Parcours Conception et surveillance des systèmes hydrauliques

Formations par composantes

Licence professionnelle Métiers de la protection et de la gestion de l'environnement

Parcours Conception et surveillance des systèmes hydrauliques

Présentation

Présentation et objectifs

La complexité technique des aménagements hydrauliques et l'importance grandissante, notamment pour les acteurs locaux et les collectivités territoriales, d'un contrôle des écoulements naturels ou canalisés ont fait progressivement apparaître des besoins en personnels qualifiés, capables de maîtriser les principaux outils de schématisation et de dimensionnement dans ce domaine.

La mise en place d'aménagements hydrauliques durables et efficaces nécessite des études préalables impliquant des connaissances et des compétences variées auxquelles répond le contenu pédagogique de ce parcours  « Conception et surveillance des systèmes hydrauliques"

Ce parcours en alternance comprend 14 semaines de formation à l'université réparties de septembre à juin en alternance avec une mission en entreprise. Le rythme est approximativement 2semaines U + 3 semaines entreprise.

Ce parcours partage un tronc commun avec le parcours EGE-Économie et Gestion de l'Eau et des ressources de la même mention de licence. Les lieux de formation sont le D.U. de Saint Martin d'Hères (10 semaines) et le Pôle universitaire Latour-Maubourg à Valence (4 semaines).

L'objectif et de former des personnes capables d'être des acteurs à part entière de projets techniques de dimensionnement, de mise en place de différentes infrastructures hydrauliques et de surveillance des installations existantes.

La formation aborde le domaine de l’hydraulique à surface libre et en charge, les techniques d’aménagement des réseaux et des rivières ainsi que les outils informatiques dédiés spécifiquement à l'hydraulique, à l'analyse et l'association d'information spatialisée (SIG), et à l'implantation d'ouvrages techniques (CAO, topographie).

Les diplômés de cette formation maîtrisent un large spectre de compétences, tant techniques que transversales : gestion de projet, connaissance du monde de l'entreprise, environnement réglementaire dans le cadre de la gestion de l'eau.

Programme

Programme

Stages, projets et missions

38 semaines de travail en entreprise (dont 5 semaines de congés). 

Dans cette formation en alternance, les étudiants sont des apprentis ou des salariés de l'entreprise partenaire en contrat de professionnalisation. 

Voir les offres d'emploi disponible dans la rubrique "à télécharger" à droite de l'écran.

Les entreprises et organismes suivants ont confié des missions d'apprentissage les années précédentes :

Contrôle des connaissances

Contrôle continu intégral, principalement sur des projets d'application spécifiques ou transdisciplinaires.

Présentation en fin d'année du projet personnel conduit dans le cadre de la mission en entreprise ou organisme.

Admission

Conditions d’admission

Les candidats remplissant les conditions requises, doivent saisir un dossier de candidature sans attendre la concrétisation de la recherche d'un contrat d'apprentissage.

Les dossiers sont examinés au fur et à mesure de leur dépôt et le candidat est rapidement averti de son admissibilité. La recherche de l'entreprise d'accueil se déroule de mars à la rentrée en septembre.

L'admission définitive est prononcée après l'obtention du diplôme requis et la signature du contrat d'apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise ou un employeur du secteur public.

Les dossiers des candidats qui ne sont pas titulaires des diplômes requis sont examinés par la commission de validation des acquis de l'université.

Pour les questions relatives à l'alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation ? réglementation, employeur privés et publics, etc.) s'adresser à MmeLaura Di Ruzza (Laura.Di-Ruzza @ ujf-grenoble.fr) (Service Formation continue et Apprentissage de l'UGA).

Documents à télécharger qui seront utiles pour la prospection d'un contrat d'apprentissage :

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour les candidats dont le pays de résidence ne relève pas du dispositif "Portail Etudes en France" (PEF), le planning des campagnes de candidatures pour l'application eCandidat est disponible ici.

Public visé

Le parcours CSH s'adresse à des étudiants titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 dans les domaines suivants :

  • Deux premières années de licence validées dans les mentions Sciences de la Terre et de l’Environnement
  • Deux premières années de licence validées dans les mentions Physique, Mécanique ou Géographie. Une expérience en Sciences de la Terre et Environnement est requise.
  • DUT génie civil, mesures physiques. BTS GEMEAU, gestion et protection de la nature, métiers de l’eau.

La formation est ouverte par validation d'acquis de l'expérience et en formation continue.

Et après

Poursuite d'études

La Licence Professionnelle est un diplôme qui ouvre les portes de vie active professionnelle; la cadre de l'alternance où l'étudiant est en même temps un apprenti ou un salarié d'entreprise permet une insertion professionnelle directe. Il n'est donc pas prévu de poursuite d'étude à la suite immédiate de la formation.

La poursuite d'étude peut être envisagée après quelques années de pratique professionnelle. Il existe alors des possibilités d'intégration directe au niveau M2 en bénéficiant de procédures de VAE et VAP  (Validation des Acquis de l'Expérience, Validation des Acquis Professionnels).

Secteurs d'activité

Les compétences de ce diplômé seront donc appréciées en bureau d’étude ou dans les services techniques des collectivités territoriales dans les fonctions suivantes :

  • technicien assainissement : enquêtes terrain, plans, cartographie réseaux, inspection, recueil données,  
  • technicien hydraulicien : dimensionnement réseaux et pompes, installation et entretien de dispositifs de mesures,
  • dessinateur projeteur dans le domaine de l'hydraulique : dessin, dimensionnement des ouvrages ou réseaux,
  • technicien de réseaux : entretien réseaux assainissement ou eau potable, cartographie des réseaux existants ou futurs,
  • technicien chargé d'études : participation aux schémas d'aménagement des cours d'eau ou schémas d'eaux pluviales, diagnostics sur réseaux eau potable ou assainissement (schémas directeurs d'assainissement). 

Métiers visés

Référentiel des métiers ROME
Ingénierie et études du BTP
Distribution et assainissement d'eau

Insertion professionnelle

Lors de l'enquête 2014-2015, 7 diplômés répondants sont sur le marché du travail (emploi+recherche). Parmi eux, 86% occupent un emploi 30 mois après leur diplôme.

Contacts

Responsable(s) pédagogique(s)

Theophile Vischel

Email : theo.vischel @ univ-grenoble-alpes.fr


Secrétariat de scolarité
Demande de candidature

phitem.candidature.etudiant @ univ-grenoble-alpes.fr

Gestionnaire

phitem.licence.csh @ univ-grenoble-alpes.fr


Contact administratif
Laura Di Ruzza

Laura.Di-Ruzza @ univ-grenoble-alpes.fr


En bref

Organisation : UFR PhITEM (physique, ingénierie, terre, environnement, mécanique)
Lieux : Grenoble - Domaine universitaire / Valence - Latour Maubourg / Marguerite Soubeyran
Modalités : Formation en apprentissage, Contrat de professionnalisation, Formation continue certifiante
Langues : Français