Licence Lettres

La formation propose le ou les parcours suivants :

Présentation

Formation monodisciplinaire

La formation est organisée, pour chaque semestre, en 3 blocs :

- Unités d’enseignement fondamentales (UEF) : 18 ects – soit 3 UE de 6 ects chacune

- Langue vivante étrangère (LVE) : 3 ects

- Offre de formation complémentaire (OFC) : 9 ects – soit 3 ects chacune, construite selon deux variantes possibles au choix de l’étudiant :

  • Un module de préprofessionnalisation (3 EC de 3 ects chacune)
  • Un module de préprofessionnalisation (2 EC de 3 ects chacune) + un enseignement d’option libre transversale (OLT) (1 EC de 3 ects)

Les modules de préprofessionnalisation sont organisés par orientation professionnelle, co-construits et mutualisés avec les autres mentions : cette organisation est adossée à une cartographie des familles de métiers et des possibilités de poursuite d’étude en master.

Attention : A partir de la L2, la formation de Lettres se divise en deux parcours : Lettres modernes (sites Grenoble et Valence) et Lettres classiques (Grenoble).

Spécialisation progressive

En licence, les parcours de formation sont organisés de façon à permettre à l’étudiant de choisir progressivement son orientation.

Pour le domaine Arts, lettres, langues, cette spécialisation progressive prend la forme de parcours de licence en majeure/mineure. Ces parcours permettent d’associer à une discipline principale (majeure) une autre discipline (mineure).

Les formations accessibles en mineure aux étudiants de la mention Lettres, et se destinant à un parcours Lettres modernes, sont :

  • Sciences du langage
  • Arts du spectacle
  • LLCER Anglais (sites Grenoble et Valence)
  • LLCER Italien
  • Information-Communication

La formation est organisée, pour chaque semestre, en 3 blocs :

- Unités d’enseignement fondamentales (UEF) - 18 ects : soit 3 UE de 6 ects chacune

  • Les UEF 1 et UEF2 (soit 12 ects) constituent la majeure lorsque l’étudiant opte pour un dispositif de spécialisation progressive avec majeure Lettres.
  • L’UEF3 (soit 6 ects) constitue la mineure lorsqu’un étudiant d’une autre mention opte pour un dispositif de spécialisation progressive avec mineure Lettres modernes

- Langue vivante étrangère (LVE) – 3 ects

- Offre de formation complémentaire (OFC) : 9 ects – soit 3 ects chacune, construite selon deux variantes possibles au choix de l’étudiant :

  • Un module de préprofessionnalisation (3 EC de 3 ects chacune)
  • Un module de préprofessionnalisation (2 EC de 3 ects chacune) + un enseignement d’option libre transversale (OLT) (1 EC de 3 ects)

Les modules de préprofessionnalisation sont organisés par orientation professionnelle, co-construits et mutualisés avec les autres mentions : cette organisation est adossée à une cartographie des familles de métiers et des possibilités de poursuite d’étude en master.

Attention : A partir de la L2, la formation de Lettres se divise en deux parcours : Lettres modernes (sites Grenoble et Valence) et Lettres classiques (Grenoble).

 

Objectifs

La licence de Lettres a pour objectif d’assurer une solide formation littéraire. Elle s'adresse historiquement aux étudiants qui se destinent aux métiers de l'enseignement (en les préparant à transmettre une culture littéraire et des méthodes d’analyse et d'expression). Mais elle ouvre également vers d’autres domaines professionnels et d’autres secteurs d’activités, notamment par le biais des modules de pré-professionnalisation (offre de formation complémentaire).

Métiers (envisagés a priori et/ou constatés a posteriori) accessibles aux étudiants titulaires d’une licence de Lettres sous réserve de poursuite en master :

  • Métiers de l'enseignement et de la formation : enseignant dans le primaire, le secondaire (par la voie des concours) et le supérieur
  • Métiers de la culture, du patrimoine et de la création : médiateur culturel, assistant territorial de conservation du patrimoine, responsable de communication d’événements culturels…
  • Métiers des bibliothèques et de l'édition : éditeur, libraire, bibliothécaire/conservateur, documentaliste
  • Métiers du langage et de la communication : journaliste, secrétaire de rédaction, assistant de communication, organisateur d’événements, webmestre
  • Métiers de la traduction : traducteur littéraire.
  • Métiers des humanités numériques : éditeur numérique, chercheur
  • Métiers du management et de la coopération internationale : après réussite des concours de la fonction publique d’État et territoriale

En outre, la formation ne se limite pas à une licence monodisciplinaire en Lettres modernes ou classiques : l'organisation des Unités d'enseignements fondamentales en Majeure et Mineure (cf. rubrique suivante) permet d'éviter, pour les étudiants qui le souhaitent, l'effet tubulaire des formations centrées sur une seule discipline. La possibilité de suivre des doubles licences ou d'associer aux Lettres des enseignements de disciplines variées par le jeu des Majeures/Mineures. Ce faisant, la mention donne accès à une réelle bi-disciplinarité ou pluri-disciplinarité, permettant une poursuite d'études diversifiée, donnant un champ de compétences large apprécié sur le marché du travail et pouvant conférer à la formation une ouverture internationale plus significative (Lettres-LLCER).

Chiffres clés

Inscrits en 2015-2016 en Licence Lettres (tous parcours et doubles Licences) :

L1 : 144 inscrits

L2 : 84 inscrits

L3 : 85 inscrits

L1+L2+L3 : 313 inscrits

3 parcours différents : Lettres Modernes (Grenoble et Valence), Lettres Classiques (Grenoble)

2 Doubles Licences : Lettres/Histoire de l'Art (Grenoble) ; Lettres/Philosophie (Grenoble).

 

Partenariats:

Etablissement(s) partenaire(s)

Informations complémentaires

Certifications possibles

C2i

Conditions d'admission

La première année de Licence est accessible aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme accepté équivalent (capacité en droit, DAEU...). Elle est également accessible aux candidats étrangers domiciliés hors UE (procédure de la demande d'admission préalable).

La deuxième année et la troisième année sont accessibles aux étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits obtenus dans ce même cursus ou via une validation (d'acquis ou d'études) selon les conditions déterminées par l'université ou la formation.

Public formation continue :

Vous relevez de la formation continue :

  • si vous reprenez vos études après 2 ans d'interruption d'études,
  • ou si vous suiviez une formation sous le régime formation continue l’une des 2 années précédentes
  • ou si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, travailleur indépendant.

 Si vous n'avez pas le diplôme requis pour intégrer la formation, vous pouvez entreprendre une démarche de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP).

Contacts

Secrétariat de scolarité

Veronique Salomez

veronique.salomez @ univ-grenoble-alpes.fr

Latour-Maubourg (Latour Maubourg) 87 avenue de Romans
Bureau 000
26000 Valence
Tél : 04 75 78 10 21