Licence Mécanique

Licence Mécanique

Parcours Génie mécanique et productique

Présentation et objectifs

Ce parcours offre une formation scientifique et technologique dans le domaine du Génie mécanique : conception, modélisation, optimisation et production des systèmes mécaniques.

Cette formation s'adresse essentiellement aux étudiants qui souhaitent poursuivre en master et qui se destinent à des métiers industriels, même si des sorties au niveau licence sont possibles au niveau technicien.

Présentation

Présentation

Dimension internationale :

Formation ayant des partenariats formalisés à l’international

Partenariat avec Osnabrück University (Allemagne)

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 8 semaines minimum
Lieu : En France ou à l'étranger

La 3ème année de licence est ponctuée par un stage en industrie de 8 semaines minimum. Stage en entreprise ou en laboratoire de recherche ayant pour objectif de modéliser et résoudre un problème mécanique ou d'intervenir aux différents niveaux de cycle de vie d’un produit. Ce stage donne lieu à une convention de stage et est encadré par un tuteur universitaire et un tuteur dans l'entreprise ou dans le laboratoire d'accueil de l'étudiant.

Contrôle des connaissances

Selon les UEs, le contrôle des connaissances se fait par contrôle continu (en travaux dirigés, et travaux pratiques) et/ou des examens terminaux.

Admission

Admission

Conditions d’admission

En 2e et 3e années après un IUT, un BTS, une classe préparatoire ayant une formation compatible avec le parcours Génie mécanique et productique.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ? Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien

Pour les candidats de 3e année de licence dont le pays de résidence ne relève pas du dispositif "Portail Etudes en France" (PEF), le planning des campagnes de candidatures pour l'application eCandidat est disponible ici.

Pré-requis

  • Entrée en 2e année : formation scientifique et technologique (culture en génie mécanique) de niveau bac + 1
  • Entrée en 3e année : formation scientifique et technologique (culture en génie mécanique) de niveau bac + 2

La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.  Il est attendu des candidats en licence Mécanique de :

  • Disposer de compétences scientifiques : cette mention implique, en effet, d’avoir une capacité à analyser, poser une problématique et à mener un raisonnement, une capacité d’abstraction, de logique et de modélisation et la maîtrise d’un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées
  • Disposer de compétences en communication : cette mention nécessite en effet une capacité à communiquer à l’écrit et à l’oral de manière rigoureuse et adaptée, une aptitude à se documenter dans au moins une langue étrangère, prioritairement anglaise et une capacité à l’écrire et à la parler à un niveau B
  • Disposer de compétences méthodologiques et comportementales : cette mention requiert une curiosité intellectuelle, une capacité à s’organiser et à conduire ses apprentissages et, enfin, une aptitude à programmer son travail personnel et à s’y tenir dans la durée

Dans ces grands domaines et pour toutes les mentions de licence scientifique, le lycéen doit attester a minima une maîtrise correcte des principales compétences scientifiques cibles de la classe de terminale. En outre :

• Chaque mention de licence scientifique se caractérise par une discipline majeure (le nom de la mention), pour laquelle il est préconisé une très bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée, et une bonne maîtrise des compétences expérimentales éventuellement associées

• Chaque mention inclut souvent une seconde discipline pour laquelle il est préconisé une bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée
 
Une très bonne maîtrise des compétences attendues en mathématiques à la fin de la classe de terminale est préconisée. Une bonne maîtrise de compétences attendues dans une autre discipline, scientifique ou non, à la fin de la classe de terminale est préconisée.

Public visé

Étudiants avec formation scientifique motivés par l’ingénierie mécanique

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

  • A l’UGA : mention Mécanique parcours Génie mécanique, parcours Simulation et instrumentation en mécanique, parcours Environmental fluid mechanic (EFM), parcours Fluid mechanics and energetics (INP) ; mention Métiers de l'enseignement et de l'éducation et de la formation  (MEEF)
    2nd degré : professeur de collège (technologie), de lycée (génie mécanique,
    sciences industrielles de l’ingénieur), de lycée professionnel (génie mécanique)
  • Masters de Mécanique dans d'autres universités
  • Écoles d'ingénieur

Master Mechanical enginering

Après la 2e année de licence, possibilité de bifurquer vers le parcours Mécanique

Secteurs d'activité

  • Construction automobile et aéronautique
  • Bâtiment et travaux publics
  • Énergie
  • Nouvelles technologies
  • Météorologie
  • Espace
  • Transport
  • Santé

Métiers visés

Référentiel des métiers ROME

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques
H1204 - Design industriel
H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel