Master Sciences du langage

Formations par composantes

PDF
Vous êtes ici :

Master Sciences du langage

La formation propose le ou les parcours suivants :

Présentation

Le master Sciences du Langage présente 3 parcours, Industries de la langue, Linguistique, et Médiations langagière et culturelle sourds/entendants. qui se déroulent sur deux ans, master 1 et master 2.

 

Tous les parcours de la mention se déroulent sur deux ans, et se déclinent en unités d’enseignement (UE) répartis en trois blocs : tronc commun, spécialité, ouverture.

Le tronc commun de la mention Sciences du Langage est construit autour d’Unités d’Enseignement transversales qui constituent un socle commun pour ce parcours : il est axé sur les principes, les méthodologies et les démarches d’analyse de la discipline, notamment en regard de la professionnalisation. Les démarches d’analyse mettent en avant les démarches ethnographiques, corpus multimodaux, outils d’exploration de corpus écrits, informatique pour les SdL, recueil et traitement des données linguistiques (S1 et S3). Les méthodologies se déclinent en gestion de projet en milieu professionnel, réalisation de projet, préparation du mémoire, stage et mémoire (S2), méthode expérimentale, cartes heuristiques, présentation d’un travail de recherche ou professionnel (S3).

Tous les étudiants, orientation professionnelle ou recherche, réalisent un stage ou participent à la réalisation d’un projet professionnel (un stage plus court en M1 et un stage long en M2, largement tutorés), accompagnés d’un mémoire.

 

Chaque spécialité se décline ensuite à travers ses spécificités en permettant aux étudiant-es de se spécialiser dans le champ des Sciences du Langage.

 

Tous les parcours bénéficient d’un enseignement de langue.

 

Les enseignements d’ouverture sont conçus comme un approfondissement des enseignements du bloc spécialité ou comme une ouverture vers d’autres champs de la didactique (par exemple, les étudiants du parcours Médiations pourront approfondir leurs compétences en TICE au S2, ou en médiation par l’écrit au S3). 

 

Le terme de médiation est celui autour duquel s’articule deux orientations, un contexte de conflit autour de la l’analyse et la gestion de la violence verbale et un contexte bi-plurilingues sourds/entendants.

Dans le cadre de la formation continue, une partie de ce parcours est proposée, à court terme, sous forme de modules.

Conditions d'admission

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

 

Objectifs

La formation en master SdL appelle les étudiants à approfondir leur connaissance des sciences du langage dans les domaines d’excellence des laboratoires porteurs (linguistique, TAL, sociolinguistique, psycholinguistique, sciences cognitives). Elle les incite ensuite à réinvestir ces connaissances soit dans un projet de recherche (pour celles et ceux qui souhaitent ensuite s’inscrire en doctorat), soit dans un projet professionnel (pour celles et ceux qui s’orientent vers une insertion professionnelle immédiate).

                       

La mention Sciences du Langage ouvre sur des débouchés professionnels  tels la recherche et l’enseignement supérieur, à travers les parcours recherche proposés dans les différentes spécialités ; les meilleurs éléments ont ensuite, à l’issue de leur doctorat, l’occasion d’intégrer une unité de recherche ou un laboratoire pour y travailler comme ingénieur de recherche ou chercheur ou d’entamer une carrière d’enseignant-chercheur ; l’industrie de la langue : produits et services basés sur le traitement automatique de la parole et de l’écrit, domaine actuellement en plein essor ; l’orthophonie (régulièrement, des étudiants du master intègrent une école d’orthophonie), la sphère professionnelle de la surdité (interprète LSF/français, enseignant spécialisé, codeur LPC, médiateur), la remédiation linguistique en contexte interculturel et bi-plurilingue (dans la gestion des conflits et de la violence verbale), la médiation (les linguistes ont aussi leur place dans des maisons d’édition et des services culturels).

Au final, les étudiants du master de Sciences du Langage se dirigent aussi bien vers le secteur privé (entreprises spécialisées en industries de la langue, laboratoires de recherche, médiateurs en entreprise) que vers le secteur public (établissements de l’enseignement supérieur, collectivités territoriales en France)

En bref

Nature : Master
Domaine(s) : Sciences humaines et sociales
Arts, Lettres, Langues
Niveau de recrutement : Bac +3
Durée des études : 2 ans