Licence Electronique, énergie électrique, automatique

Licence Electronique, énergie électrique, automatique

Parcours Electronique, énergie électrique, automatique

Présentation et objectifs

Le parcours Électronique, énergie électrique, automatique se construit à partir du portail de 1re année Sciences pour l'ingénieur. Une partie des enseignements sont mutualisés avec ceux du département Génie électrique et informatique industrielle de l'IUT1.
La maîtrise des technologies électroniques et électriques représente un enjeu mondial unique, avec des métiers qui évoluent constamment. Les smart buildings, la nanotechnologie, les nouveaux réseaux, ou les télécoms : ces enjeux ont un rôle capital à jouer dans le futur, et ce sont les futurs métiers qui portent tous les jours ces défis d’avenir.  Ils font vivre l’innovation qui rend possible de nouvelles manières d’envisager l’avenir, aujourd’hui plus que nécessaire.

Programme

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

La deuxième année et la troisième année de licence sont accessibles de droit aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus ou bien sur dossier via une validation d’acquis ou d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation. Pour les candidats de 3e année dont le pays de résidence ne relève pas du dispositif "Portail Études en France" (PEF), la campagne de candidature se fait sur l'application e-Candidat dont le lien est disponible ici

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP)

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

« Vous souhaitez candidater et vous inscrire à cette formation ? Rendez-vous sur le site internet de l'UGA, rubrique candidatures et inscriptions. ».

Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien

Pré-requis

La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.  Il est attendu des candidats en licence Électronique, énergie électrique, automatique de :

  • Disposer de compétences scientifiques : cette mention implique, en effet, d’avoir une capacité à analyser, poser une problématique et mener un raisonnement, une capacité d’abstraction, de logique et de modélisation et la maîtrise d’un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées
  • Disposer de compétences en communication : cette mention nécessite en effet une capacité à communiquer à l’écrit et à l’oral de manière rigoureuse et adaptée, une aptitude à se documenter dans au moins une langue étrangère, prioritairement anglaise et une capacité à l’écrire et à la parler à un niveau B
  • Disposer de compétences méthodologiques et comportementales : cette mention requiert une curiosité intellectuelle, une capacité à s’organiser et à conduire ses apprentissages et, enfin, une aptitude à programmer son travail personnel et à s’y tenir dans la durée

Dans ces grands domaines et pour toutes les mentions de licence scientifique, le lycéen doit attester a minima une maîtrise correcte des principales compétences scientifiques cibles de la classe de terminale.  En outre :

  • Chaque mention de licence scientifique se caractérise par une discipline majeure (le nom de la mention), pour laquelle il est préconisé une très bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée, et une bonne maîtrise des compétences expérimentales éventuellement associées
  • Chaque mention inclut souvent une seconde discipline pour laquelle il est préconisé une bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée.

Une très bonne maîtrise des compétences attendues en Sciences de l’ingénieur à la fin de la classe de terminale est préconisée. Une bonne maîtrise des compétences attendues en mathématiques à la fin de la classe de terminale est préconisée en fonction du portail auquel appartient la mention.