Licence professionnelle Guide conférencier

Présentation et objectifs

Cette formation s’inscrit dans un contexte d’évolution du métier de guide conférencier. Montée en partenariat avec les acteurs professionnels et territoriaux, elle vise à compléter l’offre de formation développée par l’antenne de l’UFR de géographie sur le site du Pradel en Ardèche.

Depuis la rentrée 2012, un diplôme unique, au moins de niveau II, délivré par les universités, donne accès à cette carte. Cette carte professionnelle est nécessaire pour guider dans les musées de France, les monuments nationaux et les Villes et Pays d’Art et d’Histoire (VPAH) ; les exigences en termes de compétences s’appliquent à des situations professionnelles plus étendues.

La création de cette Licence professionnelle « Guide-conférencier » répond à une double sollicitation locale. Suite à la création en 2011 du Pays d’Art et d’Histoire du Vivarais Méridional, émerge un besoin fort de professionnalisation des acteurs impliqués dans la médiation des patrimoines (une quinzaine de personnes employées par les offices de tourisme du territoire ont manifesté leur intention de suivre une formation professionnalisante). Concomitamment, la mise en place du Grand Projet Rhône-Alpes, grottes ornées du Pont d’Arc et les dynamiques territoriales qu’il impulse, (inscrite par l’Unesco sur la liste du patrimoine mondial en 2014), visent à reconfigurer l’offre touristique en sud Rhône-Alpes (montée en qualité, développement de la dimension culturelle et patrimoniale, allongement de la saison, formation des opérateurs, optimisation locale des retombées économiques et sociales, etc. ; cette évolution concerne aussi bien les acteurs publics, associatifs que privés).

Il s'agit de professionnaliser les acteurs du guidage dans les sites touristiques, culturels, patrimoniaux par l'acquisition d'outils et de méthodes de médiation. Ainsi que les acteurs de l'interprétation et de la muséographie.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

https://iga.univ-grenoble-alpes.fr/presentation/cermosem/formation/licences-professionnelles

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international

Un enseignement de langue étrangère est proposé dans le cadre des enseignements.

Ces formations ont accueilli des étudiants étrangers ou avec des procédures d’échanges (Campus France, programme de formation des cadres en vue de l’indépendance portée par EGIDE avec la Nouvelle Calédonie, autres situations).

Partenariats:
Etablissement(s) partenaire(s)
  • EPLEFPA Olivier de Serres - CFPPA Le Pradel - 07 170 MIRABEL
  • CREPS Rhône Alpes - 07 150 VALLON PONT D'ARC
Autres structures partenaires
  • Les principaux partenaires sont : Conseils généraux (Ardèche, Drôme), Conseil régional Rhône-Alpes, Collectivités Territoriales, Pays d’Art et d’Histoire, Parcs Naturels régionaux, Chambres Consulaires, services déconcentrés de l’Etat (DDCSPP, DRAC, DRAF, DDT, DREAL principalement) fédération départementale des Centres d’Information et de Vulgarisation de l’Agriculture en Milieu rural, Foyers ruraux, Comités Départementaux du Tourisme et offices du tourisme, Centre de Ressource et du Développement Rural, Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement, réseaux associatifs dans les domaines du tourisme, de l’environnement, de la culture et de l’agriculture, etc.

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 12 à 24 semaines
Période : de janvier à mai
Lieu : En France

La durée du stage est de 12 semaines minimum pour valider la licence professionnelle ; les thèmes des stages et les lieux sont validés par l’équipe pédagogique. Les formations sont conçues avec une forme d’alternance de 4 semaines en entreprise, et 2 semaines en centre de janvier à mai

Le suivi de chaque stagiaire est assuré par un tuteur issu de l’équipe pédagogique. Une visite ou un contact téléphonique, si la distance est trop importante, sont réalisés dans la première période de stage. Les tuteurs ou l’animateur de la formation qui détecterait un problème pendant cette phase proposent une médiation (visite sur place ou entretien par téléphone), pour redéfinir les objectifs du stage, du mémoire et les rôles de chacun.

Les processus d’alternance sont capitalisés à travers divers exercices écrits et oraux : rédaction d’une note relative au stage, rédaction d’un mémoire, élaboration d’un poster, rédaction d’une note en anglais, fiche de lecture, élaboration d’un support d’oral pour la soutenance. L’avis des professionnels (réfèrent du stage dans l’entreprise) est pris en compte dans le processus d’évaluation. Une fiche d’évaluation est adressée à chaque professionnel lors de la dernière période de stage.

De plus, chaque étudiant participe au cours de sa formation à un projet collectif d'animation territoriale ( projet tutoré) ; il peut s'agir d'un montage d'évenementiel, de l'évaluation d'une manifestation culturelle, sportive ou patrimoniale. Ce travail donne lieu à la rédaction d'une note de projet tutoré et il est évalué.

Contrôle des connaissances

Il n'y a pas de contrôle de connaissances liés au stage, mais les étudiants sont évalués sur leur capacité à formuler une problématique de mémoire de fin d'études, à travers la rédaction d'une note méthodologique;

Admission

Admission

Conditions d’admission

Ces formations s’adressent à des publics diplômés d’un Bac + 2 et issus de L2 SHS (géographie, Aménagement du territoire, environnement, histoire, histoire de l’art, langue…), DUT, BTS agricoles, services, tourisme. En formation continue, ces licences accueillent des publics avec une expérience professionnelle significative bénéficiant d’une VAPP.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pré-requis

Niveau en anglais suffisant pour suivre les enseignements

Tests de Culture générale

Public visé

Le   titulaire de ce diplôme peut exercer les activités suivantes : 

- Accueillir et guider des touristes français et étrangers pour des visites de monuments, musées, centres d’interprétation, sites historiques, archéologiques ou naturels,   villes ou territoires ruraux.

 -Intervenir auprès de tout type de public et adapter ses commentaires et sa prestation.

- Intervenir sur tout type de patrimoine.

- Concevoir et animer un atelier pédagogique.

- S’exprimer avec aisance dans une langue étrangère au moins.

- Prendre en charge le repérage des lieux, la recherche documentaire et la préparation des   commentaires pour concevoir et réaliser une prestation de guidage ou   d’animation.

- Organiser le déroulement de la prestation et choisir les activités appropriées.

- Travailler pour un opérateur touristique ou culturel, pour une collectivité 

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

La poursuite d'études n'est pas une finalité dans cette filière; les étudiants ou stagiaires souhaitent travailler à l'issue de la formation dans le guidage et l'interprétation du patrimoine.

Secteurs d'activité

Offices de Tourisme, autocaristes, croisiéristes, agences de voyages réceptives, Villes et Pays d’Arts et d’Histoire, musées, espaces protégés, monuments classés ou inscrits, parcs naturels, maisons de site, centres de culture scientifique et technique, sites patrimoniaux et culturels, villages de caractère, Grands sites de France, centres d’interprétation et maisons thématiques, associations, collectivités territoriales et Conservation départementale du patrimoine.

Métiers visés

Référentiel des métiers ROME

G1201 - Accompagnement de voyages, d'activits culturelles ou sportives
K1206 - Intervention socioculturelle
K1602 - Gestion de patrimoine culturel