Licence Sciences du langage

Présentation et objectifs

Combien y a-t-il de langues parlées dans le monde ? Comment se définit le sens d’une phrase ? Pourquoi l’orthographe de certaines langues est-elle si compliquée ? Qu’est-ce qu’un accent régional ? La langue des signes a-t-elle la même structure que la langue française orale ? Comment se construit la parole ? Voici des questions auxquelles s’intéressent les sciences du langage.

Les sciences du langage permettent de comprendre le fonctionnement du langage humain et des langues dans leurs dimensions les plus variées. Elles couvrent de nombreux domaines d’étude : les sons de la parole (la phonétique et la phonologie), la formation des énoncés (la syntaxe), le fonctionnement des textes, (la linguistique textuelle), les discours en contexte (la pragmatique), le sens linguistique (la sémantique), l’évolution des langues (la linguistique historique), etc.

En plus de ces domaines, des disciplines nées de la rencontre entre la linguistique et d’autres champs des sciences humaines et sociales sont abordées telle que la Licence comme la sociolinguistique (comment appréhender la parole d’un locuteur dans son contexte ?), la psycholinguistique (comment comprendre l’acquisition du langage ?) ou la didactique des langues et du français (comment enseigner efficacement une langue ?).

Une large partie de la formation est orientée sur la construction d’objectifs pré-professionnels : découverte du monde professionnel et de la variété des débouchés possibles (Masters et métiers), travail sur la valorisation des compétences acquises tout au long de la formation, travail sur le projet professionnel, etc

Programme

Programme

Stages, projets et missions

Des stages, facultatifs mais recommandés, peuvent être réalisés, à l’initiative de l’étudiant, au cours des 3 années de licence, avec une convention passée entre l'établissement d'accueil et l'université.
Un stage peut aussi être validé, dans le cadre du cursus, en tant qu’option libre transversale ou comme partie d'un enseignement de l'Offre de Formation Complémentaire.

Admission

Admission

Conditions d’admission

La première année de licence est accessible aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme accepté équivalent (capacité en droit, DAEU...). Elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de la demande d'admission préalable).

La deuxième année et la troisième année sont accessibles aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus ou via une validation (d'acquis ou d'études) selon les conditions déterminées par l'université ou la formation.

Public formation continue : Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Pour plus d'informations, consultez la page web de la Direction de la formation continue et de l’apprentissage

Candidature

Vous souhaitez candidater et vous inscrire ?
Sachez que la procédure diffère selon le diplôme envisagé, le diplôme obtenu, ou le lieu de résidence pour les étudiants étrangers. Laissez-vous guider simplement en suivant ce lien : Candidater et s'inscrire

Pré-requis

Il est attendu des candidats en licence Mention Sciences du langage :

  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement. Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
  • Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B). Cette mention comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes. La maîtrise d’au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable.
  • Etre intéressé par la démarche scientifique. Cette mention suppose la capacité à comprendre et produire des raisonnements logiques et argumentés à partir de données et de concepts issus de différentes disciplines.
  • Faire preuve de curiosité intellectuelle pour le fonctionnement du langage humain. La licence Sciences du langage a en effet pour objet l'étude et la compréhension des processus langagiers et du fonctionnement de la langue dans sa diversité et sa complexité.
  • Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail. Cet attendu marque l’importance, pour la formation, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence de Sciences du langage laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. 

Et après ?

Et après ?

Métiers visés

La licence de SCL prépare aux métiers suivants : - Métiers de l’enseignement, de la formation et de l’ingénierie pédagogique - Métiers du langage et de la communication, de la médiation et remédiation langagière - Métiers du patrimoine (linguistique) et de la culture - Métiers des industries de la langue, des éditions et des humanités numériques - Métiers de la recherche