Licence professionnelle Aménagement paysager : conception, gestion, entretien

Licence professionnelle Aménagement paysager : conception, gestion, entretien

Parcours Gestion des aménagements paysagers, développement durable et biodiversité

Présentation et objectifs

La législation française et européenne impose de nouvelles normes environnementales dans l'usage des pesticides. Les collectivités ainsi que les entreprises privées ou les bureau d'étude prennent en compte des méthodes alternatives de gestion des aménagements paysagers, de conception et d'entretien dans une optique de développement durable tout en respectant la charte pour l'environnement et les objectifs de maintien et de préservation de la biodiversité mis en œuvre depuis la convention initiale de Rio (1992).

Ce projet est destiné à former des futurs cadres positionnés entre l’ingénieur et le technicien dont la fonction consistera à améliorer qualitativement la gestion des aménagements paysagers privés ou publics, à proposer des méthodes alternatives de gestion et d'entretien.

Ils seront des acteurs de la valorisation des potentiels esthétiques, écologiques et économiques des patrimoines bâtis et végétaux, au service des utilisateurs d’aménagements paysagers urbains ou périurbains, historiques et contemporains.

Pour cela, les étudiants seront formés dans la perspective du développement durable :

- dans les domaines de l’analyse des sites, des usages et des perspectives d’usage possibles sur les aménagements concernés, existant ou à concevoir. Ils pourront, ainsi, déterminer les potentiels et fragilités des sites dans une optique de gestion intégrée, à l'aide d'outils comme la gestion différenciée, la lutte biologique, etc.

- dans la conception et la mise en œuvre de politiques de gestion

* conception de stratégies d’entretien respectueuses de l’environnement, adaptées aux caractères et usages des aménagements.

* application de techniques d’entretien pertinentes et novatrices, favorisant l'utilisation de ressources renouvelables et préservant l'environnement

* analyse des résultats techniques, esthétiques, financiers des opérations.

Les apprentis sont formés à l'analyse, la conception et la gestion des aménagements paysagers, urbains et péri-urbains, ainsi qu'à la mise en place d'un plan de gestion raisonnée au sein des collectivités ou des structures privées, dans la perspective du développement durable et du maintien de la biodiversité.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

La Licence professionnelle Gestion des Aménagements Paysagers, Développement durable et Biodiversité est ouverte uniquement en apprentissage, en contrat de professionnalisation et en formation continue.

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

Etre titulaire d'un DEUG/L2, DUT, BTS, BTSA ou DEUST.

Dépôt du dossier sur l'application en ligne de l'UGA

Admissibilité sur dossier et entretien.

Recherche d'une entreprise d'accueil pour l'apprentissage à effectuer dès que possible.

Admission définitive après signature du contrat d'apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise.

=> Prendre connaissance des différentes étapes et accéder à l'application E-candidat : http://www.univ-grenoble-alpes.fr/candidatures-et-inscriptions-38185.kjsp?RH=UAINTER

 

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Candidature

3 campagnes de candidature sont organisées pour la Licence professionnelle  :

1ere campagne => du 31 mars 2017 au 23 avril 2017 inclus

2e campagne => 2 mai 2017 au 28 mai 2017 inclus

3e campagne => 29 mai au 6 juillet 2017 inclus (ouverture de e-candidat le 29/05 à 9h)

Et après ?

Et après ?

Secteurs d'activité

Les métiers visés s’exercent :

Dans des bureaux d’étude : conseiller-assistant du chef de projet (architecte paysagiste), chargé de l’analyse du site, de la validation du projet (faisabilité technique, économique et rationalité de l’entretien), élaboration de plan de gestion et de calendriers annuel d’entretien.

Dans des collectivités territoriales (85000 emplois actuels dans le secteur espaces verts) : adjoint d’un chef de service, ingénieur, chargé de la validation de projets conçus par un bureau d’étude (en régie ou en marché), de la conception de plans de gestions, de la mise en oeuvre et du suivi de l’entretien (en régie ou en marché).

Dans des entreprises de paysage (85000 emplois actuels, source : UNEP 2011) : cadres en services administratifs répondant à des appels d’offre ; chefs de chantiers, conducteurs de travaux dirigeant sur le terrain des opérations de maintenance d’espaces paysagers.

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 7 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 71% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.