Licence Sciences sociales

Licence Sciences sociales

Parcours Sciences humaines appliquées (SHA)

Présentation et objectifs

Pourquoi les sciences humaines appliquées?

Pour analyser les mutations concrètes du monde contemporain et leurs enjeux économiques, sociaux, politiques et culturels.
Cette nouvelle formation pluridisciplinaire est fondée sur les connaissances et les méthodes de la géographie, de l’histoire et de la philosophie. À ces trois disciplines de base s’ajoutent le droit, l’économie et la gestion ainsi que les langues (LV1 et LV2 obligatoires, un cours disciplinaire dispensé en anglais à chaque niveau de la licence). Par leur capacité à déchiffrer des phénomènes complexes, ces disciplines fournissent des éléments explicatifs sur les rapports de l’homme à la société et à l’environnement, et des outils de mobilisation des compétences personnelles des étudiants, notamment celles acquises au lycée.

Les enseignements sont pensés en commun, les contenus s’enrichissent mutuellement, les méthodes convergent au service de l’analyse critique. Par exemple, en première année, vous étudierez le rapport entre société et cultures à travers trois problématiques: en histoire, le rapport entre liberté et servitude, en philosophie le rapport entre les médias, l’individu et les relations sociales et en géographie le rapport entre sociétés, cultures et territoires.

La pluridisciplinarité a pour objectif de construire des compétences croisées et transférables, qui peuvent être mises en œuvre dans différents secteurs professionnels et élargissent le choix des débouchés. Il s'agit de développer une double approche :
- théorique, en mettant les sciences humaines au service de la compréhension de la société et de ses évolutions ;
- opérationnelle, en préparant les étudiants, de manière progressive sur les trois années, à leur insertion professionnelle. Cette préparation passe par la réalisation d’un stage d’observation participative suivi d’un rapport de stage.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Les 3 années de la licence sont conçues pour favoriser l’acquisition progressive de ces connaissances et de ces compétences :
La première année (L1) permet une articulation entre les différentes disciplines proposées autour d'un thème commun : société et cultures.
Les compétences visées sont les suivantes : analyse, synthèse, techniques de l’écrit, recherche documentaire, technologies de l'information et de la communication pour l’enseignement (TICE), maîtrise de deux langues étrangères (anglais et une deuxième langue, par exemple le chinois, le portugais ou l’allemand).
La deuxième année (L2) élargit la pluridisciplinarité avec l'introduction d'enseignements de droit et d'économie et un approfondissement du thème des mutations contemporaines à partir de la thématique suivante : société et territoires.
Les compétences acquises en L1 sont consolidées et de nouvelles compétences sont acquises en communication et techniques de l'oral.
La troisième année (L3) est une année de spécialisation à partir d'un thème commun :  société et travail.
Cette année comprend une introduction au monde de l'entreprise grâce à des enseignements de droit privé, d'économie du travail et de gestion / management. Les options proposées sont suggérées en fonction de votre projet personnel (sociologie, gestion, management, aménagement du territoire, documentation). Outre l'approfondissement des connaissances et la consolidation des compétences, de nouvelles compétences sont acquises en statistiques.
Une des spécificités de cette formation réside dans la mise en oeuvre progressive de votre projet personnel à partir des compétences pluridisciplinaires, dans le cadre d'une UE spécifique, lors des trois années de licence. En fin de L3, un séminaire « Bilan de compétences » est organisé pour identifier et valoriser les compétences acquises en vue de l'insertion professionnelle ou de la poursuite d'études (accès en master).

Compétences visées

Compétences : - Identifier dans un texte ou dans la démarche argumentative d’une discussion les éléments relevant de l’histoire des idées, des sciences et connaissances pour procéder à leur analyse en les contextualisant. - Mettre en relation les grands débats contemporains entre eux et avec l’histoire des idées pour les analyser. - Mobiliser des outils conceptuels et théoriques pour examiner les questions concrètes auxquelles sont confrontées les sociétés contemporaines. - Problématiser, conceptualiser et argumenter un sujet dans une langue aisée, claire et rigoureuse, qu’il s’agisse de présentations orales ou écrites. - Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet. - Réaliser la collecte raisonnée de données de terrain en utilisant les outils de l’enquête (élaboration et dépouillement de schémas d’entretiens approfondis et de questionnaires). - Caractériser l'organisation, le fonctionnement et l'interaction de l'environnement et des sociétés à différentes échelles. - Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation. - Développer une argumentation avec esprit critique. - Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française. - Réaliser des exposés devant un groupe de façon claire et ordonnée - Prendre du recul face à une situation - Comprendre deux langues étrangères et s’exprimer aisément à l’oral et à l’écrit dans ces langues - Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Nature : Obligatoire
Durée : 3 semaines
Contrôle des connaissances

Les méthodes de travail utilisées dans cette formation sont : la recherche documentaire, l’analyse critique, la création de documents, l’utilisation des TICE, le travail en groupe et l’usage de langues étrangères.
L’évaluation s’appuie exclusivement sur le contrôle continu, c’est-à-dire sur la production régulière d’exercices en cours de semestre, à l’écrit et à l’oral (dissertation, explication de texte, note de synthèse, analyse de documents, exposé, constitution de dossiers, etc.).

Admission

Admission

Conditions d’admission

Public formation initiale : 

La première année de licence est accessible :
- de droit aux candidats titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent reconnu par l'université (capacité en droit, DAEU…)
- ou bien sur dossier via une validation d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation
- elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de demande d’admission préalable).
La deuxième année et la troisième année sont accessibles :
- de droit aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus
- ou bien sur dossier via une validation  d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage (https://www.univ-grenoble-alpes.fr/fr/grandes-missions/formation/formation-continue-et-alternance)

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ?
Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien : http://www.univ-grenoble-alpes.fr/fr/grandes-missions/formation/candidatures-et-inscriptions/

 

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

À l’issue de la troisième année et selon les options choisies, les étudiants ont la possibilité de s’orienter vers les masters suivants nécessitant des compétences multidisciplinaires et une culture générale élargie :
- Histoire, philosophie, géographie, sciences du territoire
- Aménagement et urbanisme
- Métiers du livre et de l’édition, diffusion de la culture
- Sociologie Domaine Sciences Humaines et Sociales
- Management
- Master 1 de Droit public

En première année, la licence SHA propose une préparation au concours de l’IEP (Science-Po), que les étudiants pourront intégrer l’année suivante en cas de réussite (admission en première année de l’IEP).
À partir de la seconde ou de la troisième année de la licence, il est possible de rejoindre différents types de formations :
- de la licence SHA aux licences disciplinaires : histoire, géographie, philosophie
- de la licence SHA à des formations professionnelles (accès sur dossier) : DUT Information communication ou licences professionnelles, par exemple à l’Université, Métiers de la communication : chef de projet communication, parcours communication visuelle ; Métiers des bibliothèques, de la documentation et des archives numériques ; Responsable des ressources et des projets : littérature et documentation pour la jeunesse ; Management et pilotage des services administratifs ; Développement de la TPE, ou encore Intervention sociale : accompagnement de publics spécifiques, parcours Gérontologie.

Secteurs d'activité

Cette formation permet aux étudiants titulaires du diplôme de travailler dans des domaines très variés en entreprise comme dans la fonction publique, avec une formation complémentaire adaptée : les collectivités territoriales, les organismes internationaux (coopération internationale, humanitaire), la culture, les services ressources humaines des entreprises, les métiers de l'économie sociale et solidaire, les groupements professionnels, les services d'aménagement du territoire, les bureaux d'études, l'édition, le journalisme, etc