Licence Lettres

Licence Lettres

Parcours Lettres classiques

Présentation et objectifs

Formation monodisciplinaire

La formation est organisée, pour chaque semestre, en 3 blocs :

- Unités d’enseignement fondamentales (UEF) : 18 ects – soit 3 UE de 6 ects chacune

- Langue vivante étrangère (LVE) : 3 ects

- Offre de formation complémentaire (OFC) : 9 ects – soit 3 ects chacune, construite selon deux variantes possibles au choix de l’étudiant :

  • Un module de préprofessionnalisation (3 EC de 3 ects chacune)
  • Un module de préprofessionnalisation (2 EC de 3 ects chacune) + un enseignement d’option libre transversale (OLT) (1 EC de 3 ects)

Les modules de préprofessionnalisation sont organisés par orientation professionnelle, co-construits et mutualisés avec les autres mentions : cette organisation est adossée à une cartographie des familles de métiers et des possibilités de poursuite d’étude en master.

Le parcours Lettres classiques présenté ici a été conçu dans la perspective d’un triple renouvellement :

Le décloisonnement des disciplines : il s’agit tout d’abord de décloisonner les enseignements de langue, littérature et informatique qui sont ici conçus comme complémentaires et transversaux.

Cela se manifeste notamment dans l’EC2 de l’UE1 et de l’UE2 qui joint systématiquement un cours de linguistique et un enseignement de littérature auxquels sont adossés de cours d’informatique et dans la systématisation des dispositifs d’évaluation coordonnés à l’échelle de l’UE.

L’innovation pédagogique : chaque année sera en effet l’occasion de mettre en place des pédagogies innovantes, autour de trois projets bien distincts et ayant un objectif pédagogique spécifique :

- En L1, avec le projet PEGASE (UE2 ; EC1), qui vise à l’apprentissage du grec ancien par les méthodes orales. Le projet est lauréat d’un financement UNRRA (Université Numérique en Région Rhône-Alpes), ce qui lui permettra d’élaborer des outils numériques permettant de consolider les apprentissages faits en présentiel. Un projet similaire est envisagé pour l’apprentissage du latin.

- En L2, année qui concentre les enseignements au et par le numérique, avec le projet Phraseotext (UE1 ; EC2) : ce projet mené avec les linguistes est une tentative d’application des méthodes d’analyse phraséologiques informatiques à des corpus en latin. Il peut permettre à des étudiants avancés (L3) d’apprendre à maîtriser un outil informatique d’analyse des langues. Un projet similaire est envisagé pour le grec.

- En L3, dans la perspective d’une initiation au travail en autonomie et à la recherche, avec notamment le projet Epea pteroenta de cours de littérature en distanciel (UE1 ; EC2 et UE2 ; EC2) : ce projet vise à développer, au niveau L3 (S5 et S6), le travail en autonomie des étudiants sur un corpus de textes latins et grecs grâce à l’animation d’un forum où les étudiants pourront travailler en groupe et poser des questions à l’enseignant. U regroupement en présentiel par semestre viendra compléter ce dispositif à distance.

L’initiation à la recherche : chaque année, de manière progressive, les étudiants seront amenés à se familiariser avec les productions et les démarches propres à la recherche en langues et littératures anciennes ; de la simple participation à la Journée de culture antique à l’organisation d’un voyage d’étude en L3.

 

Le parcours Lettres classiques de la licence de Lettres a pour objectif d’assurer une solide formation en langue et en littérature grecques, latines et françaises. Elle s'adresse aux étudiants qui se destinent aux métiers de l'enseignement, en les préparant à transmettre une culture littéraire, de l’Antiquité à nos jours, et des méthodes d’analyse et d'expression. Mais elle ouvre également vers d’autres domaines professionnels et d’autres secteurs d’activités, notamment par le biais des modules de pré-professionnalisation.

Le parcours souhaite développer trois axes : l’initiation à la recherche, l’ouverture à l’international et la pré-professionalisation :

1) L’initiation à la recherche

Il s’agit de présenter les différents aspects de la recherche en train de se faire et de montrer qu’elle se fait par des moyens variés (Journée d'études, lectures), à des niveaux divers (étudiants en classes préparatoires, doctorants, enseignants-chercheurs).

Elle se veut progressive, avec trois volets :

  • la participation, en L1, à la journée de culture antique et à la journée des doctorants 
  • l’association à l’organisation de la fête de la science en L2 ;
  • la production de comptes-rendus critiques de travaux de recherche (y compris en langues étrangères) en L3.

2) L’ouverture à l’international

  • Accueil et envoi d'étudiants Erasmus, Teaching staff avec les universités Venise Ca'Foscari, Würzburg, Kent, Sienne, Pecs, Chypre, Thessalonique ;
  • Voyages d'étude annuel sur le pourtour méditerranéen, avec un double objectif : découvrir les sites de l'Antiquité classique et apprendre à les présenter à un public ;
  • À partir de la L2 (UE1 ; EC2) : cycle de séances communes avec les étudiants en Sciences de l’Antiquité de l’Université de Venise Ca’Foscari par Visio-conférence, en italien et français, pour confronter des approches méthodologiques différentes selon les pays et inciter les étudiants à partir étudier à l’étranger au cours de leur cursus.

3) La professionnalisation

Le parcours Lettres classiques de la Licence mention Lettres fournira de nombreux débouchés pour les étudiants au niveau Master, avec le master MEEF parcours PLC-Lettres classiques et le master Sciences de l’Antiquité, mais aussi le master Métiers du livre et de l’édition dans lequel il existe une préparation au concours de conservateur de bibliothèque et le Master diffusion de la culture proposé à l'Université Stendhal.

Il propose une professionnalisation progressive à travers la mise en place d'une Offre de Formation Complémentaire axée sur des familles de métiers (modules de pré-professionnalisation) et un certain nombre d'initiatives pré-professionnalisantes dans le cadre des UEF :

  • Outre le stage obligatoire en L3, la professionnalisation apparaît dans l'Offre de Formation Complémentaire, commune à toutes les licences de l'Université Stendhal, axée autour de six familles de métiers qui constituent les principaux débouchés pour les étudiants littéraires ;
  • Dans les UEF, plusieurs initiatives permettront aux étudiants de participer à l'organisation de manifestations, ce qui les initie à la gestion de projet : participation à l'organisation de la journée de culture antique en L1, participation à l'organisation de la fête de la science en L2, participation à l'organisation du voyage d'étude en L3.

Présentation

Présentation

Atouts de la formation

En lien avec ce parcours, une offre de formation continue en langues et civilisations de l’Antiquité, sous la forme de certificats universitaires, s’adresse à un public double : des enseignants qui n’ont pas suivi un cursus de lettres classiques mais qui envisagent de faire les cours de Langues et cultures antiques dans le secondaire ; un public d’amateurs cultivés, qui souhaitent renouer avec l’université dans un complément de culture générale :

  • CU en langues et civilisations de l'Antiquité : ce certificat universitaire vise à offrir la possibilité de se former dans une langue ancienne (latin ou grec au choix) et de découvrir un aspect des civilisations de l'Antiquité et de leur postérité (Mythologie, Littératures anciennes, Réception de l'Antiquité)
  • CU enseigner les langues et civilisations de l'Antiquité : ce certificat vise à offrir la possibilité à des personnes ayant déjà des bases en langues et civilisations de l'Antiquité et envisageant d'enseigner dans ce domaine de consolider leurs connaissances en langue et littérature grecque ou latine et d'aborder les grandes problématiques de la didactique des langues et civilisations de l'antiquité

Programme

Programme

Admission

Admission

Conditions d’admission

La première année de Licence est accessible aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme accepté équivalent (capacité en droit, DAEU...). Elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de la demande d'admission préalable).

La deuxième année et la troisième année sont accessibles aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus ou via une validation (d'acquis ou d'études) selon les conditions déterminées par l'université ou la formation.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).