Littérature et histoire

Diplômes intégrant cet élément pédagogique :

Descriptif

2016-21 : UEF3 (Mineure Lettres) EC1

Ce cours propose d’analyser, à partir d’exemples précis tirés de différentes aires culturelles ou linguistiques, les relations entre littérature et histoire. On pourra aborder des fictions, mais aussi des œuvres biographiques ou autobiographiques, ou encore des  écrits du réel (témoignage, reportage).  On montrera comment la littérature, au travers de pratiques variées, se fait moyen de connaissance, d’intelligence et de transmission de l’histoire et comment l’histoire devient, à son tour, matériau pour l’écrivain.

Programme 2020-21 et nature des exercices d’évaluation :

Programme : “Le pouvoir au théâtre” 

  • William Shakespeare, Richard III (1592)

  • Pierre Corneille, Cinna (1641)

  • Alexandre Pouchkine, Boris Godounov (1825)

Les trois œuvres au programme mettent en scène un souverain tyrannique dans un contexte historico-politique particulier. Le tyran assoit son pouvoir sur la promesse de mettre fin aux troubles qui minent le pays. Cependant le pouvoir qui se met ainsi en place semble lourd de menaces. Nous examinerons comment les trois pièces de théâtre font écho au contexte qu’elles prétendent décrire (la fin de la guerre des Deux-Roses en Angleterre, le Temps des troubles en Russie, la Rome d’Auguste),  à celui dans lequel elles sont écrites et nous réfléchirons aux conceptions de l’histoire qui sous-tendent chacune d’elles.

Évaluation en contrôle continu (au moins 2 notes), exercices orientés notamment vers le commentaire composé, le commentaire comparé et la dissertation. Un écrit obligatoire plus un écrit ou un oral.

Pré-requis

Aimer lire

S’intéresser à l’histoire française et étrangère

Compétences visées

- Lire un texte crayon à la main

- Prendre en compte la globalité de plusieurs textes longs

- Maîtriser les spécificités de la lecture en traduction

- Maîtriser les spécificités du contexte de production et de réception des textes, avoir conscience de l’historicité des œuvres et de leurs conditions de circulation (censure, autocensure, traduction…)

- Rédiger ou exposer oralement des propos construits, argumentés et illustrés d’analyses

- Passer de l’analyse descriptive à l’interprétation

- S’initier à la lecture d’articles ou de chapitres de critique littéraire savante

- Apprendre à comparer : identifier si les œuvres du programme entretiennent des relations d’influence (diachronie) ou de parallèle (synchronie), repérer et interpréter les écarts ou divergences entre les œuvres

Ce cours est ouvert aux étudiants étrangers.

Bibliographie

Bibliographie générale (2016-21) :

- Yves Chevrel, La Littérature comparée, Paris, Puf, « coll. Que sais-je? », n°499, 1989, 127 p. ; 5e éd. refondue, 2006, 6e éd. mise à jour, 2009 (ch. 2 sur le commentaire composé et ch. 3 sur le commentaire comparé) 

- Ivan Jablonka, L’Histoire est une littérature contemporaine. Manifeste pour les sciences sociales, Paris, 2014, éd.du Seuil, La Librairie du XXI siècle 

- Patrick Boucheron, “On nomme littérature la fragilité de l’histoire”, dans Paris, Gallimard, Le Débat, 2011/3 N°165, p. 41-56.  En ligne, open access.

 

Bibliographie 2020-21 :

- William Shakespeare, Richard III, traduction de Jean-Michel Déprats, Paris, Gallimard, collection « Le Manteau d’Arlequin », 1995

- Pierre Corneille, Cinna, édition de Georges Forestier, Paris, Gallimard, collection Folio classique, 2005

- Alexandre Pouchkine, Boris Godounov, traduction André Markowicz, Arles, Éditions Actes Sud, collection Babel, 2016.

Modalités de contrôle des connaissances

Session 1 ou session unique - Contrôle de connaissances

NatureTypeNature d'évaluationDurée (min)Coeff.
UECC Ecrit et/ou Oral

Session 2 - Contrôle de connaissances

NatureTypeNature d'évaluationDurée (min)Coeff.
UECC Ecrit et/ou Oral

Informations complémentaires

Méthode d'enseignement : En présence
Lieu(x) : Grenoble - Domaine universitaire
Langue(s) : Francais