Problèmes environnementaux: Anglais

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

- Connaître la spécificité de l’action des ONG environnementales (Amis de la Terre, Greenpeace…)

- Appréhender les différentes approches des questions environnementales et leurs implications idéologiques : disposer d'une grille de lecture propice à décrypter ces approches ;

- Connaître les différents acteurs dans le domaine environnemental (entreprises, ONG et OIG, États, collectivités locales…), leurs complémentarités et leurs limites

- Comprendre les enjeux des questions environnementales au niveau géopolitique, économique, social

- Appréhender le rôle des OIG/ONG dans la gouvernance mondiale et les limites de leurs actions

 

CONTENUS

Introduction : capitalisme et environnement : l’environnement comme variable d’ajustement ?

Principe de précaution, limites de la RSE, actions de lobbying à Bruxelles

Etude de 8 thématiques

1 – L’avenir du nucléaire. Fusion et fission. Le stockage des déchets. La gestion d’une crise nucléaire : l’exemple de Fukushima. L’approvisionnement en combustible : l’exemple du Niger et du Mali

2 – Gaz de schiste versus renouvelables. Gaz de schiste : Bilan énergétique global et émission de GES, impacts environnementaux sur l’eau et l’air, risques sismiques et liés à la profondeur.

Renouvelables : contraintes et limites. Subventions et financement par le marché. Situation en France et dans le monde.

3 – Géopolitique du climat : un accord et après ? Rio, Kyoto et la Cop 21. Participation de la société civile. Niveau de contrainte de l’accord. Greenwashing. Les enjeux Nord / Sud

4 – Eau et migrations. L’eau et le développement (essor démographique et accroissement des besoins). Géopolitique de l’eau : tensions et risques de conflits (Nord et Sud de l’Afrique, Proche-Orient, Amérique centrale…). La gestion de l’eau : régulation étatique ou privatisation. ? Le forum mondial de l’eau.

5 – Biodiversité et écosystèmes. Les problèmes liés aux indicateurs. L’évaluation économique de la biodiversité. La gestion de la biodiversité par la gouvernance mondiale. Les abysses : une zone non règlementée et convoitée.

6 – Agriculture et environnement. L’agriculture productiviste et la PAC. La pollution due à l’agriculture. La fragmentation des habitats.  Les modes agricoles alternatifs : une solution viable ? Les interactions entre systèmes de production, systèmes écologiques et politiques environnementales. Acteurs locaux versus acteurs des politiques publiques.

7 – Environnement et transport. Transports et GES. Le lien transport / croissance. Urbanisme et transport. Démocratie et politiques publiques : l’exemple du projet Lyon-Turin

8 – Modalités d’action des ONG environnementales. Le lobbying à Bruxelles, prolongement logique de l’institutionnalisation de l’action collective. La construction d’un collectif européen au sein d’une ONG internationale ou par une plate-forme. Les conditions d’accès à la décision collective. La participation des ONG nationales aux activités du bureau européen. Exemple de stratégies menées dans le cadre national ou européen.

Compétences visées

 Compétences disciplinaires

•       Identifier, sur les plans spatiaux, sociaux, économiques et culturels, les grands enjeux environnementaux.

•       Caractériser l'organisation, le fonctionnement et l'interaction de l'environnement et des sociétés à différentes échelles.

•       Mobiliser des concepts scientifiques concernant les problématiques des thématiques de l’Économie.

Sociale et Solidaire : économiques, politiques, sociales, culturelles (principe de précaution, principe d’équivalence en substance…).

•       Identifier, au niveau géopolitique, les enjeux internationaux des crises environnementales actuelles (climat, eau…)

•       Mobiliser une intelligence critique pour évaluer la diversité de l’approche  économique et sociale et  situer  la  réflexion au sein des débats contemporains.

•       Mobiliser des outils conceptuels et théoriques pour appréhender les questions environnementales concrètes (réchauffement climatique, épuisement des ressources, pollution…) auxquelles sont confrontées les sociétés contemporaines ainsi que les réponses proposées.

•       Mettre en regard les réponses (progrès technologique, régulation par l’Etat, régulation par le marché…) par rapport à la hauteur des enjeux.

 

Compétences transversales et linguistiques

•       Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation. Développer une argumentation avec esprit critique

  •    Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

Informations complémentaires

Lieu(x) : Grenoble - Domaine universitaire
Langue(s) : Anglais