Parcours Comparatisme, imaginaire, socio-anthropologie

Formations par composantes

Vous êtes ici :

Master Arts, lettres, civilisation

Parcours Comparatisme, imaginaire, socio-anthropologie

Présentation

Présentation et objectifs

Ce parcours se caractérise par la mise en perspective internationale et pluridisciplinaire du fait artistique. Son objet d’étude porte sur toutes les formes d’interactions et de transferts culturels : touchant aux relations d’influences et d’échanges multiculturels ou multidisciplinaires ; aux parallèles entre littératures et arts, entre littératures et savoirs ; aux passages entre les savoirs et les imaginaires ; à la circulation des œuvres (traduction, réception, etc..) ; aux modes de productions et de médiations des œuvres et autres formes culturelles ; et à leur place dans les processus de création.

Il offre aux étudiants la possibilité de combiner les approches comparatistes et imaginaristes avec l'étude approfondie de deux langues vivantes, une spécialisation en socio-anthropologie de l’art et de la culture ou dans une autre discipline. Il propose en particulier une possibilité de prolongement au niveau Master pour les étudiants titulaires d’une double licence (soit entre 25 et 36 % des étudiants de L en Lettres) qui souhaiteraient pouvoir mettre en œuvre cette double spécialisation dans leurs travaux de recherche (aucun prolongement n’est pour l’instant proposé à ces étudiants) et ultérieurement pour les étudiants qui souhaiteraient maintenir en recherche la réflexion qu’ils auront initiée par l’articulation de leur majeure / mineure en L. Il s’adresse aussi aux étudiants visant une carrière à l’étranger.

La formation met l’accent sur une approche théorique pluridisciplinaire mais s’appuie également sur des approfondissements disciplinaires (option « LGC » ou option « Socio-anthropologie et imaginaire ») qui permettent, à l’issue du master, des poursuites d’étude ou des débouchés dans les domaines de la littérature générale et comparée, de l’imaginaire, de la sociologie de l’art et de la culture.

Objectifs de la formation

La pluridisciplinarité est clairement une des spécificités de ce parcours, qui vise à croiser les discours, que ce croisement soit de nature culturelle, sémiotique, médiologique ou disciplinaire. L'originalité de la formation tient à la mise en œuvre conjointe de l'interculturalité et de l'interdisciplinarité comme des pratiques exigeant des compétences analogues, telles la connaissance des modalités d’interactions, la maîtrise des outils de comparaison et l’aptitude à analyser les phénomènes de transfert qui sont centrales dans toutes les perspectives interculturelles et interdisciplinaires. Par son caractère pluraliste, ce parcours encourage les échanges entre les lieux de recherche (notamment à l’international) et entre les disciplines (littérature, arts, sciences humaines et sociales, sciences et techniques), dans une perspective de bi-compétence.

Débouchés, types d’emplois accessibles

Par sa perspective pluridisciplinaire internationale et sociétale, le parcours CIS ouvre soit vers une poursuite d'étude en doctorat (en Littératures comparées, Sociologie des arts et de la culture, Imaginaire) ou dans les concours de l'enseignement, soit vers des emplois requérant des capacités de dialogue, de transfert et de synthèse : métiers de la médiation socioculturelle et internationale, métiers du livre à l’international, métiers de l’imaginaire. 

- Métiers de la médiation culturelle et internationale : métiers de la culture en contexte interculturel, en France ou à l’étranger (attachés de coopération culturels ou universitaires, attachés à l’audiovisuel ou aux livres dans les ambassades, consulats, instituts français...), cadres opérationnels généralistes dans le secteur des arts et de la culture. Personnels aptes à s’insérer dans les services Recherche et Développement des institutions culturelles et à concevoir des projets de valorisation de la recherche culturelle (établissement de corpus d’œuvres ou de biens patrimoniaux, rédaction de catalogues d’expositions, suivi scientifique de projets culturels, etc.)

- Métiers de l’enseignement et de l’enseignement supérieur (plusieurs sections du CNU accessibles, notamment 10e, 18e et 19e sections). L’option FLE (Français langue étrangère) ouvre vers l’enseignement à l'étranger, ou en France à des étrangers (classes bi-langues ou de sections internationale, classes d’accueil aux primo-arrivants).

- Métiers du livre : approfondissement en littérature internationale.

- Cadres opérationnels généralistes dans le secteur des arts et de la culture :fonctions d’étude et de recherche au sein d’organismes spécialisés (cabinets de consultants) ou des collectivités territoriales et établissements publics en charge de la politique du patrimoine, de l’action culturelle, de l’intervention sociale, des médias, du tourisme.

- Métiers de l’imaginaire : métiers du patrimoine (valorisation du patrimoine), des médias, de l’animation culturelle (festivals, etc.), du social (services à la personne, petite enfance : apprendre/réapprendre par le récit, par ex.), et des ressources humaines.

Atouts de la formation

L’approche pluridisciplinaire se traduit dans la formation par :

- un ensemble d’UE de spécialité assurant une formation pluridisciplinaire et interdisciplinaire par l’approche partagée des composantes principales du parcours (Littérature générale et comparée, Imaginaire, Sociologie de la littérature, des arts et de la culture (ex Master MAC) ;

- un ensemble d’UE d’ouverture conçues en bi-compétences sous la forme d’options distinctes, permettant d’approfondir un autre champ disciplinaire ;

- un cours transversal proposant une approche pluridisciplinaire et multiculturelle des concepts ;

- des cours de méthodologie du mémoire pluridisciplinaire.

Des croisements interdisciplinaires sont par ailleurs organisés dans le cadre des UE de tronc commun propre à la mention et par la participation, au second semestre, aux séminaires transversaux du laboratoire Litt&Arts.

 

Recherche

Cette formation est adossée à l’unité de recherche Litt&Arts, en particulier à la composante interne « Imaginaire et socio-anthropologie » (ISA), issue du rapprochement de chercheurs du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI) et du laboratoire de sociologie Emotion-Médiation-Culture-Connaissance (EMC2-LSG). Elle s’appuie également sur les axes de recherche transversaux de l’UR. Cet adossement se traduit par l'intégration des étudiants aux activités de recherche (invitation aux journées doctorales, rencontres interdisciplinaires) et la participation en M2 aux séminaires d'équipe et aux axes transversaux du laboratoire. Les étudiants sont également dès le master invités à participer à des programmes de « recherche-action » ou à des ateliers pilotés par des membres de l'équipe. Des UE sont également dédiées à la formation à la recherche.

 

 

 

Formation continue :

Deux projets de CU (certificat universitaire) sont en cours, l’un dans le domaine de la Littérature générale et comparée, l’autre dans les études de l’imaginaire.

- CU Littératures internationales pour la jeunesse (LIJ : ce certificat offre un complément de formation en littérature internationale pour la jeunesse, abordant ses différents genres (notamment les contes), les problématiques du texte en traduction, le rapport texte et image. Il s’adresse particulièrement aux bibliothécaires, documentalistes, ou enseignants du secondaire (PLC), ou aux professionnels de la librairie.

-  CU Métiers de l’imaginaire : un programme "Imaginaire et métiers", élaboré en concertation avec le service de la formation continue, est envisagé pour la rentrée 2017, à destination des métiers du patrimoine, du tourisme et de l'environnement, ainsi qu'à ceux de l'accompagnement à la personne (soin, insertion, réinsertion, éducation) et du management. Un programme de recherche-action est en cours (MUTOS), en relation avec la Maison de la création : il s’agit de favoriser un réapprentissage du récit, le travail de la mémoire, etc. – en direction des EHPAD (établissements d’accueil pour personnes âgées dépendantes) et des écoles maternelles.

Outre la LV1, la formation prévoit un séjour à l'étranger et une LV2 obligatoire pour l'option « Littératures comparées » sur 4 semestres (soit 96 h, complétées par un séminaire de littérature ou civilisation choisi dans l’UFR LLCER pendant 3 semestres), mais tous les étudiants sont incités à participer à des échanges internationaux. Elle intègre des séminaires bilingues en partenariat avec l'université du Texas (3 séminaires de sociologie de l’art de 24 h). La pratique des langues étrangères constitue donc 25 à 45% de la formation.

Par ailleurs, le nombre croissant d’étudiants étrangers (en formation ou dans le cadre de séjour de recherche) a fait l’objet dans l’actuel parcours « Approches comparatives » d’un accompagnement spécifique (le cours de LVE est remplacé par un cours de langue et civilisation française) qui sera reconduit et complété, au niveau de l’établissement, par la création d’une section internationale avec des cours spécifiques et un renforcement linguistique.

Programme

Programme

Admission

Conditions d’admission

Le M1 est ouvert aux personnes qui ont obtenu un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du master ou via une validation d'études ou d'acquis.

L'entrée en M2 peut être sélective. Elle est ouverte sur dossier, aux candidats titulaires d'une première année de Master dans le domaine.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Contacts

Secrétariat de scolarité
llasic-master-ALC@univ-grenoble-alpes.fr

llasic-master-ALC @ univ-grenoble-alpes.fr


En bref

Organisation : UFR Langage, lettres et arts du spectacle, information et communication, UFR Sciences de l'Homme et de la Société (SHS)
Lieux : Grenoble - Domaine universitaire
Modalités : Formation initiale / continue
Langues : Français
Dimension internationale : Oui

A télécharger

fiche Master (1 Mo)

Livret du Master (1 Mo)