficient aussi de  nombreuses conférences animées par des professionnels de haut niveau exerçant dans le domaine énergétique. Ils doivent effectuer un stage de 3 à 6 mois, entre avril et septembre.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

De par la qualité des intervenants académiques et professionnels, la formation bénéficie d’une solide réputation auprès des entreprises et des collectivités territoriales.Le nombre de stages proposés est chaque année bien supérieur au nombre d’étudiants de la promotion.

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 3 à 6 mois
Période : entre avril et septembre

A la place du stage en entreprise ou en collectivité territoriale, les étudiants souhaitant s’orienter vers la recherche académique peuvent choisir de  réaliser un mémoire de recherche sous la direction d’un tuteur  académique. Ils effectuent alors un stage au  sein du laboratoire d’accueil pour la rédaction de leur mémoire. Selon leurs  résultats, les étudiants peuvent ensuite envisager de postuler à une entrée en doctorat. ˽ A l’issue de la formation, les étudiants sont capables de développer une expertise dans les différents champs de l’économie de l’énergie et des politiques publiques liées à la gestion du changement climatique.

Admission

Admission

Conditions d’admission

Accès en M2 2ème année pour les titulaires d'un M1 master 1ère année ou diplôme équivalent, ou diplôme d'ingénieur : les candidatures à l'entrée en M2 master 2ème année sont examinées par une commission de sélection.

  • pour les titulaires d'un diplôme étranger ou autre : fournir obligatoirement une attestation de langue française telle que DELF, DALF, TCF, TEF..
    Avoir validé le niveau C1 en langue française.
  •  Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation mais travaillez dans le domaine de l'énergie, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE) ou de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).
  • En formation continue, les publics manifestant une expérience professionnelle significative sont accueillis : cadres, ingénieurs et responsables opérationnels

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire à cette formation ? Rendez-vous sur le site internet de l'UGA, rubrique Candidater et s'inscrire

Régime présentiel :
Campagne 1 :

  • Ouverture de campagne sur e-candidat : 28 mai au 29 juin 2019

Enseignement à distance :

Campagne 1 :

  • Ouverture de campagne sur e-candidat : du 30 avril au 31 mai 2019

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

La formation répond tout particulièrement aux besoins des entreprises du secteur énergétique, des cabinets de conseil énergie-climat, des collectivités territoriales, et des organismes publics liés à l’énergie ou au climat.

Les emplois occupés par les anciens étudiants incluent :

● analyste des marchés de l’énergie
● expert-consultant énergie/climat
● acheteur d’énergie
● chargé de mission ou de projets énergie/climat
● chargé de mission plan climat air-énergie-territoire
● économiste de l’énergie ou de l’environnement (ex. élaboration ou évaluation des politiques publiques ; modélisation prospective)
● gestionnaire de l’énergie (gestion des approvisionnements, critères d’efficacité, etc.);
● enseignant/chercheur ou chercheur

Après avoir obtenu le diplôme de master, il est possible de poursuite les études en Doctorat dans le même domaine de formation.