Licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) - Management du sport

Présentation et objectifs

Sur Parcoursup, les étudiants souhaitant candidater à la licence STAPS doivent candidater à la licence STAPS-option santé telle que mentionnée sur Parcoursup. L'option santé permettant un accès aux études de santé est facultative. Les étudiants souhaitant y souscrire en feront la demande auprès du DLST à la rentrée 2020

L’Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (UFR STAPS) est une composante de l’Université Grenoble Alpes (UGA). Cette UFR s’étend sur deux sites géographiques : Grenoble-Domaine Universitaire et Valence.

Forte de plus de 70 enseignants et enseignants-chercheurs titulaires, l’UFR STAPS Grenoble-Valence de l'UGA, s’acquitte des trois missions universitaires classiques dans la discipline des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), 74ème section du Conseil National des Universités (CNU) :

  • Recherches sur les thématiques de motricité humaine ou d’homme en mouvement, en liaison avec trois des six pôles d’excellence définis à l’UGA
  • Formations initiales et continues ouvertes au contexte européen et international, au niveau Licence STAPS* et au niveau master en activités physiques, sportives et artistiques, dans les secteurs de l’éducation (préparations au concours des métiers de l’enseignement), de l’intervention (préparations au concours des métiers dans les collectivités territoriales), des activités physiques adaptées et de la santé (métiers des secteurs social et médico-social), du tourisme et des loisirs sportifs et de la recherche ;
  • Services et conseils à la société, à tout citoyen de l’agglomération grenobloise, désireux d’approfondir la gestion de sa vie physique, que ce soit à des fins de performance ou de santé.

* : diplôme à Bac + 3

La formation en licence STAPS est organisée selon une structure commune aux 3 années. Les deux premières années  (sur Grenoble et Valence) sont communes aux licences STAPS : éducation et motricité (Grenoble et Valence), management du sport (Grenoble), entrainement sportif (Grenoble). Les étudiants ayant validés une 2e année obtiennent le diplôme intermédiaire du DEUG STAPS « Animateur – technicien des activités physiques pour tous ».

Le futur professionnel en Management du Sport est formé pour mener les activités suivantes :

  • Participer au développement des aspects stratégiques et décisionnels ;
  • Présenter un projet aux responsables et/ou aux partenaires ;
  • Négocier avec les partenaires les différents aspects du projet ;
  • Exécuter la mise en place du programme d'action ;
  • Collaborer au sein d'une équipe ;
  • Intervenir sur les aspects juridiques et financiers ;
  • Participer aux modalités de recrutement des futurs collaborateurs et gérer les contrats ;
  • Assister le ou les responsables dans la démarche de projet ;
  • Faire la comptabilité de base, élaborer le bilan et le compte de résultat ;
  • Communiquer avec les médias et/ou les différents partenaires.

La licence « Management du Sport» doit être une option de sortie professionnalisante de bon niveau ou conduire à une poursuite d'étude choisie et bien préparée.

Les objectifs de formation STAPS Management du Sport sont donc de former des étudiants capables de mobiliser leurs connaissances pour :

  • Établir des diagnostics
  • Concevoir et promouvoir
  • Manager en autonomie ou au sein d'une équipe des structures publiques ou privées proposant des activités sportives de loisirs ou produisant des événements sportifs.

Son niveau de maitrise des connaissances et compétences disciplinaires et des connaissances et compétences transversales doit lui permettre de poursuivre en master dans des conditions optimales.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Formation essentiellement sur le site de Grenoble

Une place importante est laissée à l’anglais dans notre formation avec 3 UE de 3 ECTS d’anglais proposées sur tous les parcours de la licence STAPS et réparties entre la 2e et la 3e année. Une UE facultative en 3e année « Anglais pour la mobilité internationale » est également proposée pour les étudiants désirant faire un séjour à l’étranger. Ces séjours sont fortement encouragés en 3e année, le responsable des relations internationales présentant, en début d’année, les possibilités et l’intérêt de ces séjours. Une quinzaine d’étudiants étrangers sont accueillis en échange chaque année en licence à l’UFR STAPS. Chaque étudiant étranger dispose d’un tuteur, d’un contrat pédagogique et de cours de soutien individualisés.

Dimension internationale :

Formation tournée vers l’international

Une place importante est laissée à l’anglais dans notre formation avec 3 UE de 3 ECTS d’anglais proposées sur tous les parcours de la licence STAPS et réparties entre la 2e et la 3e année. Une UE facultative en 3e année « Anglais pour la mobilité internationale » est également proposée pour les étudiants désirant faire un séjour à l’étranger. Ces séjours sont fortement encouragés en 3e année, le responsable des relations internationales présentant, en début d’année, les possibilités et l’intérêt de ces séjours. Une quinzaine d’étudiants étrangers sont accueillis en échange chaque année en licence à l’UFR STAPS. Chaque étudiant étranger dispose d’un tuteur, d’un contrat pédagogique et de cours de soutien individualisés.

Compétences visées

Connaissances : - Il connaît le fonctionnement des structures associatives, des événements, les relations de ces derniers avec les pouvoirs publics et les partenaires privés. - Il sait lire un bilan et un compte d'exploitation, comprend les bases et les montages juridiques rattachés à l'exploitation d'événements sportifs (sécurité, environnement, hygiène...). - Il connaît les bases de la communication (relations médias, relations aux partenaires et aux institutions,...) et du marketing des événements. Il participe à des réseaux ou intègre des partenariats entre différents acteurs sportifs publics et privés. - Il possède des bases en GRH lui permettant de collaborer au sein d'une équipe formée de personnels recrutés sur différentes formes contractuelles (bénévolat, CDD, CDI,...). - Il est formé au management de projet dans ses aspects généraux. Il est une ressource d'aide à la décision et commence à s'engager dans des réflexions stratégiques. Il participe à la conception de programmes d'activité, d'équipements, d'événements sportifs. Il planifie l'organisation d'activités sportives et de loisirs en fonction des publics, d'environnements et d'objets particuliers. Il utilise et adapte des outils d'analyse (enquêtes, questionnaires) et d'intervention (conduite de projet) dans le domaine des activités sportives.

Compétences : Compétences communes : APA, entrainement, éducation et motricité ; Concevoir, animer en autonomie des programmes d’activités physiques à destination de publics différents (sportifs de hauts niveaux, élèves, particuliers, public en situation réadaptation) ; Assurer la sécurité des pratiquants en APS ; Mettre en œuvre des séquences d’évaluation et des séances d’apprentissage et d’entraînement; Observer, analyser, évaluer, diagnostiquer afin de concevoir et animer un programme d’intervention adapté ; Utiliser des outils numériques, audiovisuel, traitement d’images, mesures métaboliques à des fins d’analyse de gestes ou mouvements sportifs ; Management ; Participer à la conception de programmes d’activité, ou d’évènements sportifs en mobilisant des méthodes de management lié à la pratique sportive, les mettre en place, les organiser, les conduire ; Elaborer, développer et tester des produits de tourisme sportif ; Coopérer en équipe pour répondre aux problèmes d’intervention ou de management posés ; Communiquer oralement et à l’écrit les résultats et propositions d’intervention Diagnostic et conception : il maîtrise les outils de l’évaluation et de l’analyse des différents facteurs de la performance, il maîtrise les principaux modèles intégratifs de la performance sportive , il mobilise les connaissances scientifiques nécessaires à l’usage de ces outils et modèles ; Intervention directe : il peut gérer un groupe en situation d’entraînement et de compétition, il maîtrise les principales connaissances liées à la méthodologie de l’entraînement , il est à l’écoute des principales innovations concernant l’entraînement sportif, il maîtrise les éléments essentiels de la relation entraîneur-entraîné, tant dans leurs aspects pédagogiques que déontologiques , il détermine et adapte les contenus spécifiques de chacune des situations , il est capable de réguler les séances ou la phase compétitive , il maîtrise les principales techniques mises en œuvre dans le domaine de la préparation physique, la préparation mentale, le coaching, la préparation technique, tactique et stratégique , il peut les sélectionner en fonction des besoins et de façon raisonnée , il maîtrise les paramètres essentiels des pratiques au sein desquelles il intervient ; Communication et protection : il maîtrise les outils techniques de la communication en relation avec l’environnement de la structure et du sportif, il dispose des connaissances liées à la prévention et à la lutte contre le dopage , il conseille et oriente les sportifs vers les structures adaptées, il applique les règles de sécurité inhérentes à la pratique des disciplines et mesure les conditions de mise en œuvre de la responsabilité des différents acteurs , il est capable de participer à l’élaboration et à la gestion des contrats de travail, des ressources financières et humaines. - Participer au développement des aspects stratégiques et décisionnels - Présenter un projet aux responsables et/ou aux partenaires - Négocier avec les partenaires les différents aspects du projet - Exécuter la mise en place du programme d'action - Collaborer au sein d'une équipe - Intervenir sur les aspects juridiques et financiers. - Participer aux modalités de recrutement des futurs collaborateurs et gérer les contrats - Assister le ou les responsables dans la démarche de projet - Faire la comptabilité de base, élaborer le bilan et le compte de résultat - Communiquer avec les médias et/ou les différents partenaires

Partenariats:
Laboratoire(s) partenaire(s)

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 1re année pratiquant, 50h en 2e année, entre 150h et 210h en 3e année
Période : Sur l'année
Lieu : En France

Les stages constituent une part importante de la formation des étudiants.

En 1re année de licence, dans le cadre de la dimension sportive, une immersion dans le milieu fédéral est rendue obligatoire par l'exigence de prise de licences fédérales dans un club sportif, d'entrainements réguliers et de participation à des compétitions fédérales. Ce stage, en tant que pratiquant, est une première approche du milieu sportif, et donne lieu dans le cadre des enseignements associés à l'UE, à l'apport de connaissances pour une première lecture du milieu fédéral et associatif. Cette mise en stage précoce de nos étudiants est un vecteur essentiel de leur professionnalisation.

 En 2e année, toujours dans le cadre de la dimension sportive, un stage en intervention dans leur spécialité sportive, est demandé pour un volume de 50h. Une convention est alors signée entre la structure d'accueil (club sportif), l'établissement, l'étudiant et le responsable de la spécialité sportive correspondante. L'emploi du temps des 2e années est alors organisé pour libérer le mercredi après-midi, créneau le plus classiquement utilisé par les clubs pour y placer leurs écoles de sport. De plus, un stage court d'observation est organisé dans le cadre de l'UE EMP.

 En L3, dans le cadre de la dimension professionnelle, les étudiants sont concernés spécifiquement par la mise en stage, la conception et l'analyse de leur intervention dans le cadre du stage effectué en milieu professionnel.

Dans le cadre des stages Il est à noter que nous avons un niveau de complexité, d’autonomie, et de responsabilité progressifs entre la 1re et la 3e années. Nous disposons également d’une grande diversité des lieux de stage et des thématiques, avec un répertoire des stages tenue et mis à jour fréquemment. Chaque maitre de stage reçoit, en fin d’année, un questionnaire à remplir (par internet) lui permettant d’évaluer le stagiaire et la formation. Pour finir, que cela soit pour les licences 1, 2 ou 3, les mises en stage sont toujours associées à un travail de préparation et d'analyse, couplé à un apport de connaissances, lors du temps en présentiel de l'UE.

Tous les stages font l’objet d’une convention signée entre la structure d’accueil, l’établissement, l’étudiant, et le responsable des stages du parcours considéré. Les stages sont réalisés sous la responsabilité d’un maître de stage au sein de la structure d’accueil et d’un responsable de mémoire à l’université. L’évaluation finale donne systématiquement lieu à la rédaction d’un mémoire et à une soutenance orale (sauf en 1re année où le stage « immersion dans le milieu fédéral », valide un quitus).

En parallèle de ces stages intégrés à la scolarité de tous les étudiants de licence STAPS il existe des stages facultatifs comme les « stages d’excellence ». Ces stages, rémunérés, ne sont proposés qu’aux seuls étudiants des deux premières années de licence ayant eu de très bons résultats aux examens : au moins 16 sur 20 au premier semestre de L1 pour le stage de fin de première année, au moins 15 sur 20 à la moyenne des deux semestres de 1re année et du premier semestre de 2e année pour le stage de fin de deuxième année. Cette opération est destinée à offrir à nos meilleurs étudiants la possibilité de connaître de plus près les métiers de la recherche et de recevoir une formation par la recherche dès leurs premières années à l’université. Le stage se termine par une petite synthèse (rapport ou exposé) et fait l’objet d’une appréciation de la part du laboratoire, appréciation que l’étudiant pourra joindre à son curriculum vitae, si elle est positive.

Les stages d’excellence de première année durent un mois et ceux de deuxième année peuvent durer deux mois (ou intermédiaire) et ils ont lieu après les examens de fin d’année des étudiants. Ce dispositif touche chaque année une quinzaine d’étudiants de licence 1 STAPS et environ 6 étudiants de licence 2 STAPS.

D’autres stages facultatifs peuvent également être réalisés par les étudiants, entre autre par ceux n’ayant pas obtenu des notes assez hautes pour rentrer dans le dispositif des stages d’excellence. Ils peuvent ainsi, couverts par une convention de stage, découvrir de façon approfondie un milieu professionnel, découvrir le fonctionnement des laboratoires STAPS ainsi que le monde de la recherche en activité physique.

Admission

Admission

Conditions d’admission

La première année de licence est accessible aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme accepté en équivalence (capacité en droit, DAEU,…). Elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de la demande d’admission préalable).

La deuxième année et la troisième année sont accessibles aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus ou via une validation (d'acquis ou d’études) selon les conditions déterminées par l'université ou la formation.

Le parcours MS est ouvert aux étudiants titulaires de 120 crédits obtenus dans le cursus STAPS ou via une validation d'acquis ou d’études selon les conditions déterminées par l'université.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Sachez que la procédure diffère selon le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider sur la rubrique CANDIDATER et S'INSCRIRE en haut à droite de cette page.

Pré-requis

Pré- requis nécessaires pour réussir en STAPS

a- Un Niveau SCOLAIRE ECRIT et ORAL suffisant : Avoir une culture scientifique et méthodologique acquise au lycée.

b- ETRE SPORTIF ! Avoir un niveau suffisant à la fois : dans plusieurs sports (Polyvalence), au moins 14/20 en EPS., dans « Une SPECIALITE SPORTIVE » (au moins niveau interrégional).

c- S’engager en CLUB : Dans une pratique sportive compétitive ou artistique en tant que pratiquant et futur cadre.

Etre capable de soutenir une quantité de pratique sportive importante : 15h/sem de sport. Pratiquer une spécialité sportive en club civil : minimum 2 entraînements/semaine + les compétitions

ATTENTION : cela suppose : une préparation physique avant la rentrée universitaire afin d’être en condition physique dès le début des cours, d’entretenir et gérer sa vie physique (savoir s’échauffer..) afin d’éviter les accidentsAvoir une grosse capacité de travail : 45 h / sem. Les études universitaires nécessitent un travail personnel important. 15h/sem de travail personnel  + la mise en place de la pédagogie inversée en L1 STAPS à Grenoble implique que l’étudiant devra être capable de travailler seul (ou en groupe) face à son cours numérique pendant au moins 15 h de plus par semaine.  15h / sem de cours numérique :  A cela s’ajoute les cours « en présentiel » (TD, TP, CM, Régulation Grand Groupe, Régulation Petit Groupe…).  15h/sem de cours classiques

L'étudiant possède une connaissance des métiers relatifs au management du sport et a un projet professionnel en Management du Sport. Il est souhaitable que l'étudiant en 3e année Management du sport possède, d'une part, une base scientifique en Staps et/ou en sciences de gestion, et d'autre part, une connaissance des secteurs économiques du sport et un projet professionnel en management du sport. Avoir suivi l'UE de L2 : étude du milieu professionnel du management

La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.
 
Il est attendu des candidats en licence Mention Sciences et techniques des activités physiques et sportives :

  • Disposer de compétences scientifiques  Les études en STAPS comportent en effet des enseignements scientifiques pluridisciplinaires (sciences de la vie, sciences humaines et sociales). Les étudiants doivent être en mesure d’assimiler ces contenus et de construire un raisonnement à partir de concepts scientifiques.
  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite afin de pouvoir développer un raisonnement argumenté Les études en STAPS demandent en effet fréquemment aux étudiants de rédiger des documents de synthèse ou des mémoires et d’en assurer la présentation orale. Par ailleurs, de nombreux étudiants s’orientent vers la présentation de concours, dans lesquelles les compétences rédactionnelles sont essentielles. Il s’agit donc de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser des informations.
  • Disposer de compétences sportives Les études en STAPS comportent une part importante de pratique sportive. Il semble donc nécessaire au préalable, en tant que pratiquant, de posséder une expérience régulière et diversifiée dans les activités physiques et sportives. 
  • Manifester de l’intérêt pour l’exercice de responsabilité collective, associative ou citoyenne Le domaine professionnel auquel préparent les études en STAPS renvoie en effet majoritairement aux métiers de l’enseignement, de l’éducation, de l’entraînement, de l’accompagnement des personnes ou de la réhabilitation, dans lesquels l’intervenant est responsable de la sécurité du public qui lui est confié, et garant de l’éthique et des valeurs qu’il transmet. De ce fait, l’exercice préalable de fonctions d’animation, d’encadrement, de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes constitue un atout.  

Ces attendus décrivent les compétences favorables à la réussite en Licence STAPS. Ils ne sont pas hiérarchisés, les compétences étant toutes considérées d’égale importance. Comme il y a plusieurs manières de réussir en STAPS, un attendu faiblement développé peut être compensé par d’autres.

 

Public visé

La formation en Licence STAPS est une formation scientifique.

Les titulaires d’un baccalauréat professionnel ou technologique rencontrent de grandes difficultés en STAPS : une grande majorité de ces étudiants abandonnent avant la fin de la 1ere année (9 étudiants sur 10 issus de bac pro et 7 sur 10 issus de bac techno). Les études en STAPS sont très exigeantes, un bon niveau de pratique sportive est nécessaire mais ne suffit pas. En L1, 8 matières (sur 14) sont scientifiques : biomécanique, anatomie, neurosciences, psychologie, physiologie, histoire, sociologie. Toutes les épreuves aux examens sont des épreuves écrites même les épreuves de technologie sportive (natation…).

Il faut également avoir un niveau suffisant à la fois dans plusieurs sports et dans une spécialité sportive.

Le parcours MS est ouvert aux étudiants titulaires de 120 crédits obtenus dans le cursus STAPS ou via une validation d'acquis ou d’études selon les conditions déterminées par l'université.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

80% en 2011-2012, puis 77% en 2012-2013 des étudiants de 3e année continus dans un master 1. Les 3e année MS vont de préférence en master STAPS.

Très peu d'étudiants de 3e année se sont insérés directement dans la vie professionnelle (3 en 2011-2012 et 6 en 2012-2013, tous parcours confondus). La majorité des étudiants préfèrent continuer en master celui-ci disposant d'un très fort taux d'insertion professionnel (le taux d’insertion professionnel des étudiants au niveau de la mention du master est de 80%).

Une place importante est laissée à l’anglais dans notre formation avec 3 UE de 3 ECTS d’anglais proposées sur tous les parcours de la licence STAPS et réparties entre la licence 2 et la licence 3. Une UE facultative en 3e année « Anglais pour la mobilité internationale » est également proposée pour les étudiants désirant faire un séjour à l’étranger. Ces séjours sont fortement encouragés en 3e année, le responsable des relations internationales présentant, en début d’année, les possibilités et l’intérêt de ces séjours. Une quinzaine d’étudiants étrangers sont accueillis en échange chaque année en licence à l’UFR STAPS. Chaque étudiant étranger dispose d’un tuteur, d’un contrat pédagogique et de cours de soutien individualisés.

Secteurs d'activité

  • Privé non marchand
  • Privé marchand
  • Public

Métiers visés

Référentiel des métiers ROME

G1203 - Animation de loisirs auprès d'enfants ou d'adolescents
G1204 - Education en activités sportives