Diplôme de Sciences Po Grenoble - Parcours Sciences de gouvernement comparées

Présentation et objectifs

La formation à Sciences Po Grenoble se divise en 2 cycles et dure 5 ans : le bachelor en 3 ans et les masters en 2 ans.

Le bachelor propose un socle de connaissance dans les sciences politiques, l’économie, l’histoire, le droit, les relations internationales ainsi que la sociologie.

Le second cycle constitue la spécialisation des étudiants à travers une vingtaine de formations en master.

Le parcours Sciences de gouvernement comparées constitue depuis plusieurs décennies le creuset de nombreuses carrières académiques ou privées. D’après plusieurs enquêtes récentes, Grenoble s’est ainsi hissé, depuis vingt ans, au 3ème rang des centres producteurs de professionnels de la science politique en France. Si le master prépare en priorité aux métiers de la recherche et de l’enseignement, ses débouchés portent aussi sur certaines activités de conseil auprès des acteurs politico-administratifs, les collectivités locales, le monde de l’édition et dans des organisations internationales. Offrant la possibilité de stage en laboratoire, ouvert sur l’international (1 ou 2 semestres), cette spécialité offre un ensemble diversifié sur le plan des contenus et des méthodes avec un objectif : permettre un parcours de haut niveau en matière de sciences sociales du politique.

Du point de vue thématique, la spécialité repose sur plusieurs sous-ensembles qui correspondent aux orientations actuelles de la recherche dans le domaine des sciences de gouvernement (questions sensibles, sociologie des médias, politiques comparées, formes de l’expertise publique, analyse de controverses sciences/société, judiciarisation du politique…). Avec un volet recherche et professionnel, l’analyse socio-historique des dispositifs d’action publique se veut tout particulièrement attentive à l’évolution des savoirs et des catégories de connaissance attachés à l’État et aux autres autorités investies de puissance gouvernementale. Mais en s’appuyant sur les outils et notions de l’histoire, de la sociologie, du droit public, de l’anthropologie, cette spécialité entend également étudier les évolutions de l’action gouvernementale dans les sociétés contemporaines, notamment en relation avec la construction européenne, les transformations de l’action collective, les dynamiques attachées à la globalisation ou la territorialisation de l’action publique. Grâce à ses liens avec le laboratoire Pacte, l’une des plus grosses unités mixtes de recherche en SHS en France, grâce à une pédagogie de formation à la recherche et par la recherche, la formation est devenue la plus performantes en science politique. D’où le nombre élevé des inscriptions en thèse qui le sanctionne et la professionnalisation rapide qui s’y opère.

> Toutes les informations sur cette formation et ses modalités d'accès sur le site de Sciences Po Grenoble