Licence Droit

Licence Droit

Parcours Droit

Présentation et objectifs

L’objectif de la licence en droit est de former des juristes généralistes, maîtrisant à la fois les principales règles de l’ordonnancement et le raisonnement juridiques.

Permettant d’acquérir un ensemble de connaissances et de compétences susceptible d’être mis en œuvre dans l’exercice de certaines professions juridiques ou dans des carrières administratives accessibles par concours au niveau licence, ce cursus permet une professionnalisation dès la licence.

Toutefois, son objectif principal est de permettre aux étudiants de poursuivre leurs études au niveau master afin d’accéder à l’ensemble des professions juridiques supérieures. Pour ce faire, le cursus de licence  permet aux étudiants de s’aguerrir au raisonnement et à la méthodologie juridiques et d’acquérir un socle de connaissances juridiques et une solide culture générale indispensables pour être en mesure d’envisager les évolutions de la discipline.

Compétences acquises :

  • Acquisition de la méthode juridique et apprentissage du travail en autonomie
  • Acquisition de la méthode de la recherche documentaire
  • Renforcement de la culture générale et acquisition de la culture juridique permettant d’envisager une poursuite d’études en master ou de s’orienter vers des formations professionnalisantes
  • Compétences linguistiques (formation en groupe de travaux dirigés et formation individuelle par Mooc)
  • Compétences du C2i (Certificat Informatique et Internet)

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

Aide à la réussite :

  • Encadrement individuel :

Afin de faciliter l’adaptation à la vie universitaire, une semaine d’accueil est organisée et un système de parrainage, par des étudiants plus avancés, est mis en place à destination des nouveaux inscrits.
Ce dispositif, qui tend à favoriser la réussite, est complété par un système de tutorat pour les étudiants qui seraient en difficulté.

  • Contrôle régulier des connaissances :

Des QCM sont organisés au cours des semestres (en L1 et en L2) afin d’inciter les étudiants à l’apprentissage régulier de leurs cours. Ils font l’objet de bonifications, c’est-à-dire que seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptabilisés. Il n’y a donc pas de sanction, seul le mérite est mis en valeur et les étudiants peuvent apprécier leur niveau tout au long des semestres.

  • Aménagement pour les étudiants ayant un handicap :

Les étudiants souffrant d’un handicap, temporaire ou non, disposent au sein de l’Université d’un service d’aide leur permettant de bénéficier d’aménagements: tiers-temps lors des examens, cours de soutien individualisés… (Service Accueil Handicap).

Programme

Programme

Les enseignements à la Faculté de droit se composent de cours magistraux (en amphithéâtre, par groupes de 300 étudiants environ) et de travaux dirigés (par petits groupes d’une trentaine d’étudiants). Ces derniers ont un double objectif : permettre un contrôle continu des connaissances sanctionné par une note et préparer l’étudiant à l’examen terminal. La licence en droit s’obtient par la validation de 6 semestres d’enseignement répartis sur 3 ans.

Admission

Admission

Conditions d’admission

Sont admis à s’inscrire en licence les titulaires du baccalauréat ou d'un titre admis en équivalence (DAEU, capacité en droit...).

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire à cette formation ?

Pour la formation initiale ou continue : rendez-vous sur le site internet de l'UGA, rubrique candidatures et inscriptions.

Pour l'enseignement à distance : rendez-vous sur le site internet de la Faculté de droit, rubrique EAD.

Public visé

1. Public en formation initiale

2. Public en formation continue

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

3. Public en enseignement à distance

Les candidats doivent être en mesure de justifier de l'un des profils d'ayant-droit à l'enseignement à distance :

  • Les personnes engagées dans la vie active (domaines privé et public, auto-entrepreneur, chef d'entreprise)
  • Les personnes chargées de famille
  • Les étudiants engagés dans plusieurs cursus
  • Les personnes résidant à l’étranger
  • Les personnes empêchées pour des raisons de santé
  • Les sportifs de haut niveau.

 Pour plus d'informations, consultez la page de l'enseignement à distance sur le site de la Faculté de droit.

Et après ?

Et après ?

Poursuite d'études

Les étudiants peuvent accéder à une première année de master (M1). Il s'agit du niveau requis pour passer les concours d'entrée à l'école d'avocat, de magistrat, de commissaire de police ou de notaire.
Ils peuvent ensuite choisir de poursuivre en M2 (sur dossier) pour suivre la voie de la recherche et de l'enseignement ou passer les concours précédemment cités avec un meilleur niveau.

D'autres master nécessitant des connaissances en droit peuvent également être envisagés.
Pour connaître toutes les possibilités de poursuite d'études, vous pouvez télécharger le document : " Droit : des études à l'emploi ".

Secteurs d'activité

A l'issue de la licence les étudiants peuvent accéder à certaines professions juridiques (secrétariat juridique, secteur bancaire, immobilier, de l'assurance) ou passer des concours administratifs de catégorie A ou B (greffier, lieutenant de police, etc.).
La formation dispensée pendant les trois années leur assurera le niveau requis pour ce faire tant dans les matières juridiques que dans les matières d'appui notamment en culture générale.

Les champs professionnels sont très divers. Avec une poursuite d'études adaptée, outre les métiers juridiques et de la justice, on trouve : le secteur des assurances et de l'immobiliser, la banque, le social, le management d'entreprises et des fonctions administratives, le conseil aux entreprises, le commerce...

Pour connaître les secteurs professionnels accessibles avec des études de droit, vous pouvez aussi consulter le document : " Droit : des études à l'emploi ".