Licence Philosophie

Licence Philosophie

Parcours Philosophie

Présentation et objectifs

Depuis ses débuts dans l’Antiquité, la philosophie a pris beaucoup de visages différents. Mais on peut la définir comme l’effort de libre interrogation sur la vérité et la valeur des discours, qui en droit peut porter sur tout domaine de l’expérience ou de l’activité humaine. Il s’agit d’apprendre à penser par soi-même : non pas à flatter ses propres opinions, mais à s’exercer à la critique et la discussion rationnelles, en s’interrogeant sur le sens, la justification et les insuffisances des idées communes ou savantes.
C’est pourquoi l’étude de la philosophie se déploie en différents champs ou domaines organisés autour de notions fondamentales (l’art, la science, le pouvoir politique, l’esprit, le langage, la justice…) et de problèmes. La dimension historique étant également importante, ces études comportent une étude de l’histoire de la philosophie et de ses grands auteurs (Platon, Descartes, Hume, Spinoza, Kant, Wittgenstein...).

Le département de Philosophie de Grenoble propose le parcours  de découverte en L1 (1re année) : Philosophie / Sciences Humaines Appliquées (SHA) avec des enseignements centrés principalement sur la Philosophie  et des enseignements dispensés en Sciences Humaines Appliquées. Ce parcours permet à ceux qui hésitent entre deux disciplines, de les "tester" pendant un semestre ou un an. Les étudiants peuvent, au second semestre ou en L2, soit poursuivre leur licence en philosophie, soit se réorienter en licence Sciences Humaines Appliquées .

La licence a pour ambition de mettre l'accent, aussi tôt que possible, sur ce qui constitue, institutionnellement et scientifiquement, le domaine d'excellence du Département de Philosophie : la philosophie du langage, des sciences et l'épistémologie ; l'histoire de la philosophie, les questions de philosophie pratique (morale, politique).

Présentation

Présentation

Compétences visées

Compétences : 1) Le cœur des compétences disciplinaires - Maîtrise de l’expression française : savoir s’exprimer de façon correcte, avec aisance, clarté, précision, concision ; savoir articuler une pensée complexe - Rigueur de l’analyse et du raisonnement : savoir définir un concept et discuter une définition ; savoir construire et discuter la validité d’un argument ; savoir envisager les conséquences d’une idée ou remonter à ses présupposés ; savoir identifier dans un texte ou une discussion une démarche argumentative - Précision et étendue des connaissances : connaissance des grandes périodes de l’histoire de la philosophie et de ses œuvres majeures ; connaissances de culture générale (historique, artistique, scientifique) ; savoir mobiliser l’histoire des idées pour mettre en perspective une question - Autonomie de la réflexion : sens des problèmes conceptuels ; esprit critique (capacité à examiner et discuter la valeur et les limites d’arguments, d’hypothèses, de jugements) ; indépendance du jugement 2) Leur application élargie [hors philosophie : en gros, ce que des études de philosophie permettent de faire de façon générale] - Savoir mettre en relation les débats contemporains entre eux et avec l’histoire des idées pour les analyser et percevoir leurs enjeux - Identifier, sélectionner et évaluer les ressources spécialisées pour documenter un sujet - Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation - Savoir appliquer les méthodes et outils conceptuels de la philosophie pour aborder des questions concrètes contemporaines de façon critique et indépendante 3) Les compétences non disciplinaires : - Maîtrise orale/écrite d’au moins une langue étrangère - Identifier/situer les champs professionnels, etc.

Partenariats:
Etablissement(s) partenaire(s)
Laboratoire(s) partenaire(s)

Programme

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

La première année de licence est accessible :
- de droit aux candidats titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent reconnu par l'université (capacité en droit, DAEU…)
- ou bien sur dossier via une validation d’acquis ou d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation
- elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de demande d’admission préalable).
La deuxième année et la troisième année sont accessibles :
- de droit aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus
- ou bien sur dossier via une validation d’acquis ou d’études selon les conditions déterminées par l’université ou la formation

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation (identique à celui indiqué pour le public de formation initiale), vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ?
Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien : Candidater et s'inscrire.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

La licence de philosophie débouche sur les Masters de philosophie à finalité "recherche" ou "professionnelle". Elle ouvre la possibilité de se présenter à d'autres Masters (dans les domaines de la culture, des ressources humaines, de la communication, etc.).

Secteurs d'activité

Une solide formation philosophique permet de présenter les concours de recrutement de l'enseignement (primaire ou secondaire), de recrutement des conseillers principaux d'éducation (CPE) ou de documentalistes des lycées et collèges (CAPES Documentation). Il existe des préparations spécifiques pour se préparer à ce type de concours.

La culture générale, l'esprit de synthèse donnent des chances de réussite aux concours autres que l'enseignement : conseiller principal d'éducation, bibliothécaire, concours administratifs dans les trois fonctions publiques, etc.
Les étudiants, par la mise en place de parcours et selon les poursuites d'études qu'ils auront choisi, pourront plus facilement s'orienter vers les métiers du livre, le domaine de la culture, de la communication, ou de l'humanitaire.

Pour plus d'information, vous pouvez télécharger le document : " Philosophie : des études à l'emploi "